La langue française

Trithérapie

Sommaire

  • Définitions du mot trithérapie
  • Étymologie de « trithérapie »
  • Phonétique de « trithérapie »
  • Citations contenant le mot « trithérapie »
  • Images d'illustration du mot « trithérapie »
  • Traductions du mot « trithérapie »

Définitions du mot « trithérapie »

Wiktionnaire

Nom commun

trithérapie \tʁi.te.ʁa.pi\ féminin

  1. (Médecine) Traitement médicamenteux comprenant trois principes actifs agissant différemment.
    • La trithérapie est utilisée pour le traitement du SIDA.
  2. (En particulier) Traitement utilisé contre le SIDA.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « trithérapie »

Composé du nom thérapie avec le préfixe tri-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « trithérapie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
trithérapie triterapi

Citations contenant le mot « trithérapie »

  • Si les chercheurs se cassent encore les dents sur la découverte d'un vaccin, les choses s'améliorent constamment avec la trithérapie, cette combinaison de médicaments qui ralentit la progression du sida. La Presse, Trithérapie: le succès croît avec l'usage
  • Après avoir réalisé en 2019 un chiffre d'affaires de 4,74 milliards, cette trithérapie contre le VIH-sida devrait approcher les 5,5 milliards cette année, confortant la place de numéro un de l'entreprise américaine sur le marché des médicaments contre le VIH-sida. Lancé début 2018, il fait un démarrage fulgurant au point de représenter aujourd'hui plus de 40 % des ventes de Gilead dans le VIH-sida et plus de 30 % des ventes totales. Les Echos, Sida : les débuts fulgurants du Biktarvy, la nouvelle trithérapie de Gilead | Les Echos
  • La PrEP — diminutif de « prophylaxie pré-exposition » — offre une protection contre le VIH aux personnes séronégatives. Cela consiste à prendre de manière préventive deux des trois molécules de la trithérapie afin d’empêcher le virus avec lequel on pourrait entrer en contact de se multiplier. La PrEP diminue les risques de contamination de 95 % à 99 %. Elle peut être prise quotidiennement, ou juste avant une relation sexuelle, lorsqu’on peut prévoir ses rapports. Beaucoup de médecins dans le milieu du VIH préconisent son usage. Le Devoir, Une PrEP plus populaire, mais moins chère | Le Devoir
  • Pendant l’essai, le patient et 4 autres participants ont reçu deux ARV supplémentaires, l’inhibiteur d’intégrase dolutégravir (Tivicay®) et l’inhibiteur d’entrée maraviroc (Celsentri®), en plus de leur trithérapie habituelle, deux fois par jour pendant 48 semaines. En complément, ces cinq patients ont reçu 500 mg de nicotinamide, une forme soluble dans l’eau de la niacine, la vitamine B3. Le nicotinamide est utilisé pour le VIH par de multiples mécanismes. Disponible sous forme de supplément oral peu coûteux, le nicotinamide est actuellement à l’étude comme traitement anticancéreux en raison de ses propriétés immunostimulantes. vih.org, Un cas supposé de rémission présenté à AIDS 2020 | vih.org
  • Selon une récente étude, la trithérapie généralement administrée aux personnes séropositives aurait fait ses preuves sur des patients atteints du coronavirus. CNEWS, La trithérapie serait efficace contre le Covid-19, selon une étude | CNEWS
  • Les données sont issues de la base OPERA (105 643 PVVIH ; 148 villes aux Etats-Unis et à Porto Rico) au 12 Juillet 2019. Étaient inclus des patients VIH-1 avec une CV indétectable < 50 copies/ml ayant initié une bithérapie DTG/RPV ou une trithérapie (DTG, EVG, RAL, DRV, RPV ou ATV + 2 INTI, boosté ou non boosté) entre le 1er janvier et le 31 décembre 2018. Les critères d’évaluation ont porté sur la survenue d’un échec virologique (2 CV consécutives ≥ 200 copies/ml ou 1 CV ≥ 200 copies/ml et arrêt du traitement), sur l’efficacité virologique (dernière CV < 50 ou 200 copies/ml) et sur les arrêts/modifications de traitement. vih.org, Cohorte OPERA: bithérapie DTG/RPV versus trithérapie standard en «vraie vie» | vih.org
