La langue française

Trappon

Définitions du mot « trappon »

Wiktionnaire

Nom commun

trappon \tʁa.pɔ̃\ masculin

  1. Trappe de cave à fleur de terre, où lʼon entre par la rue.
    • On y accède de lʼextérieur par un trappon formé de deux panneaux en bois ou en fer, habituellement refermés sur le trottoir afin de permettre la circulation des passants. — (Sylvaine Boulanger, Le vignoble du Jura, 2004)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

TRAPPON (tra-pon) s. m.
  • Trappe à fleur de terre qui sert à fermer les caves où l'on entre par la rue.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « trappon »

 Dérivé de trappe avec le suffixe -on.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dérivé de trappe 1.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « trappon »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
trappon trapɔ̃

Citations contenant le mot « trappon »

  • Quelques mois plus tôt, le 13 février, l'équipe vient d'installer le dispositif explosif. Il est 7 h 30 du matin. La déflagration surprend le quartier et surtout les employés de la Poste de Taverny qui ont déjà pris leur service dans l'agence de la rue d'Herblay. Le coffre de transfert vole en éclats, soufflé par des explosifs. Des morceaux de métal sont projetés au loin. Mais lorsque les malfaiteurs essayent de l'ouvrir, c'est l'échec. Le trappon n'est pas totalement ouvert, ils n'ont pas accès aux fonds. Les malfaiteurs ne se sont pas attardés. Ils ont regagné leur Peugeot 207 et démarré en trombe. leparisien.fr, Les braqueurs à l'explosif aux assises - Le Parisien
  • Or, à 10 h 22 le 6 septembre 2010, 239 000 euros en billets disparaissent du trappon. Trois sacs de billets neufs emportés par une main anonyme ! Ils étaient destinés à alimenter le distributeur automatique de billets du bureau de poste du Sapin Vert, un quartier de Wattrelos. Les virements de la CAF allaient arriver et les retraits automatiques allaient être nombreux dans le quartier. Les soupçons pèsent rapidement sur Nassera L., une des employées de ce petit bureau. Elle connaissait les manipulations permettant de laisser ouverte, pendant quelques secondes, la trappe extérieure. La jeune femme, employée de la poste depuis 7 ans, est défendue par Me Blandine Lejeune. Elle a admis, avec beaucoup de prudence, avoir eu le sentiment, peut-être, d’avoir été « manipulée » par un autre employé de la poste, Hilal H., avec qui elle avait eu des relations intimes. La Voix du Nord, Wattrelos: le mystère de la poste du Sapin Vert - La Voix du Nord
  • La cour d'assises du Val-d'Oise a condamné ce jeudi après-midi à des peines allant jusqu'à 9 ans de prison l'équipe des braqueurs à l'explosif. Des condamnations en deçà des réquisitions du ministère public, qui avait décrit des hommes «entrés dans le grand banditisme». En Février 2012, les braqueurs avaient tenté de faire sauter le coffre de transfert de l'agence postale de Taverny, où les convoyeurs de fonds venaient de déposer 40 000 â?¬. Mais le coffre, bien que descellé sous la violence de l'explosion, avait résisté aux 200 grammes de PEP, un explosif yougoslave. Quelques mois plus tard, l'équipe tentait de récidiver à Montrouge, dans les Hauts-de-Seine. Mais la police judiciaire était sur leurs traces depuis que l'ADN de deux d'entre eux avait été extrait de la 207 utilisée à Taverny.Youssef S,, «le leader, l'organisateur» pour l'avocate générale qui avait requis 12 ans de réclusion à son encontre, a écopé de la peine la plus lourde, 9 ans. Ses deux complices de Montrouge, Brahim S. et Hassin E., ont été condamnés à 6 ans de prison. Hichem M., impliqué dans la tentative de Taverny, a écopé à 5 ans de prison dont 4 ans avec sursis. Enfin, le dernier accusé, Alexandre G., qui n'était poursuivi que pour association de malfaiteur, a été acquitté.Lors de l'interpellation de l'équipe, les enquêteurs de la BRB (Brigade de répression du banditisme) de la PJ Versailles avaient saisi dans leur voiture, alors qu'ils venaient d'abandonner l'opération de Montrouge, un pistolet-mitrailleur 11.43, un pistolet automatique 9 mm, une grenade et le fameux cadre explosif de la taille du trappon de la Poste à ouvrir. leparisien.fr, Taverny : jusqu'à 9 ans ferme pour les braqueurs à l'explosif - Le Parisien
