Truffage : définition de truffage


Truffage : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

Truffage, subst. masc.,art culin. Garnissage aux truffes (d'un plat, d'une préparation, d'un mets). Truffage d'un pâté, d'une volaille. P. métaph. La maison était de pierre de Caen comme les logis abbatiaux qui n'utilisaient presque jamais la construction en bois apparents et fourrures de briques, ces truffages si pittoresques (La Varende, Cœur pensif, 1957, p. 39). [tʀyfa:ʒ]. 1resattest. a) 1938 d'une volaille (Mont.-Gottschalk), b) 1949 fig. « intercalation d'un élément » (Ricœur, Philos. volonté, p. 48); de truffer, suff. -age*.

Truffage : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

Truffage, subst. masc.,art culin. Garnissage aux truffes (d'un plat, d'une préparation, d'un mets). Truffage d'un pâté, d'une volaille. P. métaph. La maison était de pierre de Caen comme les logis abbatiaux qui n'utilisaient presque jamais la construction en bois apparents et fourrures de briques, ces truffages si pittoresques (La Varende, Cœur pensif, 1957, p. 39). [tʀyfa:ʒ]. 1resattest. a) 1938 d'une volaille (Mont.-Gottschalk), b) 1949 fig. « intercalation d'un élément » (Ricœur, Philos. volonté, p. 48); de truffer, suff. -age*.

Truffage : définition du Wiktionnaire

Nom commun

truffage \Prononciation ?\ masculin

  1. Action de truffer, résultat de cette action.
    • Truffage d'un pâté, d'une volaille.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « truffage »

Étymologie de truffage - Wiktionnaire

(Siècle à préciser) Dérivé de truffer avec le suffixe -age.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « truffage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
truffage tryfaʒ play_arrow

Citations contenant le mot « truffage »

  • « J’ai toujours refusé d’être possédé par un canon à électrons. Ma bibliothèque aiguise ma vue, ouvre et réjouit ma vie. J’ai longtemps écouté deux stations : France Musique et France Culture, et puis l’une comme l’autre de moins en moins. Sous prétexte de pédagogie et de proximité (deux concepts éminemment corruptibles) ces stations se sont peu à peu éloignées de ce qui faisait leur rareté, non qu’il n’y ait çà et là encore quelques émissions-caution de qualité (Ruth Stégassy par exemple sur le créneau de grande écoute 7h-8h le samedi matin !) mais que le ‘timing’ même détourne subtilement de l’écoute, assujetti qu’il est à la dictature de la vitesse (çà fait dynamique), à celle - ici absurde - du remplissage systématique (par phobie du temps ‘mort’, de ces silences où justement çà parle !), au truffage de bandes annonces auto-publicitaires ou des intermèdes martelés parfois pendant des semaines (il parait que c’est pour soutenir l’attention !)... accélération et succession rapide des séquences : c’est haletant ! C’est le monde contemporain ! Et puis il y a aussi la mise en désordre de la grille dès que possible : elle fait perdre ses repères à l’image des techniques d’organisation des linéaires des ‘grandes surfaces’. On bavarde beaucoup un peu partout. Les ‘matins’ sont inaudibles (Demorand content de lui, à la langue approximative, Véronique Nahoum-Grappe lancinante), ‘Tout arrive’ de même et Jean Lebrun qui soi-même s’y prend depuis que son émission passe en fin de journée... Bourmeau est au service de l’Art Contemporain-trade mark, Colombani place son Monde (avec et sans majuscule) et déplace le ‘Diplo’ sans doute trop ATTAC... ‘Quand le rouge s’allume’ la flamme s’éteint : ‘la culture est la loi, l’art est l’exception’ dit Godard. S’étonnera-t-on qu’en ces temps d’ordre moral montant, des gens soient payés cher partout (école publique, santé, services publics et ici médias) pour frapper d’alignement tout ce qui respire et tuer dans l’œuf tout germe inconvenant ? » J.M.H. (75) Acrimed | Action Critique Médias, Témoignages d'auditeurs de France Culture pour l'année 2004 (RACCF) - Acrimed | Action Critique Médias
  • Vous vous en doutez, les rixes de SW2 ne font pas dans la dentelle, entre truffage de plomb et sectionnement membre par membre du moindre petit démon ou yakuza ne respectant pas votre zone d'intimité. Pour faire bobo aux vilains, il sera possible d'équiper huit armes, du katana classique au double sabre balançant des ondes de choc dévastatrices, en passant par la sulfateuse customisée avec vos meilleures gemmes. Grâce à la grande variété de l'armurerie et du bestiaire, les combats du titre de Flying Wild Hog sont jouissifs, très jouissifs : sectionner un démon mineur pour balancer une grosse grenade dans la face de ses potes d'infortune, il n'y a que ça de vrai ! À l'écran, cela se traduit par des gerbes de sang continues et des membres éparpillés aux quatre coins du champ de bataille pour un résultant sacrément trippant et jouissif qui vous fera forcément lâcher quelques rires bien grassouillets. Pourtant, le jeu n'est pas un monstre technologique, et si quelques environnements réussissent tout de même à tirer leur épingle du jeu, nous sommes juste un cran au-dessus de son grand frère sorti il y a trois ans. Côté bande-son, on est sur du métal et de l'électro comme le veut la grande tradition des FPS bouchers, avec tout de même quelques petites perles comme le thème principal, celui qui accompagne le Bunnylord (un lapin démoniaque déjà présent dans le premier) et Warrior, une chanson composée spécialement pour le jeu que Devolver propose d'ailleurs en vinyl. Cette dernière est l'oeuvre de Stan Bush, déjà en charge de the Touch, le thème accompagnant le long-métrage Transformers des années 80. Millenium, Test de Shadow Warrior 2, PC - Millenium
  • On n’a jamais aimé autant le lundi qu’en pleine saison estivale, à Millau. Tous les quinze jours, la place centrale du Mandarous revêt ses habits de fête. En fin d’après-midi, artisans et producteurs investissent les lieux. C’est alors un florilège de bonnes odeurs qui mettent l’eau à la bouche. À partir de 18 h, les animations accueillent touristes et locaux. Quoi de mieux que de découvrir l’artisanat local et pouvoir se restaurer sur place ? Des tables et des bancs sont mis à la disposition des gourmands. Aligot, truffage, farçous, grillades et glace au lait de brebis... la liste est loin d’être exhaustive. Il faudra y revenir à plusieurs fois pour tout goûter. ladepeche.fr, Millau. Douceur de vivre sur les marchés nocturnes de la cité du gant - ladepeche.fr

Images d'illustration du mot « truffage »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « truffage »

Langue Traduction
Corse tartufo
Basque trufa
Japonais トリュフ
Russe трюфель
Portugais brigadeiro
Arabe الكمأة
Chinois 松露
Allemand trüffel
Italien tartufo
Espagnol trufa
Anglais truffle
Source : Google Translate API

Synonymes de « truffage »

Source : synonymes de truffage sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires