La langue française

Truandaille

Définitions du mot « truandaille »

Trésor de la Langue Française informatisé

Truandaille, subst. fém.a) Pop., vieilli. Synon. de truanderie (v. ce mot A 2 a).Un ramassis qui ne compte pas, gens de métier, artisans ou truandaille (Cendrars, Homme foudr., 1945, p. 241).P. ext., péj. Ramassis de gens méprisables ou considérés comme tels. Synon. canaille, racaille.Quelques gifles retentissantes, sur les faces de quelques gourmets d'étrons, n'expliquent pas assez l'unanime détestation de la truandaille (Bloy, Journal, 1893, p. 88).P. méton. Canaillerie, débauche grossière. V. godaille ex. de Barrès.b) Pop. Synon. de truanderie (v. ce mot B 1 b).La crise du logement, personne n'en souffre plus que la truandaille (...). Le fatal meublé le guette [le truand en fuite] (Simonin, Touchez pas au grisbi, 1953, p. 81).c) Littér. Caractère fourbe de quelqu'un. La lumière jette une sorte de pourpre sur la truandaille des hommes (Suarès, Voy. Condottière, t. 2, 1932, p. 35). [tʀyɑ ̃dɑ:j]. Att. ds Ac. dep. 1694. 1reattest. xiiies. « gens qui mendient la plus vile populace » (La Riote du monde, ms. Berne 113, fo201b ds Gdf.); de truand, suff. -aille*.

truandaille -

Wiktionnaire

Nom commun

truandaille féminin

  1. (Vieilli) Ensemble de ceux qui truandent.
    • Ce n’est que de la truandaille.
    • Au lieu de cette truandaille ramassée dans je ne sais quel ruisseau, j’avais devant les yeux des gars à la figure honnête et douce. — (Joris-Karl Huysmans, Le Drageoir des épices, 1877)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

TRUANDAILLE (tru-an-dâ-ll', ll mouillées) s. f.
  • Terme collectif. Ceux qui truandent. Un autre vous eût dit : canailles, Vous n'êtes rien que truandailles, Scarron, Virg. I.

HISTORIQUE

XVe s. Vous n'estes rien que truandaille ; Vous ne logerez point ceans, Du Cange, trutanus. Mais que luy eusse abandonné Ce que reffusent truandailles, Villon, Les regrets de la belle heaulmière.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « truandaille »

 Dérivé de truand avec le suffixe -aille.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « truandaille »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
truandaille tryɑ̃daj

Citations contenant le mot « truandaille »

  • Notre avis. Une salutaire bouffée de gouaille argotique estampillée «Tontons flingueurs». Maître en langue verte, Alain Guyard descend d'Albert Simonin, de Frédéric Dard et de Michel Audiard. Toutefois, sa peinture du monde carcéral et de la «truandaille» est très actuelle. Son héros s'attendait à côtoyer des Roger Knobelspiess ou des Charlie Bauer, il se retrouve face à de petits trafiquants, des paumés, des démunis. Bibliobs, «La zonzon» d'Alain Guyard
  • Mordiable, sale Gourgandine! Toi et tes truandaille fot-en-cul allez goûter à ma “pine d’ours”, ma chtiote épée bâtarde ! NoFrag, [CONCOURS] Mordhau sort demain, on vous offre quelques clés - NoFrag
  • Mais à la différence des héros d’Hitchcock, le narrateur n’est pas un « innocent » et il n’hésite pas à jouer de la gâchette. Héritier moderne des privés cyniques et désabusés des grands romans noirs américains, il navigue en eaux troubles entre la truandaille et une certaine conscience morale malgré tout. , Kââ – “Il ne faut pas déclencher les puissances nocturnes et bestiales” | Culturopoing

Traductions du mot « truandaille »

Langue Traduction
Anglais truandaille
Espagnol truandaille
Italien truandaille
Allemand truandaille
Chinois truandaille
Arabe تروانديل
Portugais truandaille
Russe truandaille
Japonais トルアンダイユ
Basque truandaille
Corse truandaille
Source : Google Translate API

Synonymes de « truandaille »

Source : synonymes de truandaille sur lebonsynonyme.fr

Truandaille

Retour au sommaire ➦

Partager