La langue française

Zéolithe

Sommaire

  • Définitions du mot zéolithe
  • Étymologie de « zéolithe »
  • Phonétique de « zéolithe »
  • Citations contenant le mot « zéolithe »
  • Traductions du mot « zéolithe »

Définitions du mot zéolithe

Trésor de la Langue Française informatisé

ZÉOLIT(H)E,(ZÉOLITE, ZÉOLITHE) subst. fém.

A. − MINÉR. Silicate hydraté naturel d'aluminium et de calcium dont le réseau cristallin possède des cavités importantes dans lesquelles se logent de nombreuses molécules d'eau. Zéolite barytique, calcifère, sodique; zéolite cubique, hydratée, fibreuse, lamellaire. Le mode de dissociation démontre que la zéolithe partiellement déshydratée constitue une phase unique, une véritable solution solide et non une combinaison (Friedel, Cristallogr., 1926, p. 545).
Au plur. Famille de minéraux alumino-silicatés. Terminons en disant que les propriétés optiques des zéolites peuvent difficilement être établies avec certitude, à cause de l'eau de combinaison dans laquelle elles sont comme noyées (Lapparent, Minér., 1899, p. 472).
B. − CHIM. Substance obtenue par synthèse, utilisée comme échangeur d'ions pour adoucir l'eau. Zéolite artificielle, anionique, cationique. Les zéolithes (silicates alumineux-sodiques insolubles) sont probablement la solution d'avenir, bien que moins efficaces que les phosphates au niveau performances (Que choisir?oct. 1985, p. 36, col. 2).
REM.
Zéolitisation, subst. fém.,minér. Transformation de certaines roches, comme les feldspaths, en zéolites. (Dict. xxes.).
Prononc. et Orth.: [zeɔlit]. Ac. 1835, 1878: zéolithe, subst. masc. Lar. Lang. fr.: -lite. Prop. Catach-Golf. Orth. Lexicogr. 1971, p. 224: -lite. Étymol. et Hist. 1756 zéolite (Cronstedt, Mém. de l'acad. roy. des sc. de Suède ds Encyclop.); 1783 zéolithe (Buffon, Hist. nat. des minéraux, t. 1, p. 375). Empr. au lat. sc.zeolithus « id. », formé du gr. ζ ε ́ ω « je bous » et λ ι ́ θ ο ς « pierre ».
DÉR.
Zéolit(h)ique,(Zéolitique, Zéolithique) adj.,minér. a) Qui appartient aux zéolites. Pour ces différentes raisons, nous croyons devoir l'incorporer [le silico-borate hydraté de chaux] à la famille zéolitique (Lapparent, Minér., 1899, p. 470).b) Qui contient de la zéolite, qui est formé de zéolite. Roche zéolitique. Cette gangue est ordinairement (...) zéolitique (Lapparent, Minér., 1899, p. 595).c) Eau zéolitique. Ensemble des molécules d'eau contenues dans le réseau cristallin des zéolites. Le mode de combinaison très particulier de cette eau zéolithique, étrangère à la molécule chimique, peut être mis en évidence facilement pour l'eau, grâce à sa volatilité (Friedel, Cristallogr., 1926, p. 545). [zeɔlitik]. 1resattest. 1842 zéolithique « qui renferme de la zéolithe » (Ac. Compl.), 1872 zéolitique « qui a la propriété des zéolithes » (Littré); de zéolit(h)e, suff. -ique*.

zéolithe (zéo-, du gr. ζ ε ́ ω « bouillonner »), subst. fém.Silicate naturel hydraté qui se rencontre en gisement dans les roches volcaniques. La propriété caractéristique des zéolithes est de pouvoir échanger leur alcali contre une autre base (Larchevêque, Fabric. industr. porcel.,1898, p. 27).

Trésor de la Langue Française informatisé

ZÉOLIT(H)E,(ZÉOLITE, ZÉOLITHE) subst. fém.