  • Sur le plan de la tolérance, le taux d’effets indésirables était similaire dans les deux groupes de patients et étaient principalement représentés par des nausées et des diarrhées transitoires. Les résultats de cette étude clinique de phase 2 révèlent l’intérêt d’une trithérapie lopinavir/ritonavir, ribavirine, interféron contre la COVID-19. Ces conclusions prometteuses devront néanmoins être confirmées par un essai clinique de phase 3. Santé sur le net, Une trithérapie prometteuse face à la COVID-19 ?! - Santé sur le net
  • (AFP) - De l'émergence de la maladie en 1981 jusqu'aux efforts actuels pour stopper la pandémie en passant par l'arrivée des trithérapies dans les années 90, le sida a marqué l'histoire récente. ladepeche.fr, Le sida en dix grandes dates - ladepeche.fr
  • Si elle empêche la circulation du VIH dans le sang, la trithérapie n'empêcherait pas le VIH de s'installer et de se multiplier dans certains organes, selon une étude publiée dans The Journal of Virology. Franceinfo, VIH : les limites de la trithérapie
  • Quelques 200 Français prennent leur trithérapie quelques jours par semaine seulement, dans le cadre d'un essai expérimental que des personnalités du monde médical et du spectacle appellent à élargir. , Sida : les promesses de la trithérapie allégée
  • Didier Raoult a témoigné sous serment, pendant de longues heures le 24 juin 2020, devant la commission d’enquête parlementaire sur de nombreux sujets liés à la pandémie.  Ce dernier n’a pas manqué de revenir sur le traitement de la bithérapie ou la trithérapie à base d’hydroxychloroquine, sur la stratégie de dépistage du gouvernement et le conseil scientifique.  Sans omettre un long passage sur les conflits d’intérêts entre les membres du Conseil Scientifique, des instances de décision et de contrôle au plus haut niveau.  Il n’a pas manqué aussi d’étriller la société Gilead qui fabrique le Remdesivir. FranceSoir, Didier Raoult attaque Martin Hirsch en justice
  • C'est une découverte scientifique majeure. Pour la première fois, des essais cliniques menés dans le service des maladies infectieuses de l’hôpital d’Orléans ont permis de mettre au point un traitement "allégé" qui pourrait remplacer la trithérapie.   France 3 Centre-Val de Loire, VIH : vers une bithérapie ? Un nouveau traitement mis au point à Orléans
  • Il a commencé à exercer dans le Biterrois en 2009, et, depuis, il a pu noter la transformation des comportements. "Au début du millénaire, les gens étaient encore effrayés par le sida. Maintenant, avec les traitements comme la trithérapie, ou plus récemment la PrEP, les regards ont changé. Il y a un relâchement général."  midilibre.fr, Lutte au quotidien contre le VIH : "La trithérapie a changé les regards" - midilibre.fr
  • AMSTERDAM (TICpharma) - Le comité des médicaments à usage humain (CMUH) a rendu un avis favorable à l'homologation d'une trithérapie anti-asthmatique équipée d'un capteur électronique optionnel, a annoncé l'Agence européenne du médicament (EMA) le 30 avril dans un communiqué. , L'EMA donne son feu vert à une trithérapie anti-asthmatique équipée d'un capteur électronique
  • La trithérapie existe depuis 1996, mais elle était bien différente autrefois. Plus on avance dans la recherche, plus on se rapproche de la perfection, et ce médicament en est la démonstration. Un de ses nombreux avantages est qu’il est très efficace. On réussit à amener la charge virale à un niveau indétectable en seulement deux ou trois semaines. Journal Métro, Grande nouvelle au sujet du VIH/sida
  • «Le problème des trithérapies, c’est qu’elles sont associées à des toxicités, sont contraignantes, ont un coût», énumère le Dr Nicolas Chomont, dont l’équipe publie aujourd’hui un nouvel article dans la réputée revue scientifique Science Translational Medicine. Journal Métro, Le traitement précoce, la solution pour mieux traiter le VIH?
  • Une trithérapie prise suffisamment tôt et bien respectée permet aujourd'hui aux personnes séropositives de mener une vie quasiment normale. , VIH : 20 ans après les premières trithérapies, où en est-on ?
  • "Entre la trithérapie actuelle et celle d'il y a dix ou vingt ans, il n'y a pas de comparaison." (Photo d'illustration) LExpress.fr, VIH: "Avec la trithérapie, je vis normalement" - L'Express
