Ululement : définition de ululement, hululement


Ululement, hululement : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ULULEMENT, HULULEMENT, subst. masc.

Synon. plus fréq. de ululation.
A. − Hurlement, longue plainte, son prolongé et modulé émis par une personne, un animal. Pousser des ululements lugubres; l'ululement des démons; les ululements de la passion; un ululement de triomphe, de joie. Une vieille chanson d'amour arabe, qui finit par une plainte, une espèce d'ululement, qui vous met un petit frisson derrière la nuque (Goncourt, Journal, 1878, p. 1227).Jusqu'à l'aube, dans la citadelle, on entendit les hululements des femmes auprès du cadavre royal (Barrès, Jard. Oronte, 1922, p. 82).
P. anal. Ululement des sirènes; hululements des paquebots; ululement lugubre, sinistre. La seule chose un peu triste dans cette chambre d'Eulalie était qu'on y entendait le soir à cause de la proximité du viaduc les hululements des trains (Proust, Temps retr., 1922, p. 880, note). La bise qui traversait les bois déjà dépouillés leur arrachait des hululements (Carco, Voix basse, 1938, p. 46).
B. − Cri d'un oiseau nocturne. L'ululement des oiseaux de l'ombre. Les hôtes de la nuit, les petits carnassiers n'ont pas commencé encore leur maraude, ni les hiboux en chasse poussé leur ululement plaintif (Pesquidoux, Livre raison, 1925, p. 38).
Prononc. et Orth.: [ylylmɑ ̃]. L'aspiration de l'init. est patente dans une sorte de ululement (Mirbeau, Journal femme ch., 1900, p. 157), le ululement (Montherl., Songe, 1922, p. 98), etc. V. aussi Martinet-Walter 1973. Ce traitement se traduit par des graph. h- ds Littré, Lar. Lang. fr., Rob. 1985. En revanche, espèce d'ululement (Goncourt, loc. cit.), l'ululement (Moréas, Cantil., 1886, p. 194). Ac. 1935: u-. Étymol. et Hist. 1. 1541 « hurlement » (G. Michel, Trad. de Justin., 43 rods FEW t. 14, p. 14b); 2. 1868 « cri des oiseaux rapaces nocturnes » (Corot, Monit. univ., 9 avr., p. 498, 6ecol. ds Littré). Dér. de ululer*; suff. -ment1*.

Ululement, hululement : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ULULEMENT, HULULEMENT, subst. masc.

Synon. plus fréq. de ululation.
A. − Hurlement, longue plainte, son prolongé et modulé émis par une personne, un animal. Pousser des ululements lugubres; l'ululement des démons; les ululements de la passion; un ululement de triomphe, de joie. Une vieille chanson d'amour arabe, qui finit par une plainte, une espèce d'ululement, qui vous met un petit frisson derrière la nuque (Goncourt, Journal, 1878, p. 1227).Jusqu'à l'aube, dans la citadelle, on entendit les hululements des femmes auprès du cadavre royal (Barrès, Jard. Oronte, 1922, p. 82).
P. anal. Ululement des sirènes; hululements des paquebots; ululement lugubre, sinistre. La seule chose un peu triste dans cette chambre d'Eulalie était qu'on y entendait le soir à cause de la proximité du viaduc les hululements des trains (Proust, Temps retr., 1922, p. 880, note). La bise qui traversait les bois déjà dépouillés leur arrachait des hululements (Carco, Voix basse, 1938, p. 46).
B. − Cri d'un oiseau nocturne. L'ululement des oiseaux de l'ombre. Les hôtes de la nuit, les petits carnassiers n'ont pas commencé encore leur maraude, ni les hiboux en chasse poussé leur ululement plaintif (Pesquidoux, Livre raison, 1925, p. 38).
Prononc. et Orth.: [ylylmɑ ̃]. L'aspiration de l'init. est patente dans une sorte de ululement (Mirbeau, Journal femme ch., 1900, p. 157), le ululement (Montherl., Songe, 1922, p. 98), etc. V. aussi Martinet-Walter 1973. Ce traitement se traduit par des graph. h- ds Littré, Lar. Lang. fr., Rob. 1985. En revanche, espèce d'ululement (Goncourt, loc. cit.), l'ululement (Moréas, Cantil., 1886, p. 194). Ac. 1935: u-. Étymol. et Hist. 1. 1541 « hurlement » (G. Michel, Trad. de Justin., 43 rods FEW t. 14, p. 14b); 2. 1868 « cri des oiseaux rapaces nocturnes » (Corot, Monit. univ., 9 avr., p. 498, 6ecol. ds Littré). Dér. de ululer*; suff. -ment1*.

