La langue française

Vélelle

Sommaire

  • Définitions du mot vélelle
  • Étymologie de « vélelle »
  • Phonétique de « vélelle »
  • Citations contenant le mot « vélelle »
  • Traductions du mot « vélelle »

Définitions du mot vélelle

Trésor de la Langue Française informatisé

VÉLELLE, VELELLE, subst. fém.

ZOOL. Méduse (de l'embranchement des Cœlentérés, de la sous-classe des Siphonophores) de forme discoïdale, aplatie, cartilagineuse, pourvue d'une crête triangulaire bleu-violet servant de voile quand l'animal flotte à la surface de l'eau. On distingue aussi de petites vélelles dont l'azur ressort au milieu de l'écume blanchissante des flots (Dumont d'Urville, Voy. autour du monde, t. 1, 1832-34, p. 52).Certains invertébrés dont une partie du corps émerge de la surface des eaux (physalies, velelles); (...) les déplacements, purement passifs, sont influencés, non seulement par les courants marins, mais aussi par les vents qui agissent sur la « voile » que l'animal laisse sortir de l'eau (J.-M. Pérès, Vie océan, 1966, p. 24).
Prononc. et Orth.: [velεl], [və-]. Littré, Rob. 1985: vé-. Étymol. et Hist. 1801 (Lamarck, Système des animaux sans vertèbres, p. 355: Velelle. Velella). Du lat. sc. velella, dér. sav. du lat. velum « voile (de navire) », cet animal étant pourvu d'une crête verticale triangulaire qui lui sert de voile lorsqu'il flotte à la surface de la mer. D'apr. E. Baudement (ds le Dict. univ. d'hist. nat. de Ch. d'Orbigny, Paris, t. 13, 1849, p. 173), Lamarck a employé comme nom générique l'épith. spécifique velella figurant dans la dénom. Medusa Velella, due à P. L œfling (Iter Hispanicum, Stockholm, 1758, p. 104) et reprise dans la dernière éd. du Syst. Nat., publ. par Gmelin en 1788 (cf. Cuvier Règne animal t. 4 1817, p. 62). Velella a été formé d'apr. vélette (1732, De La Condamine, Obs. faites dans un Voyage de Levant en 1731 et 1732 ds Mém. de math. et de phys. de l'Ac. royale des sc. de l'année 1732, Paris, 1735, p. 320: des milliers de petits Poissons fort singuliers, qui flottent sur la surface de la Mer. Les Provençaux les nomment Vélettes). Cf. voilette, dans la description d'un nautile: 1593, J. Du Chesne de La Violette, Le Grand miroir du monde, l. 6 ds E. Ritter, Les Quatre dict. fr., pp. 531-532: De sa queue lui sort une peau tendrelette Qu'il [le nautile] tend, et qui lui sert d'une prompte voilette.

Wiktionnaire

Nom commun

vélelle \ve.lɛl\ féminin

  1. (Malacologie) Vessie de mer, physalie.
    • En 1763, Chanvallon mit au jour son Voyage à la Martinique, exécuté en 1751 : à la page 107 il décrit d’une manière reconnaissable la physale, qu’il dit être la galère des créoles de la Martinique, la vélelle de la Méditerranée et le moucieu des Brésiliens. — (Histoire naturelle des zoophytes : Acalèphes, 1843)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

VÉLELLE (vé-lè-l') s. f.
  • Vessie de mer (radiaires).
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « vélelle »

(Siècle à préciser) Du latin velum (« voile ») avec le suffixe diminutif -elle, cette méduse semble dotée d’une voile (voir illustration) ce qui motive aussi son autre nom de caravelle portugaise.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « vélelle »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
vélelle velɛl

Citations contenant le mot « vélelle »

  • #signalement Des vélelles échouées ont été signalées par les communes de Jard-Sur-Mer, Pays De La Loire, France et La… , Loire-Atlantique : des vélelles échouées sur les côtes | Le Courrier du Pays de Retz
  • Que ce soit un joli crabe sur le sable ou une vélelle dans l'eau (une petite méduse bleutée de la taille d'une pièce de deux euros), tout peut être utile. Un coup de pouce que peuvent donner les grands, comme les petits. "On a eu un enfant de sept ans qui a trouvé sur les plages marseillaises un petit hippocampe qui n'avait jamais été observé", confirme Laurent Delbas. Tous les clichés envoyés à l'association via son site internet biolit.fr sont ensuite analysés par des scientifiques.  Europe 1, En vacances à la plage, vous pouvez aider la science grâce à vos photos
  • Des milliers de vélelles ont échoué sur une plage de Tigzirt à Tizi-Ouzou. Des images et vidéos sont relayées depuis jeudi 9 avril sur les réseaux sociaux montrant ces espèces marines sur une plage à Tigzirt. Algerie Eco, Vidéo : Des milliers de vélelles échouent sur une plage de Tigzirt (Tizi-Ouzou) - Algerie Eco
  • Ce week-end et jusqu’à Noël, des vélelles se sont échoués en masse sur les plages à Châtelaillon, Royan et encore Lacanau. La tempête récente pourrait être la cause de cette arrivée. SudOuest.fr, Gironde et Charente-Maritime : de curieux invertébrés marins échoués en masse sur les côtes
  • Selon Sébastien Cadiou, directeur du Marinarium de Concarneau, « une espèce invasive désigne une espèce importée dans une niche écologique, qui s’y adapte et entre en concurrence avec d’autres occupants des lieux ». Ce n’est pas le cas des physalies et des vélelles, qui vivent en haute mer. Elles n’ont pas vocation à s’installer sur la côte, puisque s’échouer signifie mourir. Le Telegramme, Pourquoi vélelles et physalies envahissent les côtes bretonnes - Bretagne - Le Télégramme
  • Depuis quelques jours, portées par les vents et les courants, des milliers de physalies et de vélelles s’échouent sur les côtes du Sud-Finistère, constellant la laisse de mer de leurs cadavres bleutés, virant peu à peu au blanc. Des petites bêtes pas vraiment communes, sous nos latitudes, même si les échouages de physalies tendent à se multiplier, depuis quelques années. Le Telegramme, Physalies et vélelles par milliers sur les côtes du Sud-Finistère - Bretagne - Le Télégramme
  • Vous les avez sûrement remarquées si vous êtes passés prés d'une plage catalane ces derniers jours... il faut dire qu'elles dégagent une forte odeur de poisson pourri et qu'elles forment d'épais tapis bleus gluants sur le sable ! Des colonies de vélelles, un organisme marin à la fois cousin des méduses et des anémones, s'est échoué en masse sur nos côtes. Un phénomène rare mais sans aucun danger, car les vélelles ne sont ni urticantes, ni toxiques pour l'homme. France Bleu, Les vélelles, une marée bleue inoffensive mais odorante sur les plages catalanes

Traductions du mot « vélelle »

Langue Traduction
Anglais velelle
Espagnol velelle
Italien velelle
Allemand velelle
Chinois 天鹅绒
Arabe فيليلي
Portugais velelle
Russe velelle
Japonais velelle
Basque velelle
Corse velelle
Source : Google Translate API
Partager