  • D’abord, des conséquences physiques, puisque l’adolescente, alors âgée de 14 ans, a déclaré avoir subi une commotion cérébrale après que l’accusé l’eut frappée avec une barre de fer. La victime a aussi dû se soumettre à des tests d’ITSS et prendre une trithérapie de façon préventive en raison des risques d’avoir contracté le VIH. Radio-Canada.ca, "Il a tué l'adolescence de ma fille" dit la mère d'une victime de Pascal Montambeault | Radio-Canada.ca
  • Une trithérapie efficace pour enrayer la mucoviscidose vient d’être autorisée aux États-Unis pour les malades de plus de 12 ans. Une autorisation que les patients attendent avec impatience en France. Franceinfo, Mucoviscidose : un nouveau traitement "impressionnant" autorisé aux Etats-Unis
  • Les antirétrovirus contenus dans la PrEP sont également utilisés par les personnes séropositives pour bloquer l’avancée du VIH dans leur organisme et éviter la transmission à d’autres personnes. Ils sont contraints de suivre une trithérapie toute leur vie, un traitement lourd et onéreux. Ainsi, de nombreux projets cherchent aussi à alléger le quotidien des patients séropositifs et à réduire le coût de leur traitement tout en maintenant le virus en sommeil. Le Huffington Post, Fonds mondial de lutte contre le sida: où en est la recherche pour la lutte contre la maladie? | Le Huffington Post LIFE
  • L’espérance de vie des patients infectés par le virus du sida en Europe et en Amérique du Nord a augmenté d’environ dix ans depuis l’introduction des trithérapies en 1996, selon une étude publiée jeudi 11 mai dans la revue britannique The Lancet HIV. Le Monde.fr, Sida : les trithérapies ont augmenté l’espérance de vie de dix ans en Europe et en Amérique du Nord
  • Les études de phase III ont démontré que la bithérapie cabotégravir (CAB) – rilpivirine (RPV) longue durée d’action (LA) administrée en intra-musculaire (i.m.) toutes les 4 semaines était non inférieure à une trithérapie administrée de façon quotidienne. vih.org, Étude ATLAS-2M : la bithérapie CAB + RPV en longue durée d'action tous les deux mois ? | vih.org
  • Les trithérapies contre le VIH intègrent 3 types d'antiviraux. Ici, le triplet efavirenz/emtricitabine/ténofovir, qui fut la première combinaison disponible sur le marché. Sciences et Avenir, VIH : la trithérapie permet de vivre plus vieux... à condition d'être dépisté à temps - Sciences et Avenir
  • Cette madmoiZelle a eu un rapport non protégé contre sa volonté et a eu le réflexe de se rendre à l'hôpital pour recevoir une trithérapie d'urgence. Elle vous raconte cet épisode éprouvant de sa sexualité. madmoiZelle.com, Trithérapie d'urgence : témoignage d'une lectrice — madmoiZelle.com
  • Pour empêcher le virus de refaire des copies de son génome pour créer de nouveaux virions, ils souhaitent utiliser un leurre qui stoppe la réplication et transcription de ce génome. « La protéine responsable de cette réplication/transcription a une très forte similitude avec celle du virus de l’hépatite C, et une molécule existe déjà pour traiter cette maladie en agissant sur ce point du cycle de réplication du virus », expliquent les trois scientifiques. Ce serait le premier médicament utilisé dans la trithérapie. www.lejdc.fr, Des scientifiques neversois ont imaginé un remède contre le Covid-19 - Nevers (58000)
  • Accroître et faciliter l’accès aux traitements pour les personnes infectées, en France comme partout dans le monde, revient à améliorer nos chances de voir un jour la pandémie du sida disparaître. Vingt ans après la mise en place des premières trithérapies, les personnes disposant d’un traitement adapté vivent mieux aujourd’hui et leur espérance de vie approche celle d’une personne non infectée. Nous avons donc les moyens de parvenir à des résultats encourageants très rapidement. Le Huffington Post, La fin du sida n'a jamais été aussi proche qu'en cette veille d'année 2020 | Le Huffington Post LIFE
  • Ces traitements ont évidemment un coût : "entre 1000 et 1.500 euros par mois rien que pour les médicaments pour une trithérapie dans un pays occidental", estime Emilie Roué, chargée de prévention chez Solidarité Sida. Ce à quoi il faut ajouter le coût du suivi chez un médecin et des analyses sanguines régulières. Heureusement pour les patients, en France, ces soins sont intégralement remboursés par la Sécurité sociale, au titre d'une ALD (Affection longue durée). La Tribune, 1.000 à 1.500 euros: le coût mensuel de la trithérapie d'un malade du SIDA
