La langue française

Traduisible

Définitions du mot « traduisible »

Trésor de la Langue Française informatisé

TRADUISIBLE, adj.

Susceptible d'être traduit.
A. − [Corresp. à traduire B 1 a] Soudain, il lui vient une belle colère à propos des traductions, soutenant mordicus qu'une chose écrite dans une langue n'est pas traduisible dans une autre langue (Goncourt, Journal, 1896, p. 1003).Je recherchais quelques passages traduisibles, qui pussent suggérer son style [d'Henry James] à des Français (Blanche, Modèles, 1928, p. 152).
Empl. subst. masc. sing. à valeur de neutre. Si de bons ouvriers suffisent pour les œuvres en prose, comment exprimer dans le lyrisme l'intraduisible? Gœthe a dit: « Il faut approcher de l'intraduisible et le respecter ». Or ces limites du traduisible, les meilleurs poètes seuls seraient capables de les reculer. Il faut que la traduction cesse d'être considérée comme une besogne servile (Arts et litt., 1936, p. 56-10).
B. − [Corresp. à traduire B 2 a] Un symbolisme particulier, mais traduisible en langage ordinaire (Couffignal, Mach. penser, 1964, p. 111).[La mise] peut consister en tel objet qu'on voudra, à condition qu'il puisse s'échanger contre de la monnaie ou être traduisible en termes monétaires (Jeux et sports, 1967, p. 448).
C. − [Corresp. à traduire B 2 e β] Mérodack (...) offrit son bras, que la princesse prit avec un regard d'en-dessous traduisible par: « Je vous piétinerais avec bien du plaisir. » (Péladan, Vice supr., 1884, p. 139).Les deux hommes se dévisagèrent. Sur les traits glacés du Pilote, aucune expression traduisible: un éclair de dépit, peut-être (Martin du G., Thib., Été 14, 1936, p. 457).
REM. 1.
Traductibilité, subst. fém.,,Caractère de ce qui est traduisible`` (Rob. 1985). [Corresp. à traduire B 2 a] a) Ling. La traductibilité apparaît comme une des propriétés fondamentales des systèmes sémiotiques (Greimas-Courtés1979).b) Philos. [Chez Gramsci, dirigeant et théoricien ital. de la IIIeInternationale] Que signifie donc la notion de « traductibilité » ou traduction réciproque de langages spécifiquement différents, puisqu'il s'agit de langages politique, philosophique et économique? (Marxisme1982).
2.
Traductible, adj.,synon. de traduisible (supra B).Ce quid est le gain en monnaie ou la somme, exprimée en prix du marché, des biens et des services communément et commodément traductibles en monnaie (Perroux, Écon. XXes., 1964, p. 83).
Prononc. et Orth.: [tʀadɥizibl̥]. Att. ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. 1726 (Desfontaines, Dict. néologique, p. 97: Traduisible. Ce mot se lit dans les Mémoires de Trévoux). Dér. de traduire*; suff. -ible (-able*). Cf. intraduisible, att. en 1687. Fréq. abs. littér.: 15.

Wiktionnaire

Adjectif

traduisible \tʁa.dɥi.zibl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui peut se traduire dans une autre langue.
    • Ce jeu de mots n’est pas traduisible en français.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

TRADUISIBLE (tra-dui-zi-bl') adj.
  • Qui peut être traduit. Cela n'est pas traduisible. L'ouvrage est-il traduisible ?
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « traduisible »

(Siècle à préciser) Dérivé du verbe traduire avec le suffixe -ible.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Traduire.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « traduisible »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
traduisible tradµizibl

Citations contenant le mot « traduisible »

  • Il a écrit ce qui traduisible par : tuniscope.com, Jaouhar Ben Mbarek tire sa révérence
  • Une personne, dont l'identité demeure inconnue, lui a répondu (avec une écriture fine et moins traduisible) un "Non", suivi de trois points de suspension, étayant une longue réponse que le pouce du Premier ministre masque partiellement.  LCI, "On a trouvé un os à ronger pour le jeune Gabriel ?" Castex grillé par une note à la sortie de l'Élysée | LCI
  • Dans ces courtes séquences, filmées au sein la Fondation Prada à Milan, quelle que soit la mise en scène, la mode reste la même. Des robes bustier noires en Nylon pour les filles, parfois brodées de dentelle, des vestes et des manteaux, également en Nylon noir, pour les garçons, des mailles toutes simples. Une épure qui revient à l’essence même de l’histoire de Prada, dont le « boom » économique des années 1980 s’est fait avec les accessoires en Nylon. C’est aussi une leçon sur ce qu’est le luxe aujourd’hui : un langage qui se doit d’être traduisible à différents marchés et personnalités. La simplicité sophistiquée des silhouettes évoquait le travail du Belge Raf Simons, qui signera en septembre sa première collection pour la marque, en tandem avec Miuccia Prada. Signe de la porosité des deux créateurs. Le Monde.fr, Fashion week : Milan en plein renouvellement
  • Sur sa page il vient d’écrire ce qui traduisible par : tuniscope.com, Seif Eddine Makhlouf commente la possibilité du démantèlement de l’ARP par Saied

Traductions du mot « traduisible »

Langue Traduction
Anglais translatable
Espagnol traducible
Italien traducibile
Allemand übersetzbar
Chinois 可翻译的
Arabe قابل للترجمة
Portugais traduzível
Russe переводимый
Japonais 翻訳可能
Basque itzulgai
Corse traducibile
Source : Google Translate API

Antonymes de « traduisible »

Traduisible

Retour au sommaire ➦

Partager