La langue française

Vulvaire

Définitions du mot « vulvaire »

Trésor de la Langue Française informatisé

VULVAIRE1, subst. fém.

BOT. Chénopode des décombres à odeur déplaisante. (Dict. xixeet xxes.). Synon. usuel arroche* puante.
Prononc.: [vylvε:ʀ]. Étymol. et Hist. 1664 bot. (Guyon, Cours de méd. en françois, livre V, chap. X, t. I, p. 356). Empr. au lat. sc.vulvaria, dér. du lat. class. vulva, v. vulve, cette plante ayant été empl. en gynécologie.

VULVAIRE2, adj.

ANAT. Relatif à la vulve; qui concerne la vulve. Démangeaison, muqueuse, orifice, spasme vulvaire. V. prurit ex. de Quillet 1965.
Prononc.: [vylvε:ʀ]. Étymol. et Hist. 1822 anat. (Nouv. dict. de méd., chir., pharm..., par A. Béclard, Chomel, H. Cloquet..., t. 2, Paris ds Fr. mod. t. 37, p. 40). Dér. de vulve*; suff. -aire1*.

Trésor de la Langue Française informatisé

VULVAIRE1, subst. fém.

BOT. Chénopode des décombres à odeur déplaisante. (Dict. xixeet xxes.). Synon. usuel arroche* puante.
Prononc.: [vylvε:ʀ]. Étymol. et Hist. 1664 bot. (Guyon, Cours de méd. en françois, livre V, chap. X, t. I, p. 356). Empr. au lat. sc.vulvaria, dér. du lat. class. vulva, v. vulve, cette plante ayant été empl. en gynécologie.

VULVAIRE2, adj.

ANAT. Relatif à la vulve; qui concerne la vulve. Démangeaison, muqueuse, orifice, spasme vulvaire. V. prurit ex. de Quillet 1965.
Prononc.: [vylvε:ʀ]. Étymol. et Hist. 1822 anat. (Nouv. dict. de méd., chir., pharm..., par A. Béclard, Chomel, H. Cloquet..., t. 2, Paris ds Fr. mod. t. 37, p. 40). Dér. de vulve*; suff. -aire1*.

Wiktionnaire

Adjectif

vulvaire \vyl.vɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Anatomie) Relatif à la vulve.
    • Par surface vulvaire, il faut entendre le mons compris. — (Marcelle Gauvreau, Lettre à Marie-Victorin, 21 sept. 1941, dans Lettres au frère Marie-Victorin, éditions Boréal, Montréal, 2019, page 220)
    • Si l’anus est trop en avant, la partie supérieure de la vulve bascule horizontalement sur le bassin. Ce défaut de conformation ou le manque de tonus des lèvres vulvaires favorisent la pénétration permanente d'air dans le vagin (pneumovagin) entraînant vaginites (inflammation du vagin) et endométrites (inflammation de l'utérus). — (Maladies des chevaux, ouvrage collectif, Institut du cheval, France Agricole Editions, 1994, page 127)
    • Que penser, par ailleurs, de cette étonnante figure déposée dans le dernier espace orné, associant deux jambes et un sexe féminins à un bison, à rapprocher des cinq autres figures vulvaires de la grotte et des quelque 250 représentations de sexes féminins, pour seulement une cinquantaine de sexes masculins, dénombrées dans l’art paléolithique ? — (Pedro Lima, La grotte Chauvet, une révolution, Le Monde. Mis en ligne le 16 décembre 2019)

Nom commun

vulvaire \vyl.vɛʁ\ féminin

  1. (Botanique) Nom courant d'un chénopode, le chenopodium vulvaria, plante dicotylédone également nommée arroche puante à cause de son odeur désagréable.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

VULVAIRE (vul-vê-r') adj.
  • 1 Terme d'anatomie. Qui appartient à la vulve. La muqueuse vulvaire.
  • 2 S. f. Terme de botanique. La vulvaire, plante qui est commune dans les champs, qui répand une odeur de poisson et qui était recommandée autrefois dans les affections hystériques (chenopodium vulvaria, L.).
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « vulvaire »

Vulve.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) De vulve avec le suffixe -aire. Le nom botanique, du latin vulvaria, se rattache lui aussi à vulve car la plante a été utilisée en gynécologie
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « vulvaire »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
vulvaire vylvɛr

Citations contenant le mot « vulvaire »

