La langue française

Unionisme

Définitions du mot « unionisme »

Trésor de la Langue Française informatisé

UNIONISME, subst. masc.

A. − HIST. Doctrine politique des unionistes, des partisans de l'union politique. (Dict. xixeet xxes.).
B. − Vx. Doctrine préconisant la création des unions ouvrières. Synon. syndicalisme.Il y a dans le développement de l'unionisme deux phases différentes; l'une est caractérisée par le morcellement; l'autre par la concentration des sociétés ouvrières (P. Leroy-Beaulieu, 1870ds Dub. Pol. 1962, p. 438).
C. − Doctrine des partisans d'une union internationale ou économique; type d'intégration économique (d'apr. Rob. 1985).
Prononc.: [ynjɔnism̭]. Étymol. et Hist. 1. a) 1835 « doctrine des partisans de l'union politique » (Raymond); b) en partic. 1923 « opinion de ceux qui voulaient maintenir l'union de l'Irlande et de la Grande Bretagne » (Lar. univ.); 2. 1870 « doctrine préconisant l'association des ouvriers pour défendre leurs intérêts contre leur patron » (P. Leroy-Beaulieu, La Question ouvrière au XIXesiècle, II, Les trade's unions et l'association internationale des travailleurs ds R. des Deux Mondes, t. 86, 1870, p. 922). 1 a dér. de union1*; suff. -isme*; b empr. à l'angl. unionism, lui-même dér. de unionist, v. unioniste, att. en 1845 au sens de « doctrine des partisans de l'union politique » et en 1886 «doctrine des partisans de l'union de l'Irlande et de la Grande Bretagne» (ds NED); 2 empr. à l'angl. unionism, forme abr. de trade-unionism 1807 (Blackw. Mag., June, 726/2 ds NED Suppl.2) lui-même dér. de trade-union, v. union. Bbg. Dub. Pol. 1962, p. 438.

Wiktionnaire

Nom commun

unionisme \y.njɔ.nism\ masculin

  1. (Syndicalisme) Type de syndicalisme de salariés propre au Royaume-Uni.
    • C'est en juin 1872 que l'unionisme [des ouvriers agricoles] se développe dans le Glocestershire, au grand scandale du clergé. — (H. Denis, La Philosophie positive, juillet-août 1874)
    • De fait, l'A.I.T. et l’unionisme anglais vont suivre des routes de plus en plus divergentes, et l'Internationale sera essentiellement continentale. — (Annie Kriegel, Les Internationales Ouvrières, « Que sais-je » (PUF), 1964)
  2. (Histoire) (Belgique) Mouvement politique belge qui réunissait les catholiques et les libéraux.
  3. (Histoire) Mouvement politique étasunien qui prônait l’union des États et s’opposait à la sécession.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

UNIONISME (u-ni-o-ni-sm') s. m.
  • Terme du socialisme. Système et pratique des ouvriers s'associant pour défendre leurs intérêts contre les intérêts des patrons. C'est en juin 1872 que l'unionisme [des ouvriers agricoles] se développe dans le Glocestershire, au grand scandale du clergé, H. Denis, la Philos. posit. juill.-août 1874, p. 76. M. Hodgson voudrait voir la coopération prendre la place de l'unionisme, É. de Laveleye, Rev. des Deux-Mondes, 15 déc. 1876, p. 887.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « unionisme »

Mot dérivé des trade unions anglaises, unions de métiers.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Dérivé de union avec le suffixe -isme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « unionisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
unionisme ynjɔ̃ism

Citations contenant le mot « unionisme »

  • Dans ce bastion de l'unionisme, des drapeaux britanniques flottent dans les rues et des peintures murales commémorent les paramilitaires loyalistes morts pour «la cause». Fusillades, bombardements... Du sang a été versé dans ce quartier ouest de Belfast. La Croix, Le nouvel accord de Brexit fait trembler les unionistes d'Irlande du Nord
  • Cependant, la lente érosion démographique de la population protestante impose aux partis unionistes une stratégie d’ouverture. Il leur faut proposer une version politique de l’unionisme, détachée de sa dimension religieuse. L’UUP décide ainsi de couper tout lien institutionnel avec l’ordre d’Orange en 2005 ; le DUP, de s’intéresser à l’ensemble de l’électorat protestant, au-delà des membres de l’Église presbytérienne libre d’Ulster fondée par Paisley. Le Monde diplomatique, Face au Brexit, le casse-tête nord-irlandais, par Christophe Gillissen (Le Monde diplomatique, décembre 2019)
  • Le syndicalisme d’outre-manche s’appelle le trade unionisme [1]. Les premières « Unions » datent de 1720 chez les ouvriers tailleurs et couteliers de Londres qui se regroupent pour demander de meilleurs salaires face à la maîtrise, les patrons des ateliers de l’époque. Mais il faut attendre 1826 pour que la Couronne autorise ces « unions ». Dès 1833 est créée la « Great Consolidated Trade Union » regroupant tous les corps de métier, même les ouvriers agricoles, avec déjà 500 000 adhérents. Dès l’origine l’unionisme naissant accepte le capitalisme, lui aussi naissant, cherchant à s’y ménager une place plutôt que le détruire. Dès 1868, l’ensemble des « Unions » se fédèrent pour donner naissance au TUC : Trade unions congres. En 1874, ce dernier fort d’1,2 million d’adhérents obtient le droit d’user de piquets de grève. Il décide alors d’entrer en politique et fait élire des députés ouvriers aux Communes (le Parlement) sous la bannière des libéraux ou comme indépendants. En 1906, fort de 29 députés des TUC, le syndicat décide de créer sa branche politique : le Labour Party ou Parti travailliste. Ainsi en Grande Bretagne c’est le syndicat qui crée le parti et non l’inverse comme le PCF et la CGTU. Force Ouvrière, Le syndicalisme britannique - Force Ouvrière
  • Contre les vexations causées par l’unionisme, l’oecuménisme privilégie l’entente et la compréhension mutuelle entre les toutes les traditions chrétiennes. Né à la fin du XIXe et incarné en France par la figure de l’abbé Paul Couturier, l’œcuménisme repose sur une idée simple : l’objectif commun des chrétiens n’est pas de rassembler tout le monde sous une seule et unique autorité, mais d’aller ensemble vers Dieu selon Sa volonté. Aleteia, De l’unionisme à l’œcuménisme : aller ensemble vers Dieu
  • Il n’en demeure pas moins inquiétant que, dans l’esprit des conservateurs les plus radicaux, le prix à payer pour réaliser un Brexit dur est de sacrifier la périphérie. Ceci est tout à fait clair. Dans l’esprit des Brexiters durs, nous ne sommes plus dans l’unionisme du parti. La Croix, Royaume-Uni : « La victoire des conservateurs est bluffante »

Traductions du mot « unionisme »

Langue Traduction
Anglais unionism
Espagnol unionismo
Italien unionismo
Allemand unionismus
Chinois 工会主义
Arabe النقابية
Portugais sindicalismo
Russe унионизм
Japonais 組合主義
Basque sindikalismo
Corse sindicalisimu
Source : Google Translate API

Unionisme

Retour au sommaire ➦

Partager