La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « turc »

Turc

[tyrk]
Ecouter

Définitions de « turc »

Turc - Adjectif

  • Qui concerne les Turcs ou la Turquie, notamment en référence à leurs caractéristiques culturelles, linguistiques ou ethnologiques.

    Joignez à ces qualités féminines un parler doux comme la physionomie, doux comme des yeux bleus à paupières turques, […]
    — Honoré de Balzac, Modeste Mignon
  • Se rapportant au turc en tant que langue parlée en Turquie.

    Pour atteindre sa forme actuelle, la langue turque a connu, au cours des siècles, bien des pérégrinations : un périple à travers toute l’Asie centrale, de multiples influences, puis une profonde réforme.
    — Bernard Golstein, Grammaire du turc : ouvrage pratique à l'usage des francophones
  • (Linguistique) Concernant les langues turques ou turciques qui constituent une sous-famille de langues altaïques incluant le turc.

    L’aire couverte par les langues turques est considérable, s’étendant depuis la Thrace européenne jusqu’aux extrémités nord-est de la Sibérie...
  • (Ethnologie) Relatif aux peuples parlant les langues du groupe linguistique dit 'turcique'.

    Après le XIIIe-XIVe siècle,...la route maritime de l’océan Indien devient progressivement prépondérante et...

Turc - Nom commun

  • (Linguistique) Langue appartenant au groupe des langues turques, principalement parlée en Turquie et à Chypre du Nord, où elle est considérée comme langue officielle.

    Au moment où vous lisez ces lignes, plus d’un million de Ouïghours (des musulmans vivant en Chine) sont internés dans des camps de « rééducation », où ils sont soumis aux pires exactions par les autorités chinoises. On parle de tortures, de viols, de stérilisations et d’avortements forcés, on oblige ces gens qui parlent turc à apprendre le mandarin, on les fait travailler dans des conditions épouvantables…
    — Richard Martineau, Dracula à la Croix-Rouge!
  • (Agriculture, Entomologie) Désignation commune des larves d'insectes résidant sous l'écorce des arbres.

    […] et l’on trouve dans les anciennes liturgies, notre Scolyte formellement mentionné sous sa dénomination vulgaire de Ver Noir, ni plus ni moins que le Turc.
    — Lemaout, Le Jardin des plantes
  • (Métallurgie) Instrument employé par les chaudronniers pour la mise en place de rivets.

    Dans l'atelier, le bruit incessant du turc rencontrant les rivets résonnait comme une symphonie métallique.
    (Citation fictive)

