La langue française

Troménie

Définitions du mot « troménie »

Wiktionnaire

Nom commun

troménie \tʁo.me.ni\ féminin

  1. (Bretagne) Type de pardon (pèlerinage breton) consistant en une longue procession giratoire sur un territoire donné.
    • Si le Tro Breiz et les troménies partagent la même étymologie, c’est parce que ces pèlerinages sont circulaires : ils font un « tour » (tro), l’un de la Bretagne (Breiz), les autres d’une enceinte monastique (minihi). — (Locronan, la grande et la petite troménie sur www.pelerin.com, 15 juillet 2013)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « troménie »

(Date à préciser) Du breton tro (« tour ») et minihi (« espace monastique »)[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « troménie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
troménie trɔmeni

Citations contenant le mot « troménie »

  • La Société Belge d’Études Celtiques et les Mémoires de Locronan s’invitent chez vous, pour une visioconférence, via Facebook sur le thème « Nemetons, minihis et troménies, l’exemple de Locronan ». Agence Bretagne Presse, La Troménie de Locronan à l'honneur du Festival virtuel "Été celtique"
  • Cet été sera particulier pour les pardons. C’est notamment le cas à Châteauneuf-du-Faou. « Nous serons presque en "année blanche" pour nos pardons », souligne Joseph Longo, prêtre. La majorité n’aura pas lieu cette année sur site. On propose de célébrer la messe dans le bourg correspondant. À moins que l’on puisse trouver une organisation respectant les règles barrières : c’est possible, par exemple, en célébrant la messe du pardon à l’extérieur. Ce qui a été fait à Landeleau pour une formule minimale de la célèbre troménie le 31 mai ». Le Telegramme, La forme de la messe et du pardon de Notre-Dame-des-Portes reste à définir - Châteauneuf-du-Faou - Le Télégramme
  • Pourquoi le mot troménie ne figure-t-il pas dans le dictionnaire ? « C’est assez simple, répond le lexicographe et linguiste Alain Rey, beaucoup de mots issus de la langue régionale ne figurent pas dans le dictionnaire, il n’y en avait quasiment aucun au XIXe siècle. Dans ce cas précis, c’est une insuffisance de documentation car le mot troménie, un mot folklorique du passé mais un mot régional important, y aurait toute sa place. Je suis d’origine occitane et si vous saviez le nombre de mots courants pour moi que je n’ai jamais trouvés dans un dictionnaire. Mais on n’est jamais assez attentifs : on n’a pas raté le bagad mais on a raté la troménie. Vous venez de me donner une bonne idée… », conclut Alain Rey, l’un des créateurs, dans les années 1960, du Robert, dont il est directeur des publications. Le Telegramme, Tradition. Pourquoi le mot troménie ne figure pas dans les dictionnaires ? - LeTelegramme Soir
  • Les pardons et troménies figurent désormais à l'inventaire national du patrimoine culturel immatériel. L'association Bretagne Culture Diversité portait le dossier, validé par le ministère de la Culture.  France 3 Bretagne, Les troménies et pardons en Bretagne inscrits à l’Inventaire national du patrimoine culturel immatériel
  • La commune participe à l’organisation de la troménie de Locronan, du 14 au 21 juillet. En effet, cette troménie, dont le parcours est matérialisé par l’association locronanaise Les Amis de Saint-Ronan, chemine en limite des deux communes. Saint-Mathurin est la première station sur la commune. Le Telegramme, Le Télégramme - Quéménéven - Troménie. Les coulisses du parcours des pèlerins
  • La Troménie se poursuit jusqu'au dimanche 21 juillet, jour d'une nouvelle procession collective, les jours de semaines étant dédiés aux troménies individuelles. La prochaine Grande Troménie aura lieu en 2019. , Soleil de plomb, foi et affluence à la Grande Troménie de Locronan
  • Ces deux pèlerinages, si différents, font partie des 1 300 pardons et troménies de la Bretagne historique (Loire-Atlantique incluse), inscrits depuis le 4 mai à l’inventaire national du patrimoine culturel immatériel de la France. La Croix, Pourquoi les Bretons aiment les pardons
  • Le pardon comporte une messe et une procession vers un lieu sacré en suivant un parcours déterminé. Reliques du saint et bannières font partie de la procession. Certaines processions prennent des formes particulières : elles peuvent être circulaires (les troménies) ou inclure un parcours en mer. La Croix, Le retour des pardons en Bretagne
