La langue française

Troussequin

Définitions du mot « troussequin »

Trésor de la Langue Française informatisé

TROUSSEQUIN, subst. masc.

SELLERIE, ÉQUIT. Partie postérieure relevée de l'arçon de la selle. Selle à troussequin. En boitant, en se brossant, il retourna au cheval qui s'était relevé (...). Il mit le pied à l'étrier, mais sa main meurtrie empoignait mal l'arcade du troussequin. Il se détourna:Je vais vous demander de venir à mon secours, Norbert. Je le mis en selle (Vercel, Cap. Conan, 1934, p. 185).
Prononc. et Orth.: [tʀuskε ̃]. Ac. 1718: trousse-quin en vedette mais troussequin dans le texte; 1740-1798: trousse-quin; dep. 1835: troussequin. Étymol. et Hist. 1677 (Solleysel, Nouv. méthode pour dresser les chevaux, 15 ds Barb. Misc. 15, p. 196). Dér. de trousse* à l'aide d'un suff. qui laisse supposer que le mot a été formé en pic. ou dans la Flandre. On pourrait aussi supposer un empr. à un flam. *trosseken, *trosken, dimin. de tros, trosse « paquet ». Le troussequin aurait alors d'abord été un petit paquet de bagages attaché derrière la selle (FEW t. 13, 2, p. 101a, note 62; Valkh., p. 234). Bbg. Boulan 1934, p. 157.

Wiktionnaire

Nom commun

troussequin \tʁus.kɛ̃\ masculin

  1. Partie postérieure d’une selle.
    • Il mit le pied à l’étrier, mais sa main meurtrie empoignait mal l’arcade du troussequin. — (Roger Vercel, Capitaine Conan, Albin Michel, 1934, réédition Le Livre de Poche, page 184)
    • Giuseppe portait le troussequin dans lequel étaient roulés le costume de velours et le manteau d’hiver. — (Jean Giono, Le hussard sur le toit, 1951, réédition Folio Plus, page 292)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

TROUSSEQUIN (trou-se-kin) s. m.
  • Dans la selle, la partie postérieure et élevée de l'arçon.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

TROUSSEQUIN, s. m. (terme de Sellier.) piece de bois cintré qui s’éleve sur l’arçon du derriere d’une selle, & qui sert à en affermir les battes. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « troussequin »

Selon Littré : "Il se pourrait que ce fût un dérivé du verbe trousquer qui se trouve dans Rabelais (Que le maulubec vous trousque, Garg. I, prol.), et qui est probablement une forme de trousser." "(1100) De l’ancien français trusser, apparenté à torser, au sens de 'attacher'.

Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Il se pourrait que ce fût un dérivé du verbe trousquer qui se trouve dans Rabelais (Que le maulubec vous trousque, Garg. I, prol.), et qui est probablement une forme de trousser.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « troussequin »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
troussequin truskɛ̃

Citations contenant le mot « troussequin »

