La langue française

Trônant

Définitions du mot « trônant »

Trésor de la Langue Française informatisé

TRÔNER, verbe intrans.

A. − [Le suj. désigne une pers.]
1. Vieilli ou littér. Siéger sur un trône. Napoléon Buonaparté était laid; (...) marchait gauchement, se tenait sans grâce et prenait leçon de Talma chaque fois qu'il fallait « trôner » (Hugo, Rhin, 1842, p. 391).Cette royauté, Baudouin allait la prendre volontairement très au sérieux, l'entourant à dessein de toute la pompe orientale (...). Il trônera, vêtu d'un burnous tissé d'or, la barbe longue comme un basileus et faisant porter devant lui un grand bouclier doré (Grousset, Croisades, 1939, p. 63).
P. méton. Régner. Si nous laissons trôner Mahmoud à Constantinople, c'est par pure bonne volonté (Balzac, Peau chagr., 1831, p. 53).
2. P. anal. Être assis à une place d'honneur; en partic. avec une valeur iron. ou dépréc., occuper un siège, une place d'une manière ostentatoire; se pavaner. Trôner à la caisse, au comptoir, derrière le comptoir. Saccard trônait dans le cabinet le plus somptueusement installé, un meuble Louis XIV, à bois doré, recouvert de velours de Gênes (Zola, Argent, 1891, p. 246).Mmela Capitaine C. trônait sur le premier fauteuil à baldaquin du premier rang de l'Église (Jouhandeau, M. Godeau, 1926, p. 289).
[Le suj. désigne un animal] Elle avait apporté son chat, qui trônait sur un pouf (Arland, Ordre, 1929, p. 369).
3. P. ext. Faire l'important, plastronner. L'aristocratie, qui trône aujourd'hui dans son faubourg Saint-Germain, a fait pis: elle a été usurière, elle a été marchande, elle a fait des petits pâtés (Balzac, Illus. perdues, 1843, p. 714).Il laissa Pierre trôner, se gonfler d'importance, parler en maître (Zola, Fortune Rougon, 1871, p. 77).
B. −
1. [Le suj. désigne un inanimé concr.]
a) Occuper la place d'honneur; en partic. avec une valeur iron. ou dépréc., être placé en évidence, être bien en vue. Au milieu de cette pièce, sur un socle de marbre, trônait le buste de Brahms barbu (Rolland, J.-Chr., Matin, 1904, p. 191).Au centre, trônait un bureau d'apparat, où, sur la surface inhospitalière d'une glace sans tain, s'alignait une garniture en maroquin (Martin du G., Thib., Été 14, 1936, p. 109).
b) Rare. [Le suj. désigne une construction] Occuper une position dominante. Du Saillard régnait dans le château seigneurial qui trônait sur le promontoire au pied duquel nous avons vu l'humble lavoir des paysans de Carville (Stendhal, Lamiel, 1842, p. 52).
2. Au fig. Être à l'honneur, régner. À certaines époques de la science, on a vu trôner tour à tour l'anatomie, le chimisme, le physisme, la morphologie, etc. Aujourd'hui doit régner la physiologie qui réunit tout (Cl. Bernard, Notes, 1860, p. 72).Cavalleria Rusticana trônait à l'Opéra-Comique, et Pagliacci à l'Opéra; (...) la trinité musicale: Mignon, les Huguenots et Faust, avaient gaillardement passé le cap de la millième représentation (Rolland, op. cit., Foire, 1908, p. 687).
Prononc. et Orth.: [tʀone], (il) trône [tʀo:n]. Att. ds Ac. dep. 1878. − Étymol. et Hist. 1801 « régner » (Mercier Néol. t. 2, p. 500) − 1845, Besch. qui note ,,Iron.``; 1. 1831 « siéger sur un trône » (Balzac, Peau chagr., p. 52); 2. a) 1833 « (d'objets) occuper une place centrale qui attire les regards » (Id., Théor. démarche, p. 618); b) 1835 « (d'une personne) être comme sur un trône, occuper une place d'honneur » (Id., Goriot, p. 24); d'où c) 1836 péj. « (id.) faire l'important, s'étaler avec orgueil » (Id., Lys, p. 282). Dér. de trône*; dés. -er. Fréq. abs. littér.: 199. Bbg. Quem. DDL t. 31.

Wiktionnaire

Forme de verbe

trônant \tʁo.nɑ̃\

  1. Participe présent de trôner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TRÔNER. v. intr.
Siéger sur un trône. Il ne s'emploie guère que figurément et familièrement pour signifier Affecter la prééminence, la supériorité. Il trônait dans les sociétés où il se trouvait.

Phonétique du mot « trônant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
trônant tronɑ̃

Citations contenant le mot « trônant »

  • Parmi les vidéos les plus populaires, qui ont passé à travers les mailles du filet des critiques du public et réclamations du réseau social Youtube, six ont pu se démarquer, en terme de vues, en trônant, dans un laps de temps, au dessus de la barre des quatre chiffres. Rezo Nòdwès, Covid-19 Challenge 2020 : des dizaines de jeunes ont participé à la campagne vidéo de Rezo Nòdwès contre le Coronavirus | Rezo Nòdwès
  • Mercredi, au tout début du service, vers 12 h 15, un homme portant chemise, cravate, cheveux longs… et carquois s’est posté devant le buffle de plastique rouge trônant devant l’établissement spécialisé en menus carnés. , Faits-divers - Justice | Un individu tire des flèches sur le bison de Buffalo Grill à Essey
  • Avant l’habituel dépôt de gerbe, le discours du maire a permis aux habitants présents d’apprendre ou de se remémorer l’histoire de cette Marianne trônant place de la République. midilibre.fr, Un 14 juillet festif malgré les mesures sanitaires - midilibre.fr
  • Au fond de cette première salle, parfaitement mise en valeur dans une niche et trônant sur son socle rouge sang, une Vierge de Pitié en bois polychrome du XVe siècle qui provient de l’église d’Aubiac (petit village situé à quelques encablures d’Agen) attire le regard. Cette sculpture de belle taille (77 cm de hauteur) fut remise au musée en 1978. Elle représente le Christ adulte couché sur les genoux de la Vierge au visage empli de douleur mais qui semble garder une certaine sérénité et foi dans l’avenir. Le culte marial apparaît du XIIe siècle au XIVe siècle. Les femmes ayant perdu un enfant lors de la peste noire qui sévit de 1347 à 1352 (et qui décimera près de la moitié de la population européenne), vouent alors un culte particulier à la Vierge. On assiste au développement de ces Vierges de douleurs dans l’art. Ces madones se retrouveront inspiratrices de maintes émouvantes compositions picturales ou musicales. petitbleu.fr, Une attendrissante Vierge de Pitié - petitbleu.fr

Traductions du mot « trônant »

Langue Traduction
Anglais enthroned
Espagnol entronizado
Italien trono
Allemand thront
Chinois 登基
Arabe متوج
Portugais entronizado
Russe восседает
Japonais 即位
Basque enthroned
Corse entronatu
Source : Google Translate API

Trônant

Retour au sommaire ➦

Partager