  • Lâcher la bonde, accepter les larmes qui affleurent au bord des yeux… alors que la grande parade achève sa troménie entre l’entrée du golfe et Port-Anna, en Séné. À Port-Blanc, la satisfaction du travail accompli le disputait à l’émotion submergeant l’équipe d’organisation. La fête fut superbe, les rouages bien huilés. Le défilé des quelque 1500 embarcations symbolisa cet esprit festif et simple ayant présidé toute cette semaine. voilesetvoiliers.ouest-france.fr, Semaine du Golfe. Grande parade : un concentré d’émotions
  • Les plus longs. Les « troménies » (tours du territoire du saint, en breton), comme à Locronan dont la Grande Troménie (deuxième dimanche de juillet), qui se déroule tous les six ans, suit un parcours de 12 km ponctué de chapelles votives improvisées, ou le Tro-Breiz, « le tour de Bretagne » qui, depuis le XIIe siècle, représente un parcours de plus de 500 km reliant les tombeaux des sept saints fondateurs des évêchés armoricains aux sept évêchés : Samson à Dol, Malo à Saint-Malo, Brieuc à Saint-Brieuc, Tugdual à Tréguier, Pol-Aurélien à Saint-Pol-de-Léon, Corentin à Quimper et Patern à Vannes. Le Telegramme, Sainte-Anne-d’Auray. Et ailleurs… Les 1 200 pardons bretons - Sainte-Anne-d'Auray, son sanctuaire et son grand pardon - Le Télégramme
  • Vendredi soir, une troménie a amené Guisséniens et élus à travers différents lieux de la commune, afin d’inaugurer les ouvrages récemment terminés, à commencer par la nouvelle station d’épuration commune à Guissény et Kerlouan et mise en service il y a 18 mois. À la demande de l’État, une mutualisation du projet sur les deux communes a été réalisée pour un coût global de 12 M€. Le Telegramme, Le Télégramme - Guisseny - Commune. Plusieurs bâtiments inaugurés
  • – Les hôtels : une très bonne saison, particulièrement en août. Une clientèle familiale principalement française. Une forte augmentation des réservations de dernières minutes. Fréquentation en hausse à Locronan, grâce à sa troménie. , Tourisme : une très bonne saison 2019 à Quimper | Côté Quimper
  • Les vingt-sept années passées à la présidence (1972 à 1999), méritaient bien un coup de chapeau. Tous les joueurs et dirigeants ayant évolué au club ont été invités à cette « troménie ». Plus de 650 personnes ont été contactées, et plus de la moitié répondront à l'appel. Certains feront même un long déplacement, comme Daniel Monge venant de la région parisienne. , Sports : Retrouvailles à la Légion pour fêter Alain Le Floch - Brest.maville.com
  • Jean-Yves Le Page a présenté le calendrier des événements prévus en 2019 : le dimanche 28 avril, petit pardon de Kergoat ; le vendredi 21 juin, à 20 h 30, réunion de préparation à la grande troménie de Locronan qui se déroulera du 14 au 21 juillet ; le vendredi 26 juillet, à 20 h 30, réunion de préparation du pardon de Kergoat qui se déroulera le 18 août. La chapelle recevra deux spectacles durant l’été : le 7 août, un groupe de Strasbourg ; le 1er septembre, Clarisse Lavanant. Le Telegramme, Le Télégramme - Quéménéven - Evit buez chapel ar Kergoat. Un livre en préparation
  • 6 – Anne de Bretagne fait sa troménie ! BreizhWorld, La Bretagne racontée à ma fille - BreizhWorld
  • Qui trouve vulgaire le capitaine Haddock quand sa troménie de mots s’échappe de sa bouche ? L’insulte est aussi un art de la conversation… En tout cas, les anciens avaient l’art de l’image, comme celle d’un penn kalet (tête dure) un peu krakig (gringalet peut-être mais aussi égrillard). Mais attention à la beg a-raok (bouche en avant), la commère qui va critiquer le koll-boued (qui perd sa nourriture), un fainéant qui ne mérite pas ce qu’il mange ! Le conducteur ayant trop forcé sur le gwin ruz devra rendre des comptes au bagad Glazik (bleu) : les gendarmes vont le transformer en sonneur ! La sach’toaz (sac de pâte) devra se mettre au régime mais pas forcément devenir ur vazh gwisket (bâton habillé) ! Quant au péquenot, il devient troc’her buzhug (coupeur de vers de terre). Le 14 janvier prochain, à partir d’une soixantaine de dessins de Nono, Hervé Lossec évoquera sous forme humoristique, les principales « amabilités bretonnes ». Le Telegramme, Le Télégramme - Brest - Jurons bretons. Explication de texte en images avec Hervé Lossec

Traductions du mot « troménie »

Langue Traduction
Anglais tromenia
Espagnol tromenia
Italien tromenia
Allemand tromenia
Chinois 痛经
Arabe tromenia
Portugais tromenia
Russe tromenia
Japonais トロメニア
Basque tromenia
Corse tromenia
Source : Google Translate API

Troménie

Retour au sommaire ➦

Partager