Ululement, hululement : définition du Wiktionnaire

Nom commun

ululement \y.lyl.mɑ̃\ masculin

  1. Cri des oiseaux de nuit.
    • « Que l’ululement du hibou coule ses ou de velours dans le souffle doux de ton cou. » — (Maurice Bedel, Traité du plaisir, 1945.)
    • De temps à autre seulement, on entendait le hurlement lointain d’un loup, ou, ponctuant le silence funèbre, le ululement du hibou blanc que Kazan avait chassé et qui, du sapin sur lequel il était perché, susurrait sa protestation. — (James-Oliver Curwood, Kazan, 1914, traduit de l’anglais américain par P. Gruyer et L. Postif, Hachette, 1937, page 150)
  2. (Figuré) Cri ressemblant à celui des oiseaux.
    • Au cours de ma dernière visite dans la salle des cages, je me suis aperçu d'un changement notable parmi les hommes. Il semble qu’un instinct mystérieux les ait avertis de la naissance miraculeuse. Ils ont salué ma présence par un concert de longs ululements. — (Pierre Boulle, La Planète des singes, Julliard, 1994, page 209)

Nom commun

hululement \y.lyl.mɑ̃\ masculin

  1. Variante de ululement.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ululement, hululement : définition du Littré (1872-1877)

ULULEMENT (u-lu-le-man) s. m.
  • Cri de la chouette, du hibou. Au premier ululement du chasseur caché qui, avant le crépuscule, imite le cri de la chouette, Corot, Monit. univ. 9 avr. 1868, p. 498, 6e col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « ululement »

Étymologie de ululement - Wiktionnaire

 Dérivé de ululer avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « ululement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ululement ylylmɑ̃ play_arrow

Citations contenant le mot « ululement »

