Tsar : définition de tsar, tzar


Tsar, tzar : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

TSAR, TZAR, subst. masc.

HISTOIRE
A. − Empereur de Russie. Vous le savez, je suis Russe, sujet du tsar, et le tsar, mon gracieux souverain, a d'impérieuses volontés (Ponson du Terr., Rocambole, t. 3, 1859, p. 550).Alexandre Ier, tsar de toutes les Russies, avait pour son usage un service à thé de sept pièces en or massif (Grandjean, Orfèvr. XIXes., 1962, p. 47).
[P. oppos. à la Russie soviétique, à l'U.R.S.S.] La Russie des tsars. La Russie à l'époque des tsars. D'aucuns objecteront ici les résultats remarquables et remarquablement rapides obtenus par l'URSS. C'est oublier un peu trop que la Russie des tsars figurait parmi les grandes puissances de l'époque (Univers écon. et soc., 1960, p. 8-3).
P. anal. (de souveraineté, de suprématie). Vous allez à Moscou? Pourquoi? Pour y retrouver l'Amérique, les tzars de la technique, les trusts du Kremlin, la plus grande armée du monde? (Morand, Champions du monde, 1930, p. 142).
B. − Souverain de quelques autres États (Bulgarie, Serbie en particulier) à certaines époques. Pour le roi Constantin de Grèce et le tzar de Bulgarie, le public a oscillé, à diverses reprises, entre l'aversion et la sympathie (Proust, Temps retr., 1922, p. 786).
REM.
Czar, subst. masc.,var., vieilli. Le czar de Moscovie. Notre ambassadeur fut obligé d'abandonner la Pologne au czar (Chateaubr., Mém., t. 2, 1848, p. 593).
Prononc. et Orth.: [tsa:ʀ], cour. [dza:ʀ]. Ac. 1718-1798: czar; 1835: czar ,,quelques-uns écrivent et disent tsar``; 1878: czar ,,quelques-uns écrivent et disent tsar``; 1935: tsar ,,on a dit aussi czar``. Littré: tsar forme donnée comme correcte et, s.v. czar: ,,Ce mot se trouve écrit de quatre manières en français: czar, csar, tzar et tsar (...). Les deux premières reposent sur une étymologie fausse qui tire tsar du latin Caesar. Cette erreur est si bien établie dans notre langue, que Voltaire a écrit toujours czar, bien qu'il connût la faute``. Lar. Lang. fr.: tsar, tzar ou czar; Rob. 1985: tsar ,,on écrit aussi tzar`` et une vedette de renvoi de czar à tsar. Ds Rob. 1985 une citat. de Voltaire avec la var. tchards (plur.). Plur. les tsars, tzars. Étymol. et Hist. 1561 czar (O. Magnus, Histoire des pays septentrionaux, Anvers, Christophe Plantin, f. 152 ds Fr. mod. t. 22, p. 213); 1607 tsar (J. Margeret, Etat de l'Empire de Russie... 1606. Paris, 1607, f. 3, ibid.); 1655 tzaar (A. de Wicquefort, trad. de l'all. Relation du voyage de Moscovie, p. 13); 1701 tzar (Trév.). Mot russe tsar désignant un autocrate, notamment l'empereur de Russie depuis Ivan IV en 1547, titre déjà porté, partiellement, par le Grand Duc Ivan III (1462-1505) et son fils, et au xives. par des gouvernants serbes, forme réduite du plus anc. ts'sar' « empereur romain, ou byzantin » (xies. ds Vasmer t. 3, p. 283) remontant par l'intermédiaire du gr. au lat. caesar, v. César. L'orth. cz-, des 1resattest., contraire à l'usage des lang. sl., est due à l'ouvrage d'Herberstein, Rerum Moscovit. Commentarii 1549, qui est à l'orig. de la diffusion en Europe occidentale des connaissances sur la Russie (v. NED, s.v. czar). Fréq. abs. littér.: 423. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 373, b) 357, xxes.: a) 1 102, b) 710. Bbg. Arveiller (R.). Mots orientaux, notes lexicol. Mél. Dauzat (A.) 1951, pp. 23-32. − Jänicke (O.). Zu den slavischen Elementen im Frz. Mél. Wartburg (W. von) t. 2 1968, p. 445, 455.

