La langue française

Troène

Définitions du mot « troène »

Trésor de la Langue Française informatisé

TROÈNE, subst. masc.

BOT. Arbuste des jardins, de la famille des Oléacées, à feuilles caduques ou persistantes, opposées, ovales et lancéolées, aux fleurs blanches très odorantes disposées en grappes terminales allongées, donnant en septembre des petites baies noires et brillantes, et que l'on utilise le plus souvent pour former des haies. Le parc, où la nuit douce descend. L'odeur des troènes monte jusqu'à moi (Alain-Fournier, Corresp.[avec Rivière], 1909, p. 97).
Prononc. et Orth.: [tʀ ɔ εn]. Var. [-ε:n] (Passy 1914, Martinet-Walter 1973), [-hε:n] (Passy 1914), [tʀwε:n] (Buben 1935, p. 78). Ac. 1694, 1718: troesne; 1740, 1762: troêne; 1798, 1835: troëne; dep. 1878: troène. Étymol. et Hist. 1. 1269-78 coustel troine « couteau (à manche) en bois de troène » (Jean de Meun, Rose, éd. F. Lecoy, 11027), empl. isolé; 2. 1374 tronne bot. (doc. ds Du Cange, s.v. tronus); 1538 troesne (Est. d'apr. FEW t. 17, p. 375a). Altér., peut-être d'apr. chêne, frêne, d'une forme non att., mais qui survit dialectalement (Chef-Boutonne trouille, Metz [tʀo:j], FEW loc. cit.), issue de l'a. b. frq. *trugil, de même sens, cf. l'a. h. all. harttrugil, all. Hartriegel « id. ». Fréq. abs. littér.: 40. Bbg. Bugge (S.). Étymol. fr. et rom. Romania. 1874, t. 3, p. 159. − Guinet 1982, p. 122.

Wiktionnaire

Nom commun

troène \tʁɔ.ɛn\ masculin

  1. (Botanique) Ligustrum, genre botanique appartenant à la famille des Oléacées et comprenant des arbustes généralement sempervirents, très rameux, à fleurs blanches très odorantes et qui portent en automne de petites grappes de baies noires toxiques pour les humains.
  2. (Botanique) (Spécialement) Ligustrum vulgare, le troène commun, une espèce indigène d'Europe qui sert à former des haies, des palissades, des massifs, à retenir les terres en pente, etc.
    • Pour arriver chez la nourrice il fallait, après la rue, tourner à gauche, comme pour gagner le cimetière, et suivre, entre des maisonnettes et des cours, un petit sentier que bordaient des troènes.. — (Gustave Flaubert, Madame Bovary, Michel Lévy frères, Paris, 1857)
    • Si elle dessine ou colorie des images, une chanson à demi parlée sort d’elle, ininterrompue comme la voix d’abeilles qu’exhale le troène. — (Colette, La couseuse, dans La maison de Claudine, Hachette, 1922, collection Livre de Poche, 1960, page 154.)
    • À gauche, une haie de troènes désordonnés en pleine floraison, dont l’odeur d’amande, trop douce, charge le vent, et que défleurissent les petites pattes frénétiques des abeilles. — (Colette, La noisette creuse, dans La maison de Claudine, Hachette, 1922, collection Livre de Poche, 1960, page 158.)
  3. (Botanique) (Spécialement) (Horticulture) Les troènes cultivés en ornement appartiennent en général à des espèces exotiques américaines (Ligustrum californicum) ou asiatiques (Ligustrum japonicum) et sont bien plus grands que Ligustrum vulgare, le troène commun.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TROÈNE. n. m.
Arbrisseau très rameux et à fleurs blanches, qui porte en automne de petites grappes de baies noires et qui sert à former des haies, des palissades, des massifs, à retenir les terres en pente, etc.

Étymologie de « troène »

De l'ancien français troine (sous l'influence de frêne), d'une forme se rapprochant du régional truèle, du latin médiéval trūlla, de l'ancien bas francique *trugil (cf. vieil haut allemand trugilboum, harttrugil « cornouiller ; troène », allemand Hartriegel « cornouiller », sens régional de « troène »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « troène »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
troène trɔɛn

Citations contenant le mot « troène »

  • Le troène de Californie est un arbuste très tolérant à diverses conditions de culture qui fut extrêmement cultivé en haie il y a quelques décennies. Maintenant il a sa place dans les haies libres, en apportant texture, couleur et persistance du feuillage. auJardin.info, Troène de Californie, Ligustrum ovalifolium : planter, cultiver, multiplier
  • FICHE PLANTE - Le troène commun, que l'on appelle aussi frézillon, trogne ou sauvillot est une espèce autochtone affectionnant plutôt les terrains calcaires. Le Figaro.fr, Troène, un arbuste bien de chez nous
  • Notre conseil : Pour offrir un écrin à toutes ces fleurs, ajoutez des arbustes à feuillage coloré, un cotinus pourpre ou un troène doré 'Lemon Lime'. Pleinevie.fr, Comment créer et entretenir une haie fleurie ? - Pleine vie
  • Le troène du Texas est un arbuste de valeur, persistant à semi-persistant, soit pour produire une très belle haie mono spécifique, soit pour insérer quelques arbustes au feuillage hivernal avec des baies pour les oiseaux, dans les haies libres ou informelles. auJardin.info, Troène du Texas, Ligustrum japonicum 'Texanum' : planter, cultiver, multiplier
  • Pour dissimuler une clôture ou bénéficier d’une jolie décoration fleurie, les arbustes sont aussi une option excellente. Lauriers-roses, arbre à papillon, jasmin – vous pouvez choisir parmi un large éventail d’espèces convenables pour créer une haie végétale. Par contre, si vous voulez un résultat plus rapide, n’hésitez pas à privilégier les arbustes à croissance rapide telles que le thuya, le troène ou le forsythia. Le cyprès de Leyland est également très convenable sous forme de haie. Archzine- e-zine d`architecture, design d ‘intérieur, ▷ 1001 + idées de plante brise-vue pour balcon ou jardin
  • Arrivés rapidement sur les lieux, les soldats du feu ont finalement eu affaire à un important tas de branches de troène qui était en train de brûler. C’est le propriétaire des lieux, présent sur place, qui a mis le feu pour se débarrasser des déchets verts. « Notre crainte était de voir le feu se propager à l’habitation. Grâce à une intervention rapide des secours, nous avons bien maîtrisé la situation » explique le lieutenant Michael Fernandes à la tête des opérations. , Saint-Symphorien-d'Ancelles | Un feu de troènes alerte des usagers de l’autoroute
  • Incontournables des jardins pour peaufiner le terrain ou simplement se cacher de ses voisins, les différentes plantes de haie (bambou, cyprès, laurier, troène…) sont pratiques et esthétiques par son entretien qui est rudimentaire : une taille une fois par an et un peu d’arrosage. Conseil de l’expert : « Se plante plutôt à l’automne. » , Magazine Lifestyle | Top 10 des plantes à entretenir facilement pour les jardiniers débutants

Images d'illustration du mot « troène »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « troène »

Langue Traduction
Anglais privet
Espagnol alheña
Italien ligustro
Allemand liguster
Chinois 女贞
Arabe خاص
Portugais alfeneiro
Russe бирючина
Japonais イボタノキ
Basque privet
Corse privet
Source : Google Translate API

Troène

Retour au sommaire ➦

Partager