Torche-cul : définition de torche-cul

chevron_left
chevron_right

Torche-cul : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

TORCHE-CUL, subst. masc.

Trivial
A. − Linge, papier avec lequel on s'essuie après être allé à la selle. Regarde-moi ces chemises; Je les ai quatre fois mises, Elles ont tantôt vécu; Et, sans les croire éternelles, Je te livre des flanelles, Tu me rends des torche-culs! (Ponchon, Muse cabaret, 1920, p. 279).
B. − [P. réf. à la destination de ce papier] Écrit rédigé à la hâte, malproprement présenté ou méprisable, sans valeur. Lu ceci dans le même torche-cul: « Laissons les morts, a dit un poète, ensevelir leurs morts. » Inouï (Bloy, Journal, 1901, p. 71).
REM.
Torcheculatif, -ive, adj.,plais. [Corresp. à supra B] Qui n'a aucune valeur. Cet aristocratique Schopenhauer, le voilà mis à la portée des masses, le voilà répandu sur du papier torcheculatif! (Goncourt, Journal, 1884, p. 315).
Prononc. et Orth.: [tɔ ʀ ʃky]. Ainsi ds Passy 1914. Lar. Lang. fr., Martinet-Walter 1973, Rob. 1985 [tɔ ʀ ʃ ə-]. Att. ds Ac. 1718-1878. Étymol. et Hist. 1. Ca 1495 « linge, papier, etc. avec quoi on s'essuie après qu'on a été au cabinet » (2eRepeu franche ds Rec. des hystoyres des repeus franches, fob VIII vo); 2. 1718 « écrit fort méprisable » (Ac.). Formé de torche (du verbe torcher*) et de cul*. Cf. 1464 torche pour essuer le cul (J. Lagadeuc, Catholic., éd. Auffret de Quoetqueueran, Bibl. Quimper ds Gdf., s.v. tourse1). Fréq. abs. littér.: 20. Bbg. Quem. DDL t. 25 (s.v. torcheculatif).

Torche-cul : définition du Wiktionnaire

Nom commun

torche-cul \tɔʁ.ʃə.ky\ masculin

  1. Ce dont on se sert pour s’essuyer le derrière après être allé à la selle
    • Partout de vieilles boîtes de fer-blanc, […] des papiers graisseux, des étrons, des torche-culs, des tessons. L’image partout de l’égoïsme, du sans-gêne. — (A. Gide, Journal, I, 1887-1925, Gallimard, Pléiade, 1996, page 1179)
    • « Je me torchay après (dist Gargantua) d’un couvre chief, d’un aureiller, d’ugne pantophle, d’ugne gibbessiere, d’un panier mais ô le mal plaisant torchecul ! puis d’un chappeau. Et notez que des chappeaulx, les uns sont ras, les aultres à poil, les aultres veloutez, les aultres taffetassez, les aultres satinizez. Le meilleur de tous est celluy de poil, car il faict très bonne abstersion de la matiere fecale. » — (Rabelais, Gargantua, Chapitre XIII : Comment Grandgousier congneut l’esperit merveilleux de Gargantua a l’invention d’un torchecul., 1534)
  2. (Journalisme) Périodique qui a l’habitude de publier des informations ayant peu de valeur ou mensongères.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Torche-cul : définition du Littré (1872-1877)

TORCHE-CUL (tor-che-ku) s. m.

Terme bas et grossier.

  • 1Ce avec quoi on s'essuie le derrière après être allé à la selle. C'est dans le divin chapitre des torche-culs de Gargantua [que l'arrêt du parlement sur la loi naturelle devrait avoir sa place] ; la besogne de ces messieurs ne mérite guère qu'on en fasse un autre usage, Voltaire, Lett. au roi de Pr. 2 mai 1758.
  • 2 Fig. et familièrement. Écrit fort méprisable. Sa passion sans bornes pour le petit bel esprit, l'importance qu'elle donnait, soit en bien, soit en mal, aux moindres torche-culs, Rousseau, Conf. X.

    Au plur. Des torche-culs.

HISTORIQUE

XVe s. Lesquelz seigneurs si s'esbatoient à recueillir les torches culs Des seigneurs qui estoyent venus Aux chambres [latrines], et bien se pensoient Que à quelque chose servoyent, Villon, 2e repue franche.

XVIe s. Comment Grandgousier congneut l'esprit merveilleux de Gargantua à l'invention d'un torche cul, Rabelais, I, 13.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « torche-cul »

Étymologie de torche-cul - Littré

Torcher, et cul.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de torche-cul - Wiktionnaire

 Composé de torcher et de cul.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « torche-cul »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
torche-cul tɔrʃœkyl play_arrow

Citations contenant le mot « torche-cul »

  • Comment Grandgousier reconnut à l’invention d’un torche-cul la merveilleuse intelligence de Gargantua. Petite République.com, En 1534 Gargantua raconte comment faire face à la pénurie de papier cul. Grossier mais désopilant et d’actualité! | Petite République.com

Images d'illustration du mot « torche-cul »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « torche-cul »

Langue Traduction
Corse culo torcia
Basque ipurdia
Japonais お尻のトーチ
Russe осел факел
Portugais tocha
Arabe شعلة الحمار
Chinois 屁股火炬
Allemand arschfackel
Italien torcia da culo
Espagnol antorcha de culo
Anglais ass torch
Source : Google Translate API

Mots similaires