A. − MINÉR. Silicate hydraté naturel d'aluminium et de calcium dont le réseau cristallin possède des cavités importantes dans lesquelles se logent de nombreuses molécules d'eau. Zéolite barytique, calcifère, sodique; zéolite cubique, hydratée, fibreuse, lamellaire. Le mode de dissociation démontre que la zéolithe partiellement déshydratée constitue une phase unique, une véritable solution solide et non une combinaison (Friedel, Cristallogr., 1926, p. 545).
Au plur. Famille de minéraux alumino-silicatés. Terminons en disant que les propriétés optiques des zéolites peuvent difficilement être établies avec certitude, à cause de l'eau de combinaison dans laquelle elles sont comme noyées (Lapparent, Minér., 1899, p. 472).
B. − CHIM. Substance obtenue par synthèse, utilisée comme échangeur d'ions pour adoucir l'eau. Zéolite artificielle, anionique, cationique. Les zéolithes (silicates alumineux-sodiques insolubles) sont probablement la solution d'avenir, bien que moins efficaces que les phosphates au niveau performances (Que choisir?oct. 1985, p. 36, col. 2).
REM.
Zéolitisation, subst. fém.,minér. Transformation de certaines roches, comme les feldspaths, en zéolites. (Dict. xxes.).
Prononc. et Orth.: [zeɔlit]. Ac. 1835, 1878: zéolithe, subst. masc. Lar. Lang. fr.: -lite. Prop. Catach-Golf. Orth. Lexicogr. 1971, p. 224: -lite. Étymol. et Hist. 1756 zéolite (Cronstedt, Mém. de l'acad. roy. des sc. de Suède ds Encyclop.); 1783 zéolithe (Buffon, Hist. nat. des minéraux, t. 1, p. 375). Empr. au lat. sc.zeolithus « id. », formé du gr. ζ ε ́ ω « je bous » et λ ι ́ θ ο ς « pierre ».
DÉR.
Zéolit(h)ique,(Zéolitique, Zéolithique) adj.,minér. a) Qui appartient aux zéolites. Pour ces différentes raisons, nous croyons devoir l'incorporer [le silico-borate hydraté de chaux] à la famille zéolitique (Lapparent, Minér., 1899, p. 470).b) Qui contient de la zéolite, qui est formé de zéolite. Roche zéolitique. Cette gangue est ordinairement (...) zéolitique (Lapparent, Minér., 1899, p. 595).c) Eau zéolitique. Ensemble des molécules d'eau contenues dans le réseau cristallin des zéolites. Le mode de combinaison très particulier de cette eau zéolithique, étrangère à la molécule chimique, peut être mis en évidence facilement pour l'eau, grâce à sa volatilité (Friedel, Cristallogr., 1926, p. 545). [zeɔlitik]. 1resattest. 1842 zéolithique « qui renferme de la zéolithe » (Ac. Compl.), 1872 zéolitique « qui a la propriété des zéolithes » (Littré); de zéolit(h)e, suff. -ique*.

zéolithe (zéo-, du gr. ζ ε ́ ω « bouillonner »), subst. fém.Silicate naturel hydraté qui se rencontre en gisement dans les roches volcaniques. La propriété caractéristique des zéolithes est de pouvoir échanger leur alcali contre une autre base (Larchevêque, Fabric. industr. porcel.,1898, p. 27).

Wiktionnaire

Nom commun

zéolithe \ze.ɔ.lit\ féminin ou masculin (l’usage hésite) (voir note)

  1. (Minéralogie) Minéral appartenant au groupe des silicates, sous groupe des tectosilicates dans lequel il forment une famille comprenant des aluminosilicates hydratés de métaux des groupes 1 et 2 du tableau périodique des éléments (par exemple, calcium, magnésium, potassium, etc.), de composition proche de celle des argiles.
    • Nous ne nous arrêtons qu'une minute pour ramasser sur le bord de la rivière quelques échantillons de zéolithe, et le froid rendant l'ardeur aux chevaux , la caravane se remet en marche. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 80)
    • Toutes les autres conditions étant égales, les formations argilo-siliceuses, argilo-loessiques ou molassiques, plus riches en zéolithes et sels minéraux podzolisent plus lentement et donnent des podzols moins prononcés que les formations sablonneuses. — (H.-H. Margulis, Aux sources de la pédologie (Dokoutchaïev-Sibirtzev), École Nationale Supérieure Agronomique, 1954, page 76)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ZÉOLITHE (zé-o-li-t') s. m.
  • Terme de minéralogie. Sorte de roche qui bouillonne au chalumeau, à cause de l'eau qu'elle contient. Il n'y a pas de dénominations en minéralogie qui aient un sens plus vague que celle de zéolithe, et que l'on ait appliquées à un plus grand nombre de substances mal assorties et comme étrangères les unes à l'égard des autres, Haüy, Instit. Mém. scienc. t. I, p. 49.