  • Les faits ont eu lieu au moment du transfert de la recette de la semaine précédente entre cette salle et le trappon (Ndlr : coffre-fort accessible aux convoyeurs de fonds). « Passons à l’autre arme, le pistolet noir dont parlent les victimes. D’où venait-elle ? », s’enquiert le président Yves Plantier. Akim H. balance le frère de l’ex-employée : « C’est un jouet en plastique appartenant à l’un de ses enfants. Après, on est passé chez lui, on lui a remis l’arme et 2.000€ (Ndlr : sur les 36.000 € de butin) ». Mustapha J., qui reconnaît avoir tenu le pistolet, confirme ces propos : « Il (le frère) a vu qu’on galérait avec la drogue. Au bar d’Audincourt, il nous parlait tout le temps des 30.000 €, 40.000 € qui transitaient chez Kiabi. Et puis, sa sœur cherchait des gros bras pour mettre une raclée à son responsable. Elle ne pouvait pas le voir. Elle voulait sa place », précise le Doubien, parfois insupportable et que même son avocat, Me Hild, ne parvient pas toujours à calmer : « L’instruction, l’enquête ont été bâclés, le juge d’instruction était incompétent », ose l’accusé en dénonçant des tentatives de meurtre, des assassinats couverts par la police. « Revenons-en aux faits », recadre, toujours fair-play, le président Plantier. La préparation (du délit) est réelle. Deux rendez-vous ont eu lieu sur un parking sochalien pour discuter des modalités, il y a eu une tentative de braquage le lundi précédent. « Ce qui me fait réagir, c’est cette histoire d’arme en plastique, d’argent. Je ne savais pas que le braquage aurait lieu ce jour-là. Je n’ai rien touché, je n’ai pas donné d’arme », assure le frère. Le président évoque la dizaine d’appels passés entre les braqueurs et lui au cours de la journée du 16 juillet 2012, le fait que les deux hommes se soient arrêtés chez lui, avant et après le vol à main armée : « Pourquoi votre copain d’enfance Mus’vous mettrait en cause ? Qu’est-ce que ces deux-là y gagneraient ? Qui a fait pression sur qui ? », veut comprendre le juge. « Ils voulaient m’emprunter ma voiture », répond la quadragénaire qui désigne sa sœur comme étant la principale instigatrice : « L’idée, ça venait d’elle. Je suis désolé, je ne peux pas dire autre chose. Elle voulait nuire à son patron ». La jeune femme, elle, a toujours couvert son frère. « Oui, j’ai fourni des informations mais je n’ai pas exercé de pressions. Je voyais que mon frère était harcelé car des individus voulaient commettre un gros coup à Kiabi », affirme la mère de famille qui poursuit : « J’ai fait assez de mal aux gens. J’ai tenu des propos méchants à l’encontre de mon patron mais je n’ai pas voulu ça. Je ne le détestais pas ». L’avocat général Clarisse Taron intervient : « Vous avez versé une larme en voyant votre patron au sol (Ndlr : après le braquage). mais vous avez aussi dit aux policiers “je le déteste. Si je le voyais, je lui mettrais un gros coup de boule” ». , Région Franche-Comté | braquage de Kiabi à Exincourt : « Qui exerçait des pressions ? »
  • Cet article attire l'attention sur un point capital pour l'économie mondiale. Ce n'est plus l'immobilier mais les spéculateurs sur les matières premières qui risquent de déstabiliser les productions, donc les économies... La chine qui amasse toutes les sources en matières premières et même les terres agricoles dispose des cartes du jeu...et le combat n'est plus possible, avec le fer nous devons nous rendre à l'évidence! les chinois décident des contrats d'achats et si le Brésil s'est fait avoir l'Australie vient de passer au trappon! Quelles parades adopter? l'ensemble des pays producteurs alliés aux pays autre que la Chine, devraient émettre des ègles de stabilité similaires à celles existant autrefois et prévoir des sanctions . mais là nous rêvons! Le Figaro.fr, Ressources naturelles : la renaissance de la Chine

Images d'illustration du mot « trappon »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « trappon »

Langue Traduction
Anglais trap
Espagnol trampa
Italien trappola
Allemand falle
Chinois 陷阱
Arabe فخ
Portugais armadilha
Russe ловушка
Japonais トラップ
Basque tranpa
Corse trappula
Source : Google Translate API

Trappon

Retour au sommaire ➦

Partager