  • Le sentiment de culpabilité est aussi personnel. Le tabou qui existe autour des pathologies vulvaires rend leur présence particulièrement pénible et épuisante mentalement pour les femmes. Le premier ressenti est l'isolement face à l'incompréhension de l'entourage et du corps médical pour ces douleurs inexpliquées. «Depuis super longtemps je sais que j'ai un problème, je n'en parle à presque personne, c'est comme si j'avais eu un secret avec moi depuis plus de dix ans, c'est pesant», confie Marion. Elle raconte le diagnostic, survenu il y a quelques mois, comme une libération. «Quand je suis sortie de la gynéco spécialisée, c'était la fête dans ma tête, c'était énorme, il y a un poids qui est tombé tout seul.» Mais les années de silence ont une conséquence certaine sur le rapport à soi, et même si Marion commence à réussir à parler à ses proches de sa vulvodynie, elle remarque qu'elle n'est «pas hyper à l'aise pour parler sexualité en général… Ou si, justement, de sexualité ça va, mais la mienne c'est plus compliqué». Slate.fr, Les vulvodynies, ces douleurs de femmes dont on ne parle pas | Slate.fr
  • Le traitement du psoriasis vulvaire s’appuie principalement sur l’application de crèmes cortisoniques. Mais « des traitements à base de vitamine D pourront être proposés sous forme de gel sur les zones pileuses, mais ils sont irritants pour les muqueuses », note l’Association France Psoriasis. Par ailleurs, « il est conseillé d’associer une hydratation de la muqueuse par un émollient ou une huile appliquée localement ». Mais évitez les pommades qui peuvent provoquer une macération, entretenant le psoriasis. Destination Santé, Tout savoir sur le psoriasis génital féminin - A la une - Destination Santé
  • La mycose vulvaire est la plus fréquente ds vulvites, sans pour autant en être la seule cause. Les mycoses vulvaires atteindraient 70-75 % des femmes au moins une fois durant leur vie, 5 à 8 % auraient au moins quatre infections annuelles. Mais cette atteinte est souvent sous-diagnostiquée. De plus, de nombreuses femmes sont porteuses saines.  Medisite, Vulvite : comment soulager les démangeaisons de la vulve ?
  • Votre petite fille de 4 ans a des démangeaisons génitales. Vous constatez une irritation de la zone vulvaire. Comment soulager et prévenir ces démangeaisons ? PARENTS.fr, Les démangeaisons vulvaires chez la petite fille | PARENTS.fr
  • Les varices vulvaires, pelviennes ou périnéales, sont des varices qui affectent spécifiquement la vulve, le périnée ou le pelvis. Elles surviennent souvent lors du deuxième trimestre de grossesse. Diagnostic, cause, traitement… On vous dit tout sur les varices vulvaires. PARENTS.fr, Tout ce qu’il faut savoir sur les varices vulvaires | PARENTS.fr
  • Le prurit vulvaire se manifeste par de vives démangeaisons au niveau des petites et grandes lèvres, ainsi que du pubis. Il peut se révéler très gênant au quotidien car l’envie de se gratter est irrépressible. Magicmaman.com, Prurit vulvaire : au secours, ça me gratte (là où ça ne devrait pas) ! - Magicmaman.com
  • Touchant 75 % des femmes au moins une fois dans leur vie, les mycoses vulvaires sont banales et se soignent rapidement, à condition de consulter un médecin. Zoom sur cette affection intime. Sciences et Avenir, Mycose vulvaire : quels sont les traitements ? - Sciences et Avenir
  • Une toilette vulvaire avec une compresse imprégnée d’huile de coco 2 fois par jour ou un produit de toilette spécifiquement formulé, adapté à ce pH acide, pour les femmes les plus vulnérables et en prévention, en cas de prise d’antibiotiques notamment. Santé Magazine, L'huile de coco pour traiter naturellement les mycoses | Santé Magazine

Images d'illustration du mot « vulvaire »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « vulvaire »

Langue Traduction
Anglais vulva
Espagnol vulva
Italien vulva
Allemand vulva
Chinois 外阴
Arabe الفرج
Portugais vulva
Russe вульва
Japonais 外陰部
Basque vulva
Corse vulva
Source : Google Translate API

Synonymes de « vulvaire »

Source : synonymes de vulvaire sur lebonsynonyme.fr

Vulvaire

Retour au sommaire ➦

Partager