La langue française

Typhique

Définitions du mot « typhique »

Trésor de la Langue Française informatisé

TYPHIQUE, adj. et subst.

MÉD., PATHOL.
I. − Adj. Relatif au typhus ou à la fièvre typhoïde. Encéphalite, méningite typhique. La morbidité typhique subit alors un fléchissement (Widal, Lemierre, Abrami dsNouv. Traité Méd.fasc. 31927, p. 3).
Bacille typhique. La fièvre typhoïde, maladie infectieuse due à l'introduction dans l'organisme du bacille typhique ou bacille d'Éberth (Quillet Méd.1965, p. 213).
II. − Subst. Sujet atteint du typhus ou de la fièvre typhoïde. Je tiens d'autant plus à sortir que nous sommes envahis de typhiques (Verlaine, Corresp., t. 2, 1892, p. 206).Le quartier des typhiques dans un hôpital (Quillet1965).
Rem. Selon Méd. Biol. t. 3 1972: ,,Ce terme ne doit pas être employé en relation avec les fièvres typhoïde ou paratyphoïdes, auxquelles s'applique celui de typhoïdique``. Man.-Man. Méd. 1980 note: ,,Terme impropre mais couramment employé. Ex. bacille typhique, méningite typhique. L'adjectif typhoïdique, plus précis, est moins usité``.
Prononc. et Orth.: [tifik]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1. 1827 thyphique « relatif au typhus » (Dict. class. de la lang. fr. par quatre professeurs de l'Université); 2. 1855 subst. « malade atteint de la typhoïde ou du typhus » (Journ. de méd. et de chir. pratiques, XXVI, p. 201 ds Quem. DDL t. 8). Dér. de typhus*; suff.-ique*. Fréq. abs. littér.: 11.

Wiktionnaire

Adjectif

typhique \ti.fik\ masculin et féminin identiques

  1. (Médecine) Qui a rapport à la fièvre typhoïde.
    • Sans aucun doute, si nous avions fait venir le professeur Arnozan, il aurait reconnu un état typhique dans cette prétendue grippe. — (François Mauriac, Le noeud de vipères, 1932, IX)

Nom commun

typhique \ti.fik\ masculin et féminin identiques

  1. (Par extension) Celui, celle qui est atteint de la fièvre typhoïde.
    • Que n’a-t-on imaginé sur le crapaud ? […] ; placé sous le lit ou sous l’oreiller d’un typhique, il coupe la fièvre. — (Jean Rostand, La Vie des crapauds, 1933)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

TYPHIQUE (ti-fi-k') adj.
  • Terme de médecine. Qui est relatif au typhus.

    Matière typhique, substance d'un blanc ou d'un gris jaunâtre, qui existe souvent dans l'épaisseur des plaques de Peyer et des follicules isolés tuméfiés durant la dothiénentérie.

    S. m. Un typhique, un malade du typhus. Dans les parcs on dressa des tentes pour les cholériques et les typhiques, Monit. univ. p. 1082, 3e col. 7 août 1867.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « typhique »

(Siècle à préciser) → voir typhus et -ique
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « typhique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
typhique tifik

Citations contenant le mot « typhique »

  • Par ailleurs et selon certains médecins, ces parasites sont susceptibles de transmettre des maladies, telles que la rickettsiose, et la fièvre typhique. Le pou de tête est l’agent de la pédiculose du cuir chevelu. Il s’installe le plus souvent dans les cheveux et vit de 6 à 8 semaines. Les femelles pondent 4 à 10 œufs (ou lentes) par jour pendant 3 à 4 semaines qu’elles fixent directement sur les cheveux et les collent avec une substance gluante. Après 7 à 10 jours, le pou sort de la lente sous forme de larve, laquelle deviendra adulte, en moins de 15 jours. Cet adulte nuisible mesure entre 2 et 4 mm. Il gêne son hôte par les démangeaisons qu’il occasionne. Laver les cheveux de son enfant avec des shampooings classiques ne le débarrassera pas des poux, car ces derniers résistent à l’eau. Pour limiter leur propagation en période d’épidémie, il est essentiel de vérifier la tête des enfants toutes les semaines avec un peigne à poux et traiter si on y trouve des lentes. La Dépêche de Kabylie, Épidémie de poux dans plusieurs écoles - La Dépêche de Kabylie
  • On retiendra deux types d'infections : les infections à Salmonella non typhiques qui sont représentées entre autres par la bactérie Salmonella enteritidis et l'infection à Salmonella typhimurium responsable de la . Les infections à Salmonella non typhiques sont de plus en plus fréquentes : elles représentent 75 % des toxi-infections alimentaires. Quant à la typhoïde, elle est devenue rare dans les pays développés contrairement aux pays en voie de développement où les règles d'hygiène sont très mal respectées. , La salmonellose
  • La plus connue, l’infection à Salmonelle non-typhique est assez fréquente et les symptômes débutent habituellement 12 à 48h après l’ingestion de la bactérie. Elle entraîne une gastro-entérite : diarrhée, maux de tête, douleurs abdominales, nausées et vomissements. Cette infection est souvent causée par la consommation de viandes et charcuterie, de poissons et fruits de mer. Il s’agit généralement d’aliments consommés crus ou pas assez cuits. Doctissimo, Nantua : Une centaine de collégiens malades après avoir bu de l’eau
  • Avec l’arrivée de la chaleur et la fin des pluies de printemps, l’épidémie avait faibli et le virus faisait moins de ravages. Il n’y avait plus désormais que quelque cent mille malades dans toute la Serbie et seulement mille morts par jour - auxquels il fallait ajouter les cas de la redoutable gangrène post-typhique. Février avait dû être effroyable : des centaines d’agonisants déliraient dans la boue des rues, faute de place dans les hôpitaux. Révolution Permanente, Récit. John Reed : « Le Pays de la mort »

Traductions du mot « typhique »

Langue Traduction
Anglais typhoid
Espagnol tifoidea
Italien febbre tifoidea
Allemand typhus-
Chinois 伤寒
Arabe التيفوئيد
Portugais tifóide
Russe брюшной тиф
Japonais 腸チフス
Basque typhoid
Corse tifus
Source : Google Translate API

Synonymes de « typhique »

Source : synonymes de typhique sur lebonsynonyme.fr

Typhique

Retour au sommaire ➦

Partager