La langue française

Tréma

Sommaire

  • Définitions du mot tréma
  • Étymologie de « tréma »
  • Phonétique de « tréma »
  • Citations contenant le mot « tréma »
  • Traductions du mot « tréma »

Définitions du mot tréma

Trésor de la Langue Française informatisé

TRÉMA, subst. masc.

GRAMM. Signe orthographique formé de deux points juxtaposés que l'on écrit sur les voyelles e, i, u, pour indiquer qu'elles ne forment pas un digramme. Dans certains noms propres, le tréma se met sur un e que la prononciation ne fait pas entendre: Saint-Saëns, Mmede Staël (Grev.1969, § 79, p. 51).
En appos. Un ë tréma (Ac. 1935).
Prononc. et Orth.: [tʀema]. Att. ds Ac. dep. 1762. Selon Littré, inv. en appos.: Une voyelle tréma. Des ë tréma. ,,L'Académie française, en 1975, a décidé (...) que le tréma serait placé sur la voyelle qui doit être prononcée avec son timbre propre: aigüe, ambigüe, ambigüité, cigüe, exigüe, etc. Elle a en outre décidé de mettre un tréma sur u dans certains mots pour lutter contre une prononciation défectueuse: argüer, gageüre, mangeüre, rougeüre, vergeüre`` (Hanse Nouv. 1983). Étymol. et Hist. 1600 points trematz (Palliot, Vraie orthogr., ap. Livet, Gramm. franç., p. 277 ds Gdf. Compl.); 1680 adj. tréma (Rich.); 1762 subst. masc. (Ac.). Adapt. du gr. τ ρ η ̃ μ α, -α τ ο ς « trou, points sur un dé », de τ ι τ ρ α ́ ω « trouer, percer ».

Wiktionnaire

Nom commun

tréma \tʁe.ma\ masculin

  1. Signe diacritique formé de deux points alignés horizontalement ‹ ◌̈ ›, qui se place au-dessus de diverses voyelles (e, i, o, u, y) pour indiquer que celles-ci sont séparées des précédentes ou des suivantes dans le découpage syllabique et donc la prononciation.
    • « En déchiffrant ces suites de lettres agrémentées de trémas on finissait par s’interroger sur l’anatomie des larynx locaux. » — (Serge Brussolo, Boulevard des banquises, 1990, éd. 2002)
    • Si l’on envoyait un message avec des accents ou des trémas, des cédilles, des perluètes, il arrivait péniblement chez la plupart des autres avec des codes chiffrés entre les lettres normales. Le débat fît rage, de savoir s’il fallait désaccentuer le français pour que la communication des idées continue (en attendant d'hypothétiques progrès techniques) […]. — (Patrick Rebollar, Les salons littéraires sont dans l'Internet, Presses universitaires de France, 2002, page 25)

Adjectif

tréma \tʁe.ma\ masculin et féminin identiques

  1. Par apposition.
    • Un i tréma.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TRÉMA. n. m.
Signe formé de deux points qui se place au-dessus d'un e, d'un i, d'un u, pour indiquer qu'il forme une voyelle séparée de la précédente ou de la suivante. Naïf, ciguë, Saül, ïambe s'écrivent avec des trémas. Il faut mettre un tréma sur l'e d'aiguë. Par apposition, Un ï tréma.

Littré (1872-1877)

TRÉMA (tré-ma) s. m.
  • Terme de grammaire. Deux points mis sur une voyelle, pour indiquer qu'elle se détache de celle qui la précède ou qui la suit. Le mot naïf demande un tréma sur l'i. Dans sa dictée, il a oublié deux trémas.

    Adj. invar. Surmonté de deux points. E, i, u, tréma (ë, ï, ü). Une voyelle tréma. Des ë tréma.

REMARQUE

On met le tréma sur la voyelle e dans le substantif ciguë, et dans les adjectifs ambiguë, exiguë, contiguë, aiguë, pour indiquer que cette voyelle doit faire une syllabe distincte de celle de l'u, et que ces mots doivent être prononcés autrement que les mots intrigue, brigue, figue, dans lesquels la lettre u n'est placée que pour donner au g une articulation dure.

HISTORIQUE

XVIe s. Points trematz qui marquent les e, les i, La vraye orthographe, dans LIVET, Gramm. franç. p. 277.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

TRÉMA, adj. (Gram.) les Imprimeurs qualifient ainsi une voyelle, chargée de deux points disposés horisontalement ; ï est un i tréma dans leur langage, & cette phrase même est la preuve qu’il est employé comme adjectif.

Le signe .. qui se met sur la voyelle, servant communément à marquer que cette voyelle doit être séparée de la précédente dans la prononciation, il me semble plus raisonnable de laisser à ce signe le nom de diérèse division, que les anciens donnoient autrefois à son équivalent.

J’en ai exposé l’usage en parlant de la lettre I ; & j’ai fait, art. Point, une correction à ce que j’en avois dit en cet endroit. (B. E. R. M,)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « tréma »

Du grec ancien τρῆμα, trễma (« trou »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Τρῆμα, point, de τρέω, percer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « tréma »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tréma trema

Citations contenant le mot « tréma »

  • Ce sont deux petits points auxquels on fait rarement attention alors qu'ils nous simplifient grandement la vie. Si je vous dis : "je mange du mais", par exemple, vous aurez peut-être du mal à me suivre. Tout ira mieux si je corrige en écrivant "je mange du maïs". Voilà l'utilité du tréma : signaler que l'on doit prononcer séparément deux voyelles qui se suivent : "ma-hisse" ([mais], en alphabet phonétique international) et non "mè" ([m?]), dans le cas présent.  LExpress.fr, Les drôles de lettres de la langue française : les traumatismes du tréma - L'Express
  • "Tréma" est un mot grec qui veut dire, assez logiquement, "point", ou même qui désigne plus précisément un point sur un dé. Le tréma est plutôt rare en français. Larousse nous explique qu’il se "met sur les voyelles e, i et u pour indiquer que la voyelle qui précède doit être prononcée séparément." C’est ce que l’on appelle en langage savant une diérèse, du grec ancien diairesis, "séparation".  RTL.fr, Aiguë, exiguë, ambiguë : mais où va donc le tréma ?
  • A côté des classiques a, b, c, e, o, u, le français utilise des lettres et des caractères atypiques dont l'histoire est souvent étonnante et que L'Express a choisi de vous raconter tout au long de cet été. Aujourd'hui : le tréma (3/5). LExpress.fr, 31 Juillet 2020 : les archives de L’Express
  • Le terme « souïmanga » est d'origine malgache. Il peut s'écrire sans tréma, avec ou sans tiret. Techno-Science.net, 🔎 Souïmanga - Définition et Explications

Traductions du mot « tréma »

Langue Traduction
Anglais umlaut
Espagnol metafonía
Italien umlaut
Allemand umlaut
Chinois 变音
Arabe umlaut
Portugais trema
Russe умляут
Japonais ウムラウト
Basque umlaut
Corse umlaut
Source : Google Translate API
Partager