Tsar, tzar : définition du Wiktionnaire

Nom commun

tsar \tsaʁ\ ou \dzaʁ\ masculin (pour une femme on dit : tsarine) (orthographe rectifiée de 1990)

  1. (Noblesse) Nom donné aux anciens souverains de la Bulgarie (de 893 à 1422 et de 1908 à 1946), de la Serbie (de 1346 à 1371) et de la Russie (de 1472 à 1917).

Nom commun

tsar \ˈzɑ\

  1. (Histoire) Tsar (en général les empereurs de la Russie).

Nom commun

tzar \tsaʁ\ masculin (orthographe traditionnelle)

  1. Variante de tsar.
    • Herzen et moi nous avons combattu toute notre vie la politique du tzar. — (« Lettre inédite de Bakounine à Celso Cerretti », La Société nouvelle, volume 12, tome 1, 1896, page 198)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Tsar, tzar : définition du Littré (1872-1877)

TSAR (tzar) s. m.
  • Nom que porte le souverain de la Russie.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

TSAR. - ÉTYM. Ajoutez : L'origine russe du mot est contestée. La forme tsar du slave liturgique (ancien slovène) vient Καϊσαρ, Cæsar, d'après Miklosich (Lexicon palaeoslovenico-graeco-latinum, p. 1104). La lettre de l'écriture cyrillienne qui commence ce mot a le son du groupe français ts, jamais celui de tz. On trouve également en slave liturgique les formes kesar et tsêsar. Les langues slaves modernes écrites avec les caractères cyrilliens possèdent la forme tsar (russe et bulgare) ; dans les langues slaves modernes écrites en caractères latins, la lettre c vaut ts français ; de là le nom car (prononcé tsar) commun au tchèque, au croate, au slovène. Tzar est une fausse orthographe qui ne rend pas en français le son du mot tsar, commun à toutes les langues slaves (note communiquée par M. Abel Hovelacque).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Tsar, tzar : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

TSAR, (Hist. de Russie.) ce mot signifie roi dans toute la bible en langue sclavone, & les étrangers lui ont substitué le mot czar, qui est une corruption de celui de tsar. Dans la bible sclavone traduite du grec, il y a sept cens ans, longtems avant que les ducs de Russie prissent le titre de tzar, les rois Pharaon, Saül, David, &c. sont appellés tzar ; il n’y a point dans cette langue de différence entre roi & empereur.

Le premier qui prit le titre de tzar, fut Iwan Wasiélewitz, aieul de Ivan Basilowitz, qui reprit le titre qu’avoit porté son grand-pere, se qualifiant czar de Casan, d’Astracan & de Sibérie, comme aussi powelitel & samoderschetz de toutes les Russies. Le premier de ces deux derniers mots signifie imperator ou général, & le dernier veut dire souverain. Ces titres ont été donnés à tous les successeurs de Basilowitz jusqu’en l’année 1721, que l’archevêque de Novogrod persuada au czar Pierre I. de changer le titre russien de powelctel en latin, & de se qualifier empereur ; & quoique toutes les puissances lui eussent toujours donné ce titre en langue russienne, il causa dès le moment qu’il fut latinisé, de grandes contestations en Europe ; mais le vainqueur de Charles XII. les fit cesser par sa puissance. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « tsar »

Étymologie de tsar - Littré

Mot russe. La forme czar est polonaise.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de tsar - Wiktionnaire

Du russe царь, tsar’.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de tsar - Wiktionnaire

Du russe царь, tsar’, issu du vieux slave цѣсарь, cěsarĭ, du grec ancien Καῖσαρ, Kaîsar, du latin Caesar, aussi à l’origine du titre de Kaiser que portaient les empereurs allemands.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « tsar »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tsar tsar play_arrow

Citations contenant le mot « tsar »