  • Les gains potentiels sont aussi financiers. «Sachant qu'une trithérapie coûte 1000 euros par mois en France, et que la stratégie du 4D réduit le coût de 40%, à raison de 50.000 personnes éligibles sur les 100.000 traitées en France, les retombées seraient non négligeables», résume le Dr de Truchis. , Sida : vers une trithérapie allégée
  • Le policier est en trithérapie d’urgence suite aux projections de sang. Une enquête judiciaire a également été ouverte dimanche pour « violences volontaires par personne dépositaire de l’autorité publique » et confiée à l’IGPN, la police des polices. ACTUPenit.com, 🔴 Manifestant frappé au sol : Il a dit au policer, « J’ai le SIDA, tu vas crever » en lui crachant du sang au visage. Le policier est en trithérapie d’urgence – ACTUPenit.com
  • Alors que les trithérapies doivent être prises de façon quotidienne, le médicament que les scientifiques essaient de mettre au point pourrait permettre de passer à un rythme hebdomadaire. , VIH : un traitement hebdomadaire en cours de développement  
  • Sans traitement, le virus s'attaque au système immunitaire avec apparition de maladies opportunistes graves. Mais, depuis l'avènement des trithérapies en 1996, si le VIH n'est pas éradiqué, il peut être contrôlé. Les nouveaux traitements améliorent considérablement la santé et la vie des patients qui restent cependant infectés à vie. D'ailleurs, dans la plupart des pays occidentaux, la majorité des personnes vivant avec le VIH ne développeront jamais le sida, le stade le plus avancé de l'infection, à condition d'être dépistées à temps. De maladie mortelle, l'infection par le VIH est devenue une maladie chronique. Dorénavant, une femme dépistée à temps, qui prend bien ses médicaments, voit sa charge virale devenir indétectable dans le sang. Et lorsque cette charge virale reste imperceptible plus de six mois, un couple stable peut alors avoir des rapports sexuels sans préservatif et sans contaminer le partenaire. , VIH : les femmes plus vulnérables
  • Nausées, diarrhées et maux de ventre parfois peuvent rendre cette trithérapie d'urgence extrêmement pénible. Le patient est suivi 48 heures après le début de la prise en charge, et dix jours plus tard pour évaluer sa tolérance au traitement et vérifier sa sérologie. Le Point, La trithérapie d'urgence, méconnue et pourtant si efficace - Le Point
  • Près de 38 millions de personnes vivent avec le VIH dans le monde, mais seules 62 % bénéficient d'une trithérapie. Depuis le début de l'épidémie, plus de 32 millions de personnes sont mortes d'affections liées à ce virus, dont près de 800.000 en 2018 d'affections liées au VIH. Les Echos, Sida : deuxième cas mondial de guérison complète | Les Echos
  • Une vaste étude confirme une nouvelle fois que les personnes sous trithérapie chez qui le virus est indétectable ne transmettent pas l’infection lors de rapports sexuels non protégés. , VIH : une personne séropositive sous traitement ne transmet pas le virus 
  • Plusieurs molécules existantes, mais avec d’autres indications thérapeutiques, sont aujourd’hui administrées à des patients chinois. C’est le cas de médicaments utilisés en trithérapie VIH, comme le lopinavir-ritonavir. De son côté, l’OMS réunit des experts pour proposer un essai avec tirage au sort de sorte à tester plusieurs molécules en parallèle. On n’en connaît pas encore la liste, mais l’interféron, molécule antivirale naturellement produite par l’homme, le lopinavir-ritonavir et le Remdesivir devraient en faire partie. Ces molécules avaient déjà été utilisées lors des épidémies de Sras et de Mers, si bien que l’on connaît leur profil de toxicité, leurs effets secondaires sur l’homme. Si une ou plusieurs d’entre elles fonctionnent sur le 2019-nCoV, cela permettra d’aller beaucoup plus vite dans leur utilisation. Une autre approche pour obtenir un traitement est de partir d’un tube à essai, donc de zéro. Les chercheurs s’y mettent un peu partout dans le monde. Mais cela peut prendre un ou deux ans pour obtenir un médicament efficace. Libération.fr, Coronavirus : «Cela peut prendre deux ans pour avoir un médicament» - Libération