  •   Une tête cornue qui se dégage derrière la ligne de crête, un hululement plutôt chouette, le concert des grillons, le ballet des chauves-souris au-dessus de nos têtes… Pas de doutes, la nuit tombe sur le Haut-Languedoc, entraînant avec elle le bal des nocturnes. Suivez-nous à la rencontre des mouflons méditerranéens qui profitent de la fraîcheur de fin de journée et profitez de cet écrin de nature qu’est le Caroux pour découvrir l’histoire de cette espèce emblématique. Pique-nique tiré du sac. Unidivers, SORTIE AFFUT MOUFLONS SUR LE CAROUX Rosis lundi 3 août 2020
  • En effet, la vidéo ci-dessous montre que les hululements du compresseur en furie seront bien présents, et ça, c'est le gage de sensations de conduites inédites dans le monde des roadsters japonais... et autres.  , Ecoutez les hululements de la Kawasaki Z H2 !
  • Le Trégor accueille la chouette hulotte, dont le hululement est sans aucun doute le plus connu. La face blanche et le chuintement inquiétant de la chouette effraie participent aussi de la réputation de ces rapaces pas comme les autres. La chouette chevêche, autrefois habituée des bocages et vergers, est beaucoup moins fréquente (une meilleure connaissance de sa répartition serait d’ailleurs très intéressante). Cette petite chouette, grosse comme le poing, est la plus diurne de nos rapaces nocturnes. Le Telegramme, Chouette week-end dans le Trégor pour identifier les rapaces nocturnes - Lannion - Le Télégramme
  • Le ululement du percepteur : des sous !!! des sous !!!! des sous !!!! ... ladepeche.fr, Blocage des universités : le coût des réparations revu à 7 millions d'euros - ladepeche.fr
  • «oh-iih-oh-iih-ooooh-iih-oh-iih-ooooh.» En 1932, dans tous les cinémas américains, retentit le cri sauvage de l’acteur Johnny Weissmuller. Le ululement de Tarzan est resté longtemps le cri le plus reconnaissable de Hollywood, mais la manière dont il a été produit reste un mystère. Etait-ce réellement la voix de Weissmuller, comme le prétend l’acteur ? Ou était-ce quelque chose de bien plus complexe, comme le suggère l’enquête du site Erbsine ? Libération.fr, Tarzan, jingle de la jungle - Culture / Next
  • Chez Rom Game, on prend toujours garde à manier les superlatifs avec les pincettes que la prudence impose. Mais là, franchement, devant de telles informations, on a bien du mal à dissimuler ce petit ululement caractéristique de l'emballement total : il faut dire que la dernière version 1.15.2d de l'émulateur CEMU est arrivée le 4 février dernier pour tout le monde avec dans ses valises de bien jolis cadeaux. , Cemu 1.15.2d - l'émulateur Wii U pour PC encore épinglé pour excès de vitesse !
  • Flik et Flak invitent les enfants à bord du petit avion de leur ami l’Ourson avec la montre Aerobear pour une aventure pleine d’acrobaties aériennes. Leurs amis - les castors - leur apprennent ensuite à faire de chouettes pirouettes dans les airs avec Parabeaver. Enfin, les avions de Loopiloop leur offrent un baptême de l’air qu’ils ne seront pas prêts d’oublier. Lorsque le jour laisse place à la nuit, Owly Sky et ses mystérieux petits hiboux explorent le ciel au-delà des nuages et accompagnent les enfants faire dodo. Bercés par leur ululement, les enfants entrent tout doucement dans le royaume des rêves avec la montre Magical Dream sur laquelle des licornes enchanteresses galopent sur des arc-en-ciel. , La tête dans les étoiles avec Flik Flak
  • Le ululement - de la comédienne — réveille les endormis (matin oblige). L'assistance, happée par la marionnette en forme de chouette, se tourne vers la scène. Bientôt, c'est toute une ribambelle de bestioles plus ou moins étranges qui défilent autour d'un puits en carton. De drôles d'animaux-marionnettes fabriqués à partir d'un paquet de bonbons, d'une prise électrique ou même… d'un mètre ruban. « On dirait une chaussure », souffle un bambin. A propos d'un… hérisson ? leparisien.fr, Spectacle pour enfants à Paris : les drôles de marionnettes de « Plouf » - Le Parisien
  • Hier soir, j’ai vu le loup. Pas comme le voyaient autrefois les demoiselles trop curieuses, non. Nous avons changé tout ça. D’ailleurs, je ne l’ai pas vu. Je l’ai entendu. Ou plutôt je les ai entendus, car ils étaient au moins deux, voire trois ou quatre. C’est la première fois, en ce qui me concerne, et je ne crois pas qu’il aient jamais jusqu’ici donné un tel concert dans la Vallée. C’était à 9h du soir, sous les 2.500 mètres du Chapeau de Gendarme, autant dire sous le nez des gendarmes, en haut de la forêt de Gaudissard, à deux kilomètres, des hurlements un peu étouffés et relativement courts, mais parfaitement audibles et instantanément reconnaissables. Une première fois beaucoup plus impressionnante que je ne l’eusse cru. Après tout, je connais bien par de nombreux enregistrements le chant du loup, et, joli petit talent de société, je l’imite passablement, aussi bien que le ululement de la hulotte et quelques autres cris d’animaux. Club de Mediapart, ENTENDRE LE LOUP QUI VIENT | Le Club de Mediapart

Images d'illustration du mot « ululement »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « ululement »

Langue Traduction
Corse hoot
Basque hoot
Japonais フー
Russe гудок
Portugais piar
Arabe صاح
Chinois
Allemand johlen
Italien grido
Espagnol ulular
Anglais hoot
Source : Google Translate API


mots du mois

Mots similaires