La langue française

Xénoglossie

Sommaire

  • Définitions du mot xénoglossie
  • Étymologie de « xénoglossie »
  • Phonétique de « xénoglossie »
  • Citations contenant le mot « xénoglossie »
  • Traductions du mot « xénoglossie »

Définitions du mot « xénoglossie »

Trésor de la Langue Française informatisé

xénoglossie , subst. fém.Compréhension (lecture, langage, écriture) d'un langage inconnu du médium. Je veux parler de certains cas de xénoglossie comme celui de Miss Laura Edmonds, que j'ai cru longtemps pouvoir expliquer par la télépathie (Warcollier, Télépathie, 1921, p. 341).
Rem. Empr. au gr. a) Xénie (de ξ ε ν ι ́ α « qualité d'étranger; hospitalité »), subst. fém. α) ,,Contrat d'hospitalité, dans la Grèce antique`` (Rob. 1985). β) ,,Présent (d'abord, présent fait à un hôte)`` (ibid.). b) Xénodochie (de δ ε ́ χ ο μ α ι « recevoir »), subst. fém.,,Dans l'Église primitive, désigne un établissement hospitalier`` (Quillet 1965). Alentour les temples et les xénodochies ne forment plus qu'un décombre confus dans les ronces (Claudel, Connaiss. Est, 1907, p. 73). c) Xénodoque, subst. masc. ,,Fonctionnaire de l'Église grecque chargé de recevoir les étrangers`` (Quillet 1965).

Wiktionnaire

Nom commun

xénoglossie \ɡze.no.ɡlɔ.si\ féminin

  1. Sorte de glossolalie par laquelle une personne en état de conscience modifiée, par exemple un médium, s’exprime dans une ou plusieurs langues étrangères qu’il semble n’avoir jamais apprises.
    • On trouve en effet dans l’histoire ce certains possédés des phénomènes de xénoglossie ou de lévitation, analogues à ceux qu’ont observés de nos jours, sans les expliquer d’ailleurs, des savants tels que Ch. Richet. — (Revue de psychiatrie et de psychologie expérimentale, volume 11, page 333, Jules Bernard Luys, Édouard Toulouse, 1907, O. Doin & fils)
    • […] jusqu’ici la littérature scientifique ne semble pas s’être vraiment intéressée aux personnes victimes de xénoglossie – c’est ainsi que s’appelle le fait d’abandonner subitement sa langue natale au profit d’une langue étrangère. — (Pierre Barthélémy, Cerveau : l’Italien qui se prenait pour un Français sur Passeur de sciences. Mis en ligne le 15 juin 2016, consulté le 31 décembre 2016)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « xénoglossie »

Du grec ancien ξένος, xénos (« étranger ») et γλῶσσα, glôssa (« langue »). Mot forgé par le physiologiste français Charles Richet.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « xénoglossie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
xénoglossie ksenɔglɔsi

Citations contenant le mot « xénoglossie »

  • La xénoglossie ou xénolalie désigne la faculté de parler une langue étrangère sans l'avoir apprise, c'est l' expérience linguistique étrange qu'a vécue un adolescent américain après avoir reçu un coup sur la tête. Et il n'est pas le seul dans le cas. Explications. Site-LeVif-FR, Comment peut-on se réveiller et parler subitement une autre langue? - Insolite - LeVif
  • Le phénomène d’une personne connaissant soudainement une langue qu’elle n’a pas apprise est connu sous le nom de xénoglossie. Cela arrive généralement suite à des blessures causées à la tête, mais dans les cas recensés, généralement la personne avait déjà appris la langue puis l’avait oubliée, une explication qui ne se prête pas au cas d’O’Neal. The Times of Israël, Quand un enfant druze se met soudainement à parler anglais sans l'avoir appris | The Times of Israël
  • Sauf que le document est scientifiquement avéré par le militaire, qui entendait l’inclure comme pièce à conviction d’une enquête tout ce qu’il y a de plus sérieux, pour faire déguerpir les charlatans qui passaient presque tous les jours perturber les Machinois. Il nous ramène à cette ère longue (de la fin des années 1890 à la fin des années 80) où le grand public, comme les professionnels du paranormal (spiritisme, divination, poltergeists…), enregistraient le son de manifestations en tous genres (déplacements matériels, possessions médiumniques, xénoglossie…) pour les étudier ou attester qu’elles étaient bien «arrivées». Ce matériau immense et méconnu, rarement édité en disque, fait aujourd’hui l’objet d’une série de compilations à l’initiative de l’archéologue des médias Philippe Baudouin, fin connaisseur des aventures phonographiques parallèles, préfaceur d’Edison et Walter Benjamin et auteur d’un ouvrage sur Emile Tizané, gendarme fasciné par l’occulte et star des plateaux télé dans les années 60 et 70. Ce dernier figure au programme du premier volume de Spectra Ex Machina, concentrée en face A sur les phénomènes de séances spirites et transes de médiums, et en B sur les esprits frappeurs et les maisons hantées. A ses côtés, les célébrités (Arthur Conan Doyle, la veuve de Harry Houdini, la «voix» d’Oscar Wilde) se mêlent aux martyrs possédés (la Bavaroise Anneliese Michel) et aux médiums habités (l’Autrichien Rudi Schneider, l’un des médiums les plus puissants de son temps selon Carl Jung ou Ivy Carter Beaumont, qui se pensait la réincarnation d’une Syrienne exilée en Egypte au IIe siècle avant J.-C.). Autant de précipités d’un autre temps, où la science et les parasciences étaient bien plus mêlées qu’aujourd’hui, que la plupart d’entre nous avait peut-être vus en photos, mais jamais entendus. Philippe Baudouin a répondu aux questions de Libération au début de l’été. Libération.fr, «Spectra Ex Machina», l’audio de l’au-delà - Culture / Next

Traductions du mot « xénoglossie »

Langue Traduction
Anglais xenoglossia
Espagnol xenoglosia
Italien xenoglossia
Allemand xenoglossie
Chinois 异色症
Arabe xenoglossia
Portugais xenoglossia
Russe xenoglossia
Japonais 異種舌
Basque xenoglossia
Corse xenoglossia
Source : Google Translate API
Partager