  • Les résultats de l’essai START devaient paraître fin 2016. Mais au terme d’une réunion intermédiaire, un comité d’évaluation a suggéré une présentation avancée. Il faut dire que les données sont très positives. Dans le groupe qui a patienté avant de recevoir la trithérapie, 86 personnes ont développé une maladie grave liée au Sida. Dans le groupe traité tôt, ils n’étaient que 41, soit une réduction de 53 % du risque de maladie grave ou de décès.« Nous avons maintenant la preuve claire qu’il est bien plus bénéfique pour une personne séropositive de commencer le traitement antirétroviral tôt que tard, commente Anthony Fauci, directeur de l’Institut américain des Allergies et des Maladies infectieuses (NIAID), qui a financé l’essai clinique. Le traitement est doublement bénéfique : il améliore la santé des individus, mais il réduit aussi leur charge virale, ce qui diminue le risque qu’ils transmettent le VIH à quelqu’un d’autre. » Plutôt que d’attendre que les CD4+ soient trop peu nombreux, mieux vaut entamer un traitement dès le diagnostic, estiment les chercheurs. Les participants à l’étude, eux, seront avertis de ces bons résultats, et se verront tous proposer une trithérapie. Le suivi se poursuivra, comme prévu, jusqu’à la fin de l’année 2016. www.pourquoidocteur.fr, VIH : la trithérapie précoce protège contre les maladies liées au Sida
  • Selon le chercheur du CNRS, il est fort probable qu'il faille utiliser à moyen terme "des stratégies combinées qui seraient plus efficaces qu'un seul médicalement. Ça a été le cas notamment pour le VIH [ndlr : avec la trithérapie et qui comprend trois principes actifs agissant différemment] ou l'hépatite C. L'idée est d'attaquer le virus par tous les fronts, d'entrer par plusieurs portes, au lieu d'agir sur une seule étape". Business Insider France, Le traitement pour le Covid-19 sera probablement une combinaison de plusieurs molécules comme dans le cas du VIH
  • Il y a un peu moins d’effets secondaires lié au traitement dans le bras bithérapie (20% versus 25% tout confondu). La prise de poids moyenne est de 3.1 kg dans le bras bithérapie et 2.1 kg dans le bras trithérapie. vih.org, Essais Gemini et Tango: Confirmation de l'efficacité de la bithérapie DTG/3TC | vih.org
  • L'équipe, internationale, a suivi plus de 3.400 couples africains, hétérosexuels et séro-différents. Résultat, sur deux ans, plus de 9 fois sur 10 après le début d'une trithérapie, le partenaire du patient séropositif n'a pas été contaminé. Futura, Sida : les trithérapies entravent bien la transmission du VIH
  • La déclaration avait fait grand bruit en 2008, mais les faits sont là : une thérapie anti-rétrovirale efficace permet d’éviter la transmission du virus lors de rapports sexuels. La trithérapie est jugée efficace dès lors qu’elle permet de faire passer la charge virale sous le seuil de détection. L’évaluation se fait dans les prélèvements sanguins, mais le virus disparaît quasiment aussi du sperme et des fluides corporels. dialogai, #undetectable – une trithérapie efficace empêche la transmission du VIH
  • La plupart des personnes séropositives pour le VIH en France prennent, à vie, un traitement quotidien. Mais la possibilité d’alléger bientôt cette contrainte se profile pour les patients sous trithérapie, soit plus de 100 000 personnes. Un essai d’envergure a démarré au mois de septembre afin de confirmer, dans la continuité d’un essai de taille plus modeste, que les patients peuvent sauter plusieurs jours de traitement dans la semaine sans risque pour leur santé. La journée mondiale contre le sida, le 1er décembre, est l’occasion d'en détailler les enjeux. La Croix, VIH : bientôt la fin du traitement quotidien pour les séropositifs ?
  • Le problème c'est que je m'était déja fait ma petite idée en allant voir le site internet  ICCARRE qui concerne l'allègement 4/7 des trithérapies et j'avoue que je suis assez séduit par cette solution, selon eux la tri reste le meilleur système d'action contre le VIH et à titre perso je supporte super bien le Genvoya depuis le début ( pas d'effets secondaires, fatigue, vraiment absolument rien à signaler). Seronet, Dilemme : trithérapie 4/7 ou bithérapie ? | Seronet
