La langue française

Vératre

Sommaire

  • Définitions du mot vératre
  • Étymologie de « vératre »
  • Phonétique de « vératre »
  • Citations contenant le mot « vératre »
  • Traductions du mot « vératre »

Définitions du mot vératre

Trésor de la Langue Française informatisé

VÉRATRE, subst. masc.

BOT. Plante herbacée vivace de la famille des Liliacées, très vénéneuse, qui comprend plusieurs espèces répandues dans les régions montagneuses de l'hémisphère nord, en particulier le vératre blanc dont la racine possède des propriétés émétiques et purgatives. À éviter comme la peste: le colchique, le vératre (à ne pas confondre avec la gentiane jaune) (...), la ciguë, la digitale (Rustica hebdo, 6-12 mai 1981, p. 17).
Prononc.: [veʀatʀ ̭]. Étymol. et Hist. 1564 (Ch. Estienne, L'Agriculture et Maison rustique, l. II, chap. 33). Empr. au lat.veratrum « ellébore ».
DÉR.
Vératrine, subst. fém.,chim., pharm. Alcaloïde toxique extrait de certaines variétés de vératre, utilisé à faibles doses pour le traitement de l'hypertension, en raison de ses propriétés vaso-dilatatrices et hypotensives. Après la morphine (...), la vératrine, la quinine, la cinchonine, vinrent l'aconitine, (...) l'atropine et la solanine (Berthelot, Synth. chim., 1876, p. 116). [veʀatʀin]. 1reattest. 1821 (Dict. des sc. méd., Paris, Panckoucke, t. 57, p. 191); de vératre, suff. -ine*. La vératrine a été découverte en 1818 par Meissner, et analysée l'année suivante par Pelletier et Caventou (Chesn. t. 2 1858, Bouillet 1859). Veratrine est att. en angl. en 1822 (NED).
BBG.Arveiller (R.). R. Ling. rom. 1972, t. 36, p. 229 (s.v. vératrine).

Trésor de la Langue Française informatisé

VÉRATRE, subst. masc.

BOT. Plante herbacée vivace de la famille des Liliacées, très vénéneuse, qui comprend plusieurs espèces répandues dans les régions montagneuses de l'hémisphère nord, en particulier le vératre blanc dont la racine possède des propriétés émétiques et purgatives. À éviter comme la peste: le colchique, le vératre (à ne pas confondre avec la gentiane jaune) (...), la ciguë, la digitale (Rustica hebdo, 6-12 mai 1981, p. 17).
Prononc.: [veʀatʀ ̭]. Étymol. et Hist. 1564 (Ch. Estienne, L'Agriculture et Maison rustique, l. II, chap. 33). Empr. au lat.veratrum « ellébore ».
DÉR.
Vératrine, subst. fém.,chim., pharm. Alcaloïde toxique extrait de certaines variétés de vératre, utilisé à faibles doses pour le traitement de l'hypertension, en raison de ses propriétés vaso-dilatatrices et hypotensives. Après la morphine (...), la vératrine, la quinine, la cinchonine, vinrent l'aconitine, (...) l'atropine et la solanine (Berthelot, Synth. chim., 1876, p. 116). [veʀatʀin]. 1reattest. 1821 (Dict. des sc. méd., Paris, Panckoucke, t. 57, p. 191); de vératre, suff. -ine*. La vératrine a été découverte en 1818 par Meissner, et analysée l'année suivante par Pelletier et Caventou (Chesn. t. 2 1858, Bouillet 1859). Veratrine est att. en angl. en 1822 (NED).
BBG.Arveiller (R.). R. Ling. rom. 1972, t. 36, p. 229 (s.v. vératrine).

Wiktionnaire

Nom commun

vératre \ve.ʁatʁ\ masculin

  1. (Botanique) Plante de la famille des Mélanthiacées, auquel appartient l’ellébore blanc (Veratrum album Linné).
    • Les vératres sont très robustes et vivaces.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

VÉRATRE (vé-ra-tr' ou vé-ratrom') s. m.
  • Terme de botanique. Genre de la feuille des colchicacées, auquel appartient l'ellébore blanc, veratrum album, L.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « vératre »

(Siècle à préciser) Du latin veratrum (« ellébore »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. veratrum, ellébore.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « vératre »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
vératre veratr

Citations contenant le mot « vératre »

  • Le Parc des Bauges organisait ce samedi 20 juin un campagne d'éradication des vératres qui poussent sur les alpages, à Aillon-le-Vieux en Savoie. Cette plante qui ressemble à la gentiane peut empoisonner les animaux venus pâturer en été. France 3 Auvergne-Rhône-Alpes, Savoie : dans les alpages, opération "Fauche qui peut" contre le coriace et toxique vératre
  • Dès la fonte des derniers névés, une plante se met à coloniser les pâturages montagneux : le vératre. Cette vigoureuse espèce végétale est présente un peu partout sur la planète, de l’Alaska au Japon en passant par la Chine, la Sibérie et les massifs européens. , Annecy | Le vératre, l’algue verte des montagnes alpines
  • Et c’est fâcheux! «La gentiane, prisée pour sa racine et ses propriétés digestives, est régulièrement confondue avec le vératre blanc avant leur floraison. Or du fait de la présence d’alcaloïde très toxique dans la racine du vératre blanc, l’ingestion d’un à deux grammes seulement de ce rhizome peut entraîner une paralysie respiratoire », confirme le Dr Jacques Labescat, phytothérapeute. «Au centre antipoison de Lyon, nous avons aussi régulièrement affaire à des cueilleurs du dimanche qui ont confondu du cerfeuil avec de la ciguë (à l’origine du décès de Socrate), des racines du céleri avec celles de l’aconit (dont la toxicité peut conduire jusqu’à un arrêt respiratoire), des fleurs d’acacia avec des fleurs de cytise (responsable de vomissements sanglants)», poursuit le Dr Sapori. , Médecine par les plantes : attention aux confusions malheureuses ! 

Traductions du mot « vératre »

Langue Traduction
Anglais veratre
Espagnol veratre
Italien veratre
Allemand veratre
Chinois 阳台
Arabe فيراتر
Portugais veratre
Russe veratre
Japonais veratre
Basque veratre
Corse veratre
Source : Google Translate API
Partager