Expressions liées

  • Année turque
    L'année turque ou arabe reconnoît 354 jours, et reçoit onze mois intercalaires, en vingt-neuf ans
    — Chateaubriand, Génie
  • Bain turc (bain de sudation consistant en bains de vapeur suivis de douche chaude et de massages p. méton., lieu où sont pris ces bains, hammam.)
    Aujourd'hui encore, les Bains des Pâquis sont un lieu authentique. Plongeoirs, saunas, hammam, un bain turc, des massages. Un lieu si cher aux Genevoises et Genevois qui viennent se rafraîchir, bronzer, jouer, chanter, manger, nager, écouter de la musique, assister à des concerts, participer à des spectacles.
    Les Bains des Pâquis ont 150 ans! | Radio Lac
  • Café turc (café noir et fort, servi dans une très petite tasse avec le marc que l'on précipite au fond en versant quelques gouttes d'eau froide.)
    Je détruirai l'équilibre du budget de toute ma semaine pour m'offrir une tasse de café turc, parce que, en passant devant l'établissement du même nom, je n'aurai pas su résister à l'odeur adorable du moka
    — Miomandre, Écrit sur eau
  • Café à la turque
    Jusqu’à devenir de nos jours, l’une des boissons favorites des Tunisiens qui sacrifient au rite quotidien d’un espresso fumant ou d’un bon vieux café à la turque dont la zazoua fleure bon toutes les nostalgies.
    Quelques doux effluves de café
  • Chasser le turc
  • Cheval turc (cheval d'une race intermédiaire entre le cheval arabe et le persan.)
  • Chien turc (chien à poil ras.)
    De ces trente variétés, il y en a dix-sept que l'on doit rapporter à l'influence du climat, savoir, le chien de berger, le chien-loup, le chien de Sibérie, le chien d'Islande et le chien de Laponie, le mâtin, les lévriers, le grand danois et le chien dIrlande, le chien courant, les braques, les bassets, les épagneuls et le barbet, le petit danois, le chien turc et le dogue ; les treize autres, qui sont...le doguin ou mopse...ne sont que des métis qui proviennent du mélange des premiers […]
    — Georges-Louis Leclerc de Buffon, Histoire naturelle des animaux
  • Couleurs turques (couleurs du drapeau turc.)
    Les couleurs turques et françaises formaient un berceau et un tapis fort agréables sur lesquels se mariaient le Koran et la Table des Droits de l'Homme
    — Vigny, Servitude et grandeur militaires
  • Femme turque
  • Fort comme un turc
    Mon grand-père maternel était boulanger, fort comme un turc et joyeux ivrogne
    — Guéhenno, Journal d'un homme de 40 ans
  • Grammaire, traduction turque
  • Grand-turc (sultan empereur des Turcs.)
    MmeTallien, pour lui plaire [au Grand-Turc]
    — Louis Madelin in, L'Histoire pour tous
  • Jeune-turc (partisan de la Jeune Turquie, mouvement nationaliste et progressiste qui, à la fin du xixeet au début du xxes., visait à réformer les institutions de l'Empire ottoman.)
    Dans la quête de modernité, le jeune-turc n'est pas uniquement un acteur politique, mais devient également le symbole d'une jeunesse en éveil face à l'archaïsme des institutions.
    — Henri Duvalier, Citation fictive générée à l'aide d'intelligence artificielle
  • La marche turque
  • Le turc fut vaincu
  • Livre, monnaie turque
  • Ne pas compter plus que le grand turc (ne pas compter du tout.)
  • Ne pas faire plus de cas de quelque chose/de quelqu'un que du grand turc (ne prêter aucune attention à quelque chose, à quelqu'un.)
  • Parler le turc (parler la langue turque.)
  • Penser à quelqu'un comme au grand turc (ne pas penser du tout à quelqu'un.)
  • Pipe turque
    Mademoiselle Mariette, en peignoir blanc garni de dentelles, étendue sur un divan, tenait une longue pipe turque et se servait de son pied pour soutenir le fourneau de la pipe
    — Champfl., Aventures de Mademoiselle Mariette
  • Point turc (Sorte de jour fait avec une grosse aiguille et du fil fin, formant deux rangées de petits trous contrariés, des deux côtés, par un cordonnet ou feston.)
    La revue n'est point turcophobe ni chauvine. Elle n'entend nullement sacrifier au patriotisme belliqueux qui est à cette heure le sentiment dominant en Russie
    — Victor Jaclard, Lettre à Vallès
  • Rondeau turc de mozart
  • Rose turc (rose délavé, passé.)
  • Rouge turc (rouge vif.)
    Le rouge turc est une laque sur chaux et alumine avec huile tournante
    — Coffignier, Couleurs et peintures
  • S'accroupir, s'asseoir à la turque (s'accroupir, s'asseoir les jambes repliées en tailleur, à même le sol.)
  • Se faire turc (se convertir à la religion musulmane.)
    Le pacha, d'après un texte du Koran qui était favorable à l'accusé, lui donna l'alternative ou d'être pendu une seconde fois, ou de se faire Turc. Aboulias préféra ce dernier parti, et pratiqua pendant quelque temps l'islamisme
    — Lamartine, Voyage en Orient
  • Sérail turc
  • Tabac turc (tabac blond, très parfumé.)
    Un bocal d'excellent tabac turc que m'a donné M. Cloquet et qui me sert à charmer mes loisirs
    — Flaubert, Correspondance
  • Tapis turc (tapis d'Orient de haute laine.)
    Un tapis turc si épais qu'on peut tomber partout sans se faire mal
    — Gautier, Fracasse
  • Traiter de turc à maure
  • Traiter quelqu'un à la turque (traiter quelqu'un durement, rudement, sans ménagement.)
  • Traiter ses ouvriers à la turque
  • Travailler pour le grand turc (Travailler gratuitement.)
  • Tribu turco-tartare
  • Tête de turc (dynamomètre représentant une tête de Turc, le front ceint d'un turban, sur laquelle on frappait avec un maillet dans les fêtes foraines pour estimer sa force physique.)
    Ce pitre bégayant, qui se nomme Mariéton et qui est la tête de Turc sur laquelle chacun donne son coup d'esprit
    — Goncourt, Journal
  • Veilleuse turque
  • À la turque
    Il ramène ses jambes sous lui et s'assied sur ses talons, à la turque
    — Sartre, La Mort dans l'âme
  • Être turc dans/en/sur quelque chose (avoir une attitude dure, cruelle, impitoyable vis-à-vis d'autres personnes.)