  • L’essai de phase III ouvert, multicentrique, prospectif, randomisé (ANRS 170-QUATUOR) a démontré à S48, la non-infériorité d’une trithérapie 4/7 jours versus une trithérapie de 7/7 jours chez 636 patients bien contrôlés sous un traitement comprenant un InSTI, un INNTI, ou un IP. vih.org, Essai ANRS-QUATUOR: Aucun effet délétère sur le réservoir viral mesuré dans le sang et le sperme après un an de traitement intermittent 4 jours sur 7 | vih.org
  • De nombreux projets cherchent à alléger le quotidien des patients séropositifs tout en maintenant le virus en sommeil. Les injections d'antirétroviraux devraient ainsi permettre dès 2020 de remplacer les comprimés quotidiens par une seule injection hebdomadaire. Une autre piste présentée à l'IAS consiste à ne pas prendre la trithérapie tous les jours mais un jour sur deux, voire moins. L'étude française Quatuor menée par l'Agence nationale de recherche contre le sida (ANRS), dont la publication est imminente, montrera si la prise de comprimés quatre jours sur sept permet de conserver le même niveau d'efficacité. La réduction de la "charge médicamenteuse" des personnes porteuses du VIH pourrait aussi passer par le passage à deux molécules (bithérapie) plutôt que trois. Deux études également dévoilées mercredi à Mexico ont cherché à établir la sûreté et l'efficacité d'un tel régime. Franceinfo, Traitement et prévention du VIH, quoi de neuf ?
  • Après 1987 et l’échec des monothérapies, après 1996 et les premières trithérapies, un grand pas a été franchi en 2013 avec des molécules très puissantes et mieux tolérées, pouvant être prescrites de manière précoce chez les patients. Elles permettent : The Conversation, Comment et quand agissent les antiviraux ?
  • Une petite étude menée à Hong-Kong, publiée samedi dans The Lancet, conclut à une efficacité améliorée en combinaison avec deux autres antiviraux (ribavirine et interféron beta), ramenant de 12 jours (en bithérapie) à 7 (en trithérapie) le temps de présence du virus chez des patients atteints d'une forme modérée du Covid-19. LaProvence.com, Santé | Coronavirus : des espoirs mais pas de panacée, le point sur les différentes pistes de traitement du Covid-19 | La Provence
  • Depuis le 24 juillet 1997, un traitement prophylactique antirétroviral est administré aux urgences de l’hôpital Edouard Herriot de Lyon aux victimes de viols survenus dans l’agglomération lyonnaise. La trithérapie anti-VIH utilisée dans les 48 heures suivant l’agression associe AZT, 3TC et indinavir. Une consultation est assurée par un spécialiste de l’infection à VIH dans les deux jours. Caducee.net, Viol et infection à VIH : l'expérience lyonnaise du traitement prophylactique antirétroviral
  • (AFP) - La Commission européenne a autorisé la mise sur le marché d'un traitement innovant de trithérapie en comprimé unique quotidien contre l'infection au virus du sida de type 1 (VIH-1), a annoncé lundi son développeur, le laboratoire biopharmaceutique américain Gilead. ladepeche.fr, Sida : l'UE autorise un comprimé unique novateur pour la trithérapie - ladepeche.fr
  • Le laboratoire pharmaceutique Gilead Sciences annonce, mercredi 19 septembre, la mise à disposition en France d'une nouvelle trithérapie à comprimé unique, indiquée contre l'infection à VIH-1. ladepeche.fr, VIH : une nouvelle trithérapie à comprimé unique proposée en France - ladepeche.fr
  • A New York, s’est ouvert le mercredi 8 juin 2016 une réunion internationale, dont l’objectif est de s’organiser afin de mettre fin à l’épidémie du sida. Des dirigeants du monde entier se donnent, jusqu’à la fin de cette semaine, pour concentrer leurs efforts sur l'éradication du sida. «Les 5 prochaines années représentent une fragile fenêtre d’opportunité pour passer à une vitesse supérieure et accélérer fermement la riposte mondiale contre le VIH », a déclaré le directeur exécutif de l’ONUSIDA. 2016, c’est aussi l’anniversaire d’une révolution dans les traitements efficaces contre le VIH. C’est, en effet, en 1996 qu’apparaissait une nouvelle génération de traitements, les trithérapies. Michèle Diaz a rencontré des « survivants » de cette époque, ils témoignent… RFI, VIH: où en est-on, 20 ans après les premières trithérapies? - Grand reportage