REMARQUE

L'Académie fait ce mot du masculin ; mais les minéralogistes le font féminin. Une analyse de la zéolithe, imprimée parmi les mémoires des savants étrangers, Condorcet, Bucquet.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « zéolithe »

Le mot a été créé par le minéralogiste suédois Axel Frederik Cronstedt en 1756. Du latin zeolithus, du grec ancien zeô ou zein (« bouillir ») et lithos (« la pierre »).

Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ζεῖν, bouillir, et λίθος, pierre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « zéolithe »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
zéolithe zeɔlit

Citations contenant le mot « zéolithe »

  • L’écrin de la hotte Sophie accueille la technologie Circle Tech : un moteur circulaire qui fait passer l’air lentement et à plusieurs reprises au travers de filtres à graisse et à charbon zéolithe. Ainsi, le traitement des odeurs, vapeurs et fumées est doublé. Le moteur de 600 m3/h et à quatre vitesses absorbe l’humidité, un système inexistant sur l’aspiration en mode recyclage classique. Cette conception réduit également le niveau sonore à 60 dB en vitesse 3. L’expulsion de l’air, répartie sur toute la périphérie du moteur, et l’absence d’obstacles minimisent les nuisances (de 5 à 8 dB par rapport à une hotte à recyclage standard). Archicree - Créations et Recherches Esthétiques Européennes, Falmec crée une hotte de cuisine sans cheminée d'aspiration - Archicree - Créations et Recherches Esthétiques Européennes
  • Outre les traditionnels filtres métalliques (pour les graisses), Falmec a prévu un filtre à charbon zéolithe qui retient les odeurs mais également l'humidité. Ce matériau volcanique est déjà utilisé dans certains lave-vaisselle pour améliorer le séchage puisque cette roche a la propriété de capturer l'humidité tout en produisant de la chaleur. , De la zéolithe dans la hotte aspirante Falmec Alba - Les Numériques
  • terre rare zéolite de type Y, Na zéolithe Y, Autres types , Répartition du marché mondial Y zéolite par principales entreprises, pays, applications, défis, opportunités et prévisions 2020-2025 – InFamous eSport
  • Découverts au 18ème siècle, les zéolithes (ou zéolites) sont des alumino-silicates hydratés dont les cristaux microporeux génèrent des propriétés aujourd'hui largement exploitées par l'industrie chimique. Qualifiées de tamis moléculaires, elles sont capables de filtrer sélectivement des molécules. Ce sont aussi d'excellents catalyseurs. On les trouve dans les adoucisseurs d'eau et, au laboratoire et en usine, dans les colonnes échangeuses d'ions. Elles servent à produire de l'oxygène purifié comme à fabriquer des détergents ou des engrais, et l'industrie pétrolière les met à contribution pour le crackage. Futura, Zéolithe : un réseau d'ordinateurs invente de nouvelles molécules
  • Si le cristal de zéolithe est capable de tuer certains virus et bactéries pathogènes, il ne peut pas guérir le cancer… au contraire: il le provoque sous certaines conditions. Sputnik a interrogé des experts afin de connaître les risques de la consommation de zéolithe à des fins médicales. , Zéolithe: cristal miracle ou substance cancérigène? - Sputnik France
  • Nouvellement débarquée dans le monde des Cleantech, la zéolithe est un minéral d’origine volcanique dont les propriétés absorbantes et chauffantes permettent des débouchés industriels « verts ». Cleantech Republic vous propose de découvrir cette semaine ces nouvelles techniques via une série d’articles consacrés à cette fameuse zéolithe. Premier épisode avec la PME française Zeodry+Plus et sa technologie de déshydratation exclusive. , Grâce à la zéolithe, Zeodry+Plus déshydrate les produits en préservant leurs arômes | Cleantech Republic

Traductions du mot « zéolithe »

Langue Traduction
Anglais zeolite
Espagnol zeolita
Italien zeolite
Allemand zeolith
Chinois 沸石
Arabe الزيوليت
Portugais zeólito
Russe цеолит
Japonais ゼオライト
Basque zeolita
Corse zeolite
Source : Google Translate API
Partager