Étymologie de « turc »

L'étymologie du mot « turc » n'est pas fournie dans les informations disponibles.

Usage du mot « turc »

Évolution historique de l’usage du mot « turc » depuis 1800

Fréquence d'apparition du mot « turc » dans le journal Le Monde depuis 1945

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Synonymes de « turc »

Citations contenant le mot « turc »

  • Bien que je n'en parle pas un traître mot, je vais prendre un bain turc.
    Spike Milligan
  • C’est un proverbe turc que ce beau mot : Ô malheur ! Je te rends grâce, si tu es seul.
    Chamfort — Maximes et pensées
  • SCAPIN — C'est à vous, Monsieur, d'aviser promptement aux moyens de sauver des fers un fils que vous aimez avec tant de tendresse.GÉRONTE — Que diable allait-il faire dans cette galère ?SCAPIN — Il ne songeait pas à ce qui est arrivé.GÉRONTE— Va-t'en, Scapin, va-t'en vite dire à ce Turc que je vais envoyer la justice après lui.SCAPIN— La justice en pleine mer ! Vous moquez-vous des gens ?GÉRONTE— Que diable allait-il faire dans cette galère ?
    Molière — Les fourberies de Scapin
  • Ce système est de commencer par se choisir, si notre écrivain se destine à la critique, une bonne tête de Turc, – j’entends une Bête noire, à tort ou à raison, devant l’opinion publique, soit qu’il s’agisse simplement d’un homme ridicule, soit qu’il s’agisse d’un homme taré.
    Nadar — Mémoires du géant
  • En fait d’autres divertissements orientaux, on trouvera au Château-Rouge le tir à l’oiseau égyptien, le jeu de siam, et une grosse tête de Turc sur laquelle le vainqueur de Nézib viendra appliquer un énorme coup de poing pour essayer ses forces.
    Le Charivari — 3 juin 1846
  • Un jour, dans je ne sais plus quel jardin public, il [Théophile Gautier] donna sur la « tête de Turc » un coup de poing qui marqua cinq cent vingt livres au dynamomètre. Bien souvent je l’ai entendu s’en vanter et dire : « C’est l’action de ma vie dont je suis le plus glorieux. » 
    Maxime Du Camp — Théophile Gautier
  • Soit que Forcheville sentant que Saniette, son beau-frère, n’était pas en faveur chez eux, eût voulu le prendre comme tête de Turc et briller devant eux à ses dépens, soit qu’il eût été irrité par un mot maladroit que celui-ci venait de lui dire, et qui, d’ailleurs, passa inaperçu pour les assistants […]
    Marcel Proust — Un amour de Swann
  • K. savait bien de son côté qu'en cédant trop il se rendrait esclave et que l'instituteur le prendrait pour tête de Turc, mais il voulait pour le moment accepter patiemment dans certaines limites les caprices de l'instituteur car, bien que celui-ci, comme on venait de le voir, ne pût le congédier légalement, il pouvait cependant lui rendre la place intenable.
    Franz Kafka — Le Château

Traductions du mot « turc »

Langue Traduction
Anglais turkish
Espagnol turco
Italien turco
Allemand türkisch
Chinois 土耳其
Arabe اللغة التركية
Portugais turco
Russe турецкий
Japonais トルコ語
Basque turkish
Corse turcu
Source : Google Translate API


Sources et ressources complémentaires

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.