La langue française

Turbide

Définitions du mot « turbide »

Trésor de la Langue Française informatisé

TURBIDE, adj.

Littér. Qui n'est pas limpide; trouble. Les fleuves équatoriaux entraînent dans leur flot turbide des mondes confus d'arbres et d'herbes (Claudel, Connaiss. Est, 1907, p. 59).
[Dans un cont. sc.] Des recherches de divers auteurs permettent de chiffrer la profondeur de compensation à 6-7 m dans les eaux très turbides (J.-M. Pérès, Vie océan, 1966, p. 86).
REM.
Turbidimétrie, subst. fém.,phys., méd. ,,Méthode de dosage des substances insolubles ou émulsionnées, qui consiste à mesurer par un moyen optique le trouble qu'elles produisent dans un milieu liquide`` (Lar. encyclop.).
Prononc.: [tyʀbid]. Étymol. et Hist. 1. 1508 « tempétueux » (Octavien de Sainct-Gelays, 12eLivre de l'Eneide, fo108 rotrad. le lat. turbidus imber [En. 12, 685]); cf. 1528 turbides tempestes de la mer (B. de Castillon, Courtisan, trad. J. Colin, IV, 55 ro[Lyon, F. Juste] ds Quem. DDL t. 1), attest. isolées; 2. 1615 « trouble (d'un liquide) » (Guyon, Miroir de la beauté, 2, 156 ds Delb. Notes mss). Empr. au lat. class.turbidus « troublé, agité, confus, bouleversé, désemparé », dér. de turba « trouble d'une foule en désordre », v. aussi turbe.
DÉR.
Turbidité, subst. fém.,sc., technol. a) ,,Caractère trouble d'un liquide, dû à la présence de particules en suspension`` (Adr.-Legr. 1981); teneur en matériaux en suspension dans un liquide. Dans les portions des côtes tropicales où les apports terrigènes fins sont abondants, les fonds de vase, ordinairement assez éloignés de la ligne de rivage peuvent s'en rapprocher considérablement jusqu'à atteindre des profondeurs de 15 à 20 m; la turbidité des eaux fait que la lumière y pénètre peu (J.-M. Pérès, Vie océan, 1966, p. 143).b) Courant de turbidité. Courant existant dans une nappe d'eau et dû à la forte densité d'eaux boueuses glissant sur le fond. La turbidité accroît la densité des eaux et peut provoquer des courants dits courants de turbidité (Géomorphol.1979). [tyʀbidite]. 1resattest. a) 1910 nov. « état d'un liquide trouble » (Lar. mens., p. 823), b) 1953 « teneur en matériaux transportés en suspension » (Lar. 20eSuppl.), c) 1956 courant de turbidité (Baulig); de turbide, suff. -(i)té*.
BBG. - Dub. Dér. 1962, p. 39.

Wiktionnaire

Adjectif

turbide \tyʁ.bid\ masculin et féminin identiques

  1. Trouble, non limpide.
    • Les fleuves équatoriaux entraînent dans leur flot turbide des mondes confus d'arbres et d'herbes. — (Claudel, Connaiss. Est, 1907)
  2. Agité, mouvementé.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « turbide »

Du latin turbidus (« troublé, bouleversé »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « turbide »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
turbide tyrbid

Traductions du mot « turbide »

Langue Traduction
Anglais turbid
Espagnol túrbido
Italien torbido
Allemand trübe
Chinois 混浊
Arabe كثيف
Portugais turvo
Russe мутный
Japonais 濁った
Basque turbid
Corse turbusu
Source : Google Translate API

Turbide

Retour au sommaire ➦

Partager