  • Le réchauffement des relations entre Moscou et Ankara, jusque-là adversaires dans le conflit syrien, avait commencé pendant l’été 2016. Depuis, il n’a fait que s’accentuer. Le « nouveau tzar » et le « nouveau sultan » ont beaucoup en commun, leur conservatisme comme leur autoritarisme, leur goût de l’histoire comme leur volonté de rendre à leurs pays respectifs ce qu’ils considèrent être le rang qui lui revient. Les S-400 sont le symbole de cette très inédite alliance russo-turque. Le Monde.fr, La Turquie face à un choix géostratégique
  • Conservée au Kremlin à Moscou, la couronne impériale que la Grande Catherine se fit faire pour son sacre coiffa ensuite les six tsars qui lui succédèrent. , Impératrice Catherine II de Russie, sa sublime couronne est conservée au Kremlin
  • Une République démocratique éphémère avec la révolution russe… et l’assassinat du dernier tsar. Dans la nuit du 16 au 17 juillet 1918, Nicolas II Romanov est exécuté par les bolcheviks à Ekaterinbourg, avec sa famille et quelques proches. C’est un symbole qui est tué, celui de la Russie impériale: depuis le 2 mars 1917, Nicolas ne règne plus, il a abdiqué en faveur de son jeune frère, le grand-duc Michel -tué avant lui, en juin, mais il ne le saura jamais. En Une, Le Figaro du 22 juillet 1918 annonce la mort du souverain en ces termes: «On ressent le choc de l’émotion historique, en lisant la brève dépêche qui rend compte de l’exécution sommaire de Nicolas II, jadis autocrate de toutes les Russies, fusillé suivant le caprice d’un des innombrables soviets de son immense Empire brisé. Le procès du Tsar ne sera instruit qu’après sa mort! En évoquant la pâle figure de ce souverain faible et bon, on songe à Louis XVI, à qui la déesse française de la Liberté a du moins permis de parler aux hommes de tous les temps, du pied de l’échafaud.» Le Figaro.fr, Marat, Nicolas II…nos archives de la semaine sur Instagram
  • En 1683, une délégation suédoise s'est rendue à Moscou et a rendu visite aux deux tsars. Engelbert Kämpfer, un voyageur allemand qui l’accompagnait en tant que secrétaire de l'ambassadeur, a décrit la rencontre comme suit : « Les deux tsars étaient assis dans la salle d'audience, sur deux sièges d'argent, sous des icônes, tous deux vêtus de vêtements royaux brillants de pierres précieuses. L’aîné bougeait à peine, les yeux au sol, ne regardant personne. Le cadet faisait face à tout le monde ouvertement... et il parlait vite ». , Cette unique fois où deux tsars ont régné en même temps sur la Russie - Russia Beyond FR
  • Cet été, notre journal vous invite à découvrir les richesses touristiques du Lot-et-Garonne. Aujourd’hui, destination les Attelages du tsar et la cave de Thézac. Non loin, vous pourrez aussi faire une belle randonnée pédestre. Bonne journée ! petitbleu.fr, Promenade en calèche au pays du vin du tsar à Thézac - petitbleu.fr
  • Ils sont des dizaines de milliers à rallier Iekaterinbourg, chaque année, le 17 juillet. Au nom du tsar. Leur tsar, Nicolas II. Et en mémoire de cette date fatale, en 1918 - le 4 juillet dans l’ancien calendrier julien - où l’empereur de toutes les Russies, et sa famille ont été assassinés dans cette ville de l’Oural, sur ordre du nouveau pouvoir bolchevique surgi de la révolution d’Octobre. Pour ces hommes et ces femmes qui convergent de toute la Russie sous la bannière de la puissante Église orthodoxe, il s’agit de commémorer le martyre du dernier souverain de la dynastie des Romanov (1613-1917). De lui demander pardon pour le sanglant outrage fait à sa personne, aux siens, et à leur vaste empire qui s’étendait alors de la Pologne à Vladivostok, de la Finlande à Bakou et Tachkent. Le Figaro.fr, Au nom de Nicolas II, dernier tsar de Russie assassiné à Iekaterinbourg par les bolcheviks
  • Nikita et Noëlla sont deux juments Haflinger à la robe mordorée, entre or et soleil. Complices au pré ou attelées, elles sont fières de tirer la calèche de Joël qui dirige les Attelages du tsar. Leur pas régulier rythme la cadence, leurs fers résonnent dans la campagne et le vignoble. Elles sillonnent des chemins qui n’ont plus aucun secret pour elles. Joël conduit "ses filles" avec beaucoup de respect, de confiance et de complicité. ladepeche.fr, Agen. Promenade en calèche au pays du vin du tsar à Thézac - ladepeche.fr

Images d'illustration du mot « tsar »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « tsar »

Langue Traduction
Corse tsar
Basque zar
Japonais 皇帝
Russe царь
Portugais czar
Arabe القيصر
Chinois 沙皇
Allemand zar
Italien zar
Espagnol zar
Anglais tsar
Source : Google Translate API

Synonymes de « tsar »

Source : synonymes de tsar sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires