La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « truité »

Truité

Variantes Singulier Pluriel
Masculin truité truités
Féminin truitée truitées

Définitions de « truité »

Trésor de la Langue Française informatisé

TRUITÉ, -ÉE, adj.

A. − Tacheté, marqueté de nombreuses petites taches rougeâtres, brunes ou noires, à la manière d'une truite. Le beau ciel pommelé et truité de l'arrière-saison (Coppée, Vingt contes nouv., 1883, p. 211).Joues (...) concaves et truitées, couvertes de lentilles brunes (Morand, Flagell. Séville, 1951, p. 147).
Truité de + terme de couleur.Une feuille jaune truitée de vert glissait du gros tilleul (Pourrat, Gaspard, 1925, p. 6).
En partic. [En parlant d'un animal, de son pelage] Marqueté de petites taches rougeâtres. Cheval, chien truité; jument truitée; robe truitée. Sur un flanc truité, sur un frontail empanaché, les regards s'appuient (Colette, Jumelle, 1938, p. 42).
Truité de + terme de couleur.Sur son pelage blanc, truité de roux, la sueur avait tracé des filets pareils à ceux dont la pluie raye le plâtre des murailles (Gautier, Fracasse, 1863, p. 140).
B. − TECHNOLOGIE
1. CÉRAM. Dont la surface est couverte d'un réseau de fentes et de tresaillures rappelant les écailles de la truite. Poterie truitée. Les porcelaines truitées, surtout celles de la Chine et du Japon, sont recherchées des amateurs (Jossier1881).
Empl. subst. masc. sing. à valeur de neutre. Aspect craquelé de la céramique truitée; procédé employé pour l'obtenir. Beau truité; truité très fin. Il parlait du tournage et du tournassage, du truité et du glacé; les autres, ne voulant pas avoir l'air de n'y rien comprendre, faisaient des signes d'approbation et achetaient (Flaub., Éduc. sent., t. 1, 1869, p. 223).
2. MÉTALL. Fonte truitée. Fonte constituée ,,d'un mélange en proportions variables de fonte blanche et de fonte grise donnant à sa cassure l'aspect tacheté de la robe d'une truite (graphite disséminé créant des taches foncées)`` (Bader-Th. 1962).
C. − Qui rappelle la truite par sa saveur. Que mangerai-je bien ce soir, à mon dîner?... Un turbotin?... oui! - un peu truité?... Non! - saumoneux?... Oui, plutôt (Villiers de L'I.-A., Contes cruels, 1883, p. 62).
Prononc. et Orth.: [tʀ ɥite]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1664 (Disc. des haras, dans Solleysel, Parfait Mareschal, p. 487 ds DG: Le gris truitte (sic) est excellent); 1680 truité (Rich.) (à propos de chevaux). Dér. de truite*; suff. *.

Wiktionnaire

Adjectif - français

truité \tʁɥi.te\ masculin

  1. Qui est marqueté de petites taches rougeâtres, comme une truite, en parlant de certains chevaux, de certains chiens dont le poil est ainsi tacheté.
    • Cheval alezan truité, bai truité.
    • Chien truité.
    • N’oublions pas le garçon du bateau, vêtu d’un habit noir, cravaté de blanc dès l’aurore, qui, dans cette journée, fit au moins douze ou quinze lieues en allées et venues, portant à celui-ci du café, à cet autre du jambon, à un troisième des cigares ou de l’eau-de-vie, et qui, pâlissant de fatigue, mêlait sur sa figure truitée les perles de la transpiration aux taches de rousseur. À la fin du jour, il était livide et ressemblait à ces laquais fantastiques décrits par Achim d’Arnim, et qui se remettent en service après leur mort, parce qu’ils doivent quelque petite chose aux vers. — (Théophile Gautier, Ce qu’on peut voir en six jours, 1858, réédition Nicolas Chadun, page 99)
  2. Qualifie une porcelaine dont la couleur est fendillée.
    • Porcelaine truitée.
  3. Qualifie une fonte tachetée de blanc et de gris.
    • Fonte truitée.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TRUITÉ, ÉE. adj.
Qui est marqueté de petites taches rougeâtres, comme une truite; il n'est guère usité qu'en parlant de Certains chevaux, de certains chiens dont le poil est ainsi tacheté. Cheval alezan truité, bai truité. Chien truité. Porcelaine truitée, Porcelaine dont la couleur est fendillée. En termes d'Arts, Fonte truitée, Fonte tachetée de blanc et de gris.

Littré (1872-1877)

TRUITÉ (trui-té, tée) adj.
  • 1Qui ressemble à la truite.

    S. m. pl. Les truités, famille de poissons.

  • 2Se dit de chevaux dont le poil est blanc mêlé de noir et de bai, ou d'alezan, surtout à la tête et à l'encolure. Cheval alezan truité.

    Il se dit des chiens. Chien truité.

  • 3Porcelaine truitée ou craquelée, porcelaine sur laquelle on applique certaines couleurs en en fendillant la couverte, afin que ces couleurs pénètrent dans les fentes.
  • 4Fonte truitée, espèce particulière de fonte, qui présente l'aspect d'une fonte blanche plus ou moins tachetée de fonte grise.
  • 5 S. f. Truitée, la cyprée lynx, espèce de coquille univalve, genre porcelaine.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « truité »

De truite.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « truité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
truité trµite

Traductions du mot « truité »

Langue Traduction
Anglais trout
Espagnol trucha
Italien trota
Allemand forelle
Chinois 鳟鱼
Arabe سمك السلمون المرقط
Portugais truta
Russe форель
Japonais マス
Basque amuarraina
Corse truite
Source : Google Translate API

Truité

Retour au sommaire ➦

Partager