  • Sur le pré bosselé et couvert d’herbes folles, des dizaines d’enfants ont les yeux rivés vers le ciel, une ficelle tendue à la main. Tout là-haut, leurs cerfs-volants colorés montent et descendent au gré du vent. À Taloqan, c’est jour de fête. Sur la piste voisine, une procession de dizaines de cavaliers longe ces gosses tellement absorbés par leurs jeux qu’ils ne les remarquent même pas. Vêtus d’un épais manteau cintré à la taille et d’un bonnet rond entouré de fourrure, chaussés de hautes bottes grossièrement taillées dans un cuir brut et assis sur de larges selles au troussequin renforcé pour leur donner une assise et un maintien plus fermes, ces hommes poussent leur monture à travers une profonde tranchée. Le bref canyon débouche sur un espace en forme de cuvette cerné par plusieurs buttes. Sur son bord sud, des pylônes portent des lignes électriques jusqu’au transformateur principal de la ville ; sur son bord nord, se dressent les bâtiments de l’université du Takhar. Pendant trois Le Figaro.fr, Le bouzkachi, ce jeu équestre qui fait l’orgueil de l’Afghanistan
  • Isabelle est malvoyante. Alors forcément, quand on lui propose de monter sur un cheval pour la première fois, ça lui semble un peu plus gros que Magnum, son labrador. Labrador qui, face aux équidés de 600 kg, a courageusement préféré aller se cacher sous une table de pique-nique. Aidée par Sophie Cioppa, monitrice d’équitation au centre équestre de l’Agasc, Isabelle met un pied, puis l’autre, sur une des deux plateformes élévatrices spécialisées dont dispose le club. En tâtonnant, elle pose une main sur le pommeau de la selle, l’autre sur le troussequin, puis elle se lance. Une fois en selle, Isabelle ne boude pas son plaisir, « C’est sympa, c’est comme sur un manège ! » Avant d’ajouter, « Je me demande quand même si ça ne serait pas plus confortable avec des étriers ! » Et Sophie de lui répondre, « Sans étriers, ça vous aide à trouver votre équilibre au niveau du bassin. » Sur le cheval d’à côté, Henriette y voit même un double intérêt : « Ça fait les abdos ! » Dans un éclat de rire, Élodie Sonaglia, responsable du guichet unique handicap du CCAS laurentin ajoute, « Vous avez bien fait de venir, vous allez avoir de ces tablettes ! » Après un premier essai dans le rond de longe, et quelques petits jeux, c’est parti pour une petite balade à travers le centre équestre. La moitié du groupe à cheval, et l’autre en calèche. « Ces journées sont portées par le CCAS, qui en a eu l’initiative. On essaie chaque année de trouver les bonnes idées pour varier les activités, sensibiliser au handicap, faire connaître et faire bénéficier les usagers d’actions comme aujourd’hui. » Et un centre équestre comme celui de l’Agasc convient parfaitement. « Le club est équipé depuis une dizaine d’années pour pouvoir accueillir les personnes en situation de handicap dans les meilleures conditions possibles » explique Karine Donadio, monitrice au club. Après le tour à cheval, Magnum, le labrador d’Isabelle, l’attend avec impatience, et une petite friandise vient récompenser sa persistance, le larron a l’air satisfait. Nice-Matin, St-Laurent : à cheval pour les journées du handicap - Nice-Matin
  • Sur les 2 premières photos, les cavalières empoignent la selle pour monter, main droite sur le troussequin et main gauche sur le pommeau. Sur la 4ème photo, le cavalier semble avoir la main gauche au garrot et la droite sur la selle (troussequin ?). Quelle est la meilleure position ? Est-ce que cela change selon le type de montoir ?

 Est-ce que vous préconisez de rallonger l'étrivière pour aider le cavalier à chausser l'étrier (cas du montoir sans aide) ou avec un tabouret un peu bas par rapport à la souplesse du cavalier) ?Quel est le bon dosage entre traction des bras (ou prise d'appui dessus) et propulsion des jambes ? Est-ce que cela varie selon le type de montoir ?J'ai pris l'habitude de monter systématiquement en m'aidant d'un cube. Je privilégie les cubes qui me permettent d'avoir l'étrier au niveau des genoux lorsque je suis debout sur le cube. Je chausse alors l'étrier, et presque sans prendre appui dessus, je bascule mon poids du corps par dessus le cheval, en prenant appui sur les bras, main gauche au garrot, main droite sur le troussequin. Je passe ensuite ma jambe et m'assois enfin.
Cette méthode me semble réduire les contraintes latérales sur le dos du cheval, mais j'ai toujours l'impression de mal m'y prendre. Qu'en pensez-vous ? , Le montoir... suite !
  • Cavalier et bagage représentait une charge de 82 kilos. Au pommeau de la selle cosaque étaient suspendues deux sacoches de toile contenant une mailloche, une étrille, une brosse, des clous à ferrer, une alêne, des aiguilles et du fil. Le coussin de la selle recelait deux rechanges, la papakha* de l'uniforme cosaque, une culotte de cheval, des épaulettes, un ceinturon, des bas chauds en fourrure de lynx. Au troussequin était fixée la mallette réglementaire en toile contenant un jeu de fers en acier, un nécessaire de maréchalerie, des sangles de rechange, une trousse à pharmacie et des bottes d'uniforme. AgoraVox, Le Cosaque de l'Amour - AgoraVox le média citoyen
  • J'ai une amie débutante, plutôt corpulente, qui a monté mon cheval. J'ai remarqué une trace de frottement très importante sur le tapis au niveau du troussequin. Le problème vient-il de la selle ou de la cavalière ? , Une selle qui va au cheval

Traductions du mot « troussequin »

Langue Traduction
Anglais cantle
Espagnol parte
Italien paletta
Allemand cantle
Chinois tle
Arabe كانتل
Portugais cantle
Russe канитель
Japonais カントル
Basque cantle
Corse cantile
Source : Google Translate API

Synonymes de « troussequin »

Source : synonymes de troussequin sur lebonsynonyme.fr

Troussequin

Retour au sommaire ➦

Partager