La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « tuileau »

Tuileau

Définitions de « tuileau »

Trésor de la Langue Française informatisé

Tuileau, subst. masc.,technol. Fragment, débris de tuile cassée; morceau de tuile plate servant à la décoration. Faire un âtre avec des tuileaux. Battre des tuileaux pour en faire du ciment (Ac. 1798-1878). Sceller des gonds avec des tuileaux (Ac. 1835, 1878). J'amassais un tuileau pour la caler [la statue] quand, patatras! la voilà qui tombe à la renverse (Mérimée, Vénus Ille, 1841, p. 247). [tɥilo]. Att. ds Ac. dep. 1694. 1resattest. 1322 thieulleau (texte de Charte ds Runk., p. 51), 1377, 10 févr. tuilliaux (texte ds Fagniez t. 2, p. 108), 1579 tuilleaux (Larivey, Les Esprits, II, 3 ds Gdf. Compl.); de tuile, suff. -eau*.

Wiktionnaire

Nom commun - français

tuileau \tɥi.lo\masculin

  1. Morceau, fragment de tuile cassée.
    • Le tuileau est formé de tuiles ou de briques broyées.
    • Le mortier au tuileau.
    • Les seules données utilisables concernant les tuiles proviennent des tuileaux des âtres. — (Gérard Coulon, ‎Marie-Thérèse Lacroix, Les fouilles archéologiques de Saint-André à Tournai: un habitat religieux en évolution : Hôpital (env. 1230-1611), Monastère (1611-1796), Pensionnat (1801-1940)., 1990)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TUILEAU. n. m.
Morceau, fragment de tuile cassée.

Littré (1872-1877)

TUILEAU (tui-lô) s. m.
  • Morceau, fragment de tuile cassée.

HISTORIQUE

XVe s. Il y doit faire contre-mur de tuilleaux ou de plastre de demi-pied d'espesseur, Ordonn. 1485.

XVIe s. À faute de pots, l'on se contente d'appliquer sur les tiges de laictue des tuilleaux, De Serres, 514.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

TUILEAU, s. m. pl. (Tuilerie.) les tuileaux sont des morceaux de tuiles cassées, dont on fait les voûtes des fours, & les contre-cœurs des âtres de cheminée. On s’en sert aussi pour sceller en plâtre des corbeaux, des gonds & autres pieces de fer : on en fait encore du ciment.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « tuileau »

Dimin. de tuile ; wallon, tûlai.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Mot dérivé de tuile, avec le suffixe -eau → voir tieulot en ancien français.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « tuileau »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tuileau tµilo
tuileaux tµilo

Images d'illustration du mot « tuileau »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « tuileau »

Langue Traduction
Anglais tile
Espagnol loseta
Italien piastrella
Allemand fliese
Chinois
Arabe بلاط
Portugais telha
Russe плитка
Japonais タイル
Basque baldosa
Corse tile
Source : Google Translate API

Synonymes de « tuileau »

Source : synonymes de tuileau sur lebonsynonyme.fr

Tuileau

Retour au sommaire ➦

Partager