Tunicier : définition de tunicier

chevron_left
chevron_right

Tunicier : définition du Wiktionnaire

Nom commun

tunicier \ty.ni.sje\ masculin

  1. (Zoologie) Organisme filtreur marin, métazoaire, chordé, du groupe des Tunicata, ressemblant à un sac fixé (sous sa forme adulte), aspirant l'eau par son siphon inhalant, la filtrant grâce à son pharynx spécialisé et la rejetant par un siphon exhalant.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « tunicier »

Étymologie de tunicier - Wiktionnaire

Ce nom dérivé du latin tunica (« tunique ») provient du fait que cet organisme possède une tunique qui lui donne l'aspect d'un sac.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « tunicier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tunicier tynisie play_arrow

Citations contenant le mot « tunicier »

  • Les océans renferment près de 700 000 espèces sous-marines animales, végétales et bactériennes, dont deux tiers restent inconnus à ce jour. Soit un nombre équivalent de ­molécules aux propriétés encore méconnues mais porteuses d’espoir. Déjà, des algues permettent de fabriquer des biocarburants ; des bactéries produisent des matières plastiques biodégradables. Un composant de l’exosquelette d’un crustacé est utilisé pour sécréter une sorte de peau artificielle pour les grands brûlés. Des molécules anti­cancéreuses sont mises au point, comme la trabectedine, extraite d’un tunicier, lointain cousin des vertébrés. Des antiviraux et autres antibiotiques sont testés. Bref, un gisement qui sera peut-être la clé des remèdes de demain.C’est ce sur quoi travaille Aquarius, une station installée depuis 1993 dans le sanctuaire maritime des Florida Keys, à 20 mètres sous l’eau, aujourd’hui unique laboratoire sous-marin au monde. Longue de plus de 13 mètres et large de 5 mètres, cette construction de 81 tonnes peut accueillir six personnes dont quatre scientifiques. Depuis ce laboratoire, les chercheurs peuvent effectuer des plongées de neuf heures d’affilée, ce qui fait dire à Matt Patterson, le responsable d’Aquarius : « Les savants accomplissent ici en neuf jours ce qui nécessiterait neuf mois en partant de la surface. » , Match avenir - la plongée de Fabien Cousteau dans le labo du futur
  • Des chercheurs de la Case Western Reserve University de Cleveland ont donc reconstitué un tel système. Pour cela, ils ont mélangé des nanofibres de cellulose, d'ailleurs issues d'un autre animal marin, le tunicier, à un mélange de copolymères caoutchouteux. Le matériau obtenu est rigide. Lorsqu'on l'«arrose» avec un solvant, il devient souple. Lorsque le solvant s'évapore, le matériau redevient dur. Le Figaro.fr, Le concombre de mer inspire un nouveau matériau médical
  • Un exemple d’animal présentant à la fois de la chitine et du mucus dans son intestin : l’exemple des tuniciers, des animaux simples vivant dans l'eau de mer, nous est donné. Bien qu’ils n’aient pas de colonne vertébrale, ils sont étroitement apparentés aux vertébrés, avec un arrière-plan génomique similaire qui en font des modèles idéaux pour étudier leur évolution. Avec un caractère unique de leur intestin : les tuniciers possèdent un type intermédiaire « d’intestin » qui pourrait permettre de mieux comprendre le lien évolutif de la chitine au mucus. Leur intestin rudimentaire est recouvert d’une barrière de fibres nanoscopiques fabriquées presque entièrement de chitine, mais incorporé dans une matrice de surface qui se trouve être un composant majeur de la mucine gélifiante, un élément constitutif des couches muqueuses présentes dans l'intestin des mammifères. Et lorsque les scientifiques bloquent chez ces animaux la production de chitine, ils meurent, sauf lorsqu’ils sont traités par antibiotique. La couche de chitine exerce une fonction antimicrobienne, bloquant l'infection en empêchant physiquement les bactéries pathogènes et les autres microbes nocifs d'atteindre la surface de l'intestin. Mais la présence de mucus dans le même espace s’avère tout à fait similaire à celle de vertébrés plus complexes. La couche muqueuse apparaît comme une sorte de leurre sur laquelle peuvent se coloniser les microbes, afin d’épargner les fonctions cellulaires. santé log, MICROBIOTE et ÉVOLUTION : Mais comment a-t-on fait pour vivre avec tous ces microbes ? | santé log
  • D'après les auteurs de l'étude, c'est un cas unique dans le monde animal. Quelques fragments de vaisseaux sanguins prélevés chez le tunicier Botrylloides leachi régénèrent en deux semaines un organisme complet. On connaît bien sûr de nombreux autres cas chez les animaux. Les annélides (comme les vers de terre) et certains vertébrés (comme les amphibiens) peuvent régénérer un organe ou une partie de leur corps. Mais seuls des organismes plus simples, comme les polypes ou les méduses (c'est-à-dire les cnidaires), les éponges et certains vers, sont capables de régénérer un individu complet à partir de quelques cellules. Futura, Un organisme entier né d'un fragment de vaisseau sanguin
  • Une créature étrange ressemblant à une méduse a été trouvée le 3 juillet par une Australienne sur une plage du Queensland. Selon une biologiste, il s’agit d’un tunicier.   , Une mystérieuse créature marine s’échoue sur une plage en Australie – photo - Sputnik France

Traductions du mot « tunicier »

Langue Traduction
Corse tunicate
Basque tunicate
Japonais 寄付する
Russe покрытый оболочкой
Portugais tunicado
Arabe تونيك
Chinois 被束缚
Allemand tunicate
Italien tunicate
Espagnol tunicate
Anglais tunicate
Source : Google Translate API

Mots similaires