La langue française

Accueil > Arthur Rimbaud > Arthur Rimbaud, Illuminations : À une raison

Arthur Rimbaud, Illuminations : À une raison

Illuminations Arthur Rimbaud

Illuminations est publié dans son intégralité, à titre posthume, en 1895. Il reste des zones d'ombre sur ce que Verlaine a appelé « de superbes fragments ». Ces textes auraient été composés vers 1872-1875, selon le récit de Verlaine, mais, il n'y a pas de manuscrit proprement dit, uniquement des feuillets détachés, sans pagination, réunis à l'occasion de publication.

Pour citer l'œuvre : Les Illuminations (1886) , Texte établi par Félix Fénéon Publications de la Vogue, 1886 (p. 47).

À UNE RAISON


Un coup de ton doigt sur le tambour décharge tous les sons et commence la nouvelle harmonie.

Un pas de toi, c’est la levée des nouveaux hommes et leur en-marche.

Ta tête se détourne : le nouvel amour ! Ta tête se retourne : le nouvel amour !

« Change nos lots, crible les fléaux, à commencer par le temps, » te chantent ces enfants. « Élève n’importe où la substance de nos fortunes et de nos vœux, » on t’en prie.

Arrivée de toujours, tu t’en iras partout.

Commentaire de texte d'Arthur Rimbaud : À une raison

Pas de commentaire de texte pour le moment.

L'auteur : Arthur Rimbaud

Rimbaud

Arthur Rimbaud est un poète français, né le 20 octobre 1854 à Charleville et mort le 10 novembre 1891 à Marseille. Bien que brève, la densité de son œuvre poétique fait d'Arthur Rimbaud une des figures premières de la littérature française.

Sujets :  Illuminations

S'inscrire à notre lettre d'information

Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour recevoir tous les nouveaux articles de lalanguefrancaise.com, gratuitement. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.


Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour écrire un commentaire.

Se connecter S'inscrire

Retour au sommaire ➦

Partager