  • En Bretagne, deux enfants ont joué avec des seringues usagées. Ils ont bénéficié d'une trithérapie préventive d'urgence. Topsante.com, Bretagne : trithérapie d'urgence pour les enfants qui ont joué... - Top Santé
  • Plutôt que d’y récupérer des médicaments pour un problème cardiaque comme il le faisait croire, la victime a plutôt découvert qu’il s’agissait de la trithérapie pour traiter le VIH. L’ex-conjoint et son nouveau partenaire ont immédiatement fait un dépistage qui s’est heureusement avéré négatif.  Le Journal de Québec, Délinquant séropositif: cet agresseur sexuel atteint du VIH récidive en prison | JDQ
  • Les taux de transmission généraux mesurés à l'âge de deux semaines étaient faibles dans le cadre de l'étude, avec une estimation à 0,5 % et 0,6 % chez les mères utilisant chacune des deux trithérapies étudiées et 1,8 % avec le traitement à un seul médicament. , La trithérapie plus efficace pour prévenir la transmission du VIH de la mère à l'enfant | ONUSIDA
  • 3/ Il est possible que d’autres classes de molécules antirétrovirales VIH soient efficaces contre le COVID19. Il serait intéressant de voir si des séropositifs au VIH sous traitement trithérapie sont épargnés par le COVID19 et alors quelles sont les molécules utilisées. Cela donnerait des pistes ou indices rapides de présomption d’efficacité. Santé sur le net, Covid-19 : l’essai clinique européen Discovery est lancé - Santé sur le net
  • Lors du congrès de Vancouver du 18 au 20 juillet 2015, des scientifiques ont présenté le premier cas mondial de rémission du VIH. Une française de 19 ans sans traitement depuis douze ans, mais placée sous trithérapie dès sa naissance. L'histoire de cette jeune femme intrigue les médecins et met surtout le doigt sur l'importance d'initier un traitement dès le dépistage, en particulier chez le nourrisson. 15 des 37 millions de personnes infectées par le VIH, reçoivent un traitement antirétroviral, selon Onusida. L'organisme considère les antirétroviraux comme un outil essentiel pour mettre fin à l'épidémie. En plus d'éviter de nouvelles infections, ils allongent l'espérance de vie des patients. Certains parviennent même à contrôler le virus. Le rôle de l'industrie pharmaceutique est d'améliorer l'accès au médicament en baissant leur prix et en simplifiant leur prise. usinenouvelle.com/, Sida, le rôle des Big Pharma - L'Usine Santé
  • Des chercheurs démontrent que les traitements d’immunothérapie contre le cancer pourraient diminuer la quantité du virus qui persiste chez les personnes qui sont soignées par trithérapie. , Utiliser l’immunothérapie anticancer pour lutter contre le VIH | UdeMNouvelles
  • « Les inconnues, à ce stade, c’est l’origine du virus, on ne sait pas s’il vient de la chauve-souris ou du pangolin, rappelle Moncef Benkirane. Il nous reste aussi tout à apprendre sur la façon dont il se réplique, dont il déjoue le système immunitaire, pourquoi ce virus est hautement pathogène chez certaines personnes et pas du tout chez d’autres, etc., afin de pouvoir élaborer des stratégies thérapeutiques efficaces incluant le développement d’un vaccin. » Et de conclure : « Mais le meilleur exemple, c’est le VIH : grâce à nos connaissances sur le virus, on dispose aujourd’hui d’une trentaine de molécules antivirales qui, combinées dans la trithérapie, permettent de faire qu’on ne meurt plus du VIH. » , Non, le coronavirus n'a pas été créé à partir du VIH, contrairement à ce qu'affirme le professeur Luc Montagnier

Images d'illustration du mot « trithérapie »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « trithérapie »

Langue Traduction
Anglais triple therapy
Espagnol terapia triple
Italien tripla terapia
Allemand dreifachtherapie
Chinois 三联疗法
Arabe العلاج الثلاثي
Portugais terapia tripla
Russe тройная терапия
Japonais トリプルセラピー
Basque terapia hirukoitza
Corse terapia tripla
Source : Google Translate API
Partager