La langue française

Tigelle

Définitions du mot « tigelle »

Trésor de la Langue Française informatisé

TIGELLE, subst. fém.

A. − BOTANIQUE
1. Partie de l'embryon d'une plante qui deviendra la tige. La graine demeure incapable d'évoluer: il s'agit alors d'une inhibition (...) due aux téguments, ceux-ci s'opposant mécaniquement à la sortie de la radicule et de la tigelle (Boulay, Arboric. et prod. fruit., 1961, p. 54).
2. Petite tige du début de la germination, située entre la radicule et les cotylédons. [Le chêne] pousse sa radicelle vers le sol et l'y implante. Ce n'est qu'alors que la crue reprend, que la tigelle repart, s'allonge, et l'avril éclos, met des feuilles (Pesquidoux, Livre raison, 1928, p. 15).
B. − Rare. Petite tige très fine. Les oiseaux ne peuvent facilement atteindre que les premiers bourgeons, ceux du bas, les plus proches du tronc. Ceux de l'extrémité de chaque tigelle sont par là même préservés (Gide, Journal, 1922, p. 728).
Prononc. et Orth.: [tiʒ εl]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1815 bot. (Brisseau-Mirbel, Elemens de physiol. végét. et de bot., p. 601). Dér. de tige*; suff. -elle*.
DÉR.
Tigellé, -ée, adj.a) Bot. ,,Muni d'une tigelle`` (Gatin 1924). b) Hérald. [En parlant d'une fleur] Muni de tigelles d'un émail particulier. Il ajouta avec un plaisir dégustateur: « Nos armes sont une branche de verjussymbolique puisque je m'appelle Verjus tigellée et feuillée de sinople » (Proust, Sodome, 1922, p. 1083). [tiʒele], [-ʒ εl(l)e]. 1reattest. 1817 bot. (Gérardin de Mirecourt, Dict. raisonné de bot.); de tigelle*, suff. *.

Wiktionnaire

Nom commun

tigelle \ti.ʒɛl\ féminin

  1. (Botanique) Partie supérieure de l’embryon qui donne naissance à la tige.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  2. (Botanique) Petite tige de la graine qui donnera le futur hypocotyle, qui supporte les feuilles en formation ainsi que les cotylédons.
    • [Le chêne] pousse sa radicelle vers le sol et l'y implante. Ce n'est qu'alors que la crue reprend, que la tigelle repart, s'allonge, et l'avril éclos, met des feuilles. — (Joseph de Pesquidoux, Le Livre de raison, 1928)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TIGELLE. n. f.
T. de Botanique. Partie supérieure de l'embryon qui donne naissance à la tige.

Littré (1872-1877)

TIGELLE (ti-jè-l') s. f.
  • Terme de botanique. Partie de l'embryon végétal qui unit la radicule au cotylédon.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « tigelle »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tigelle tiʒɛl

Citations contenant le mot « tigelle »

  • Le jeune patron de cette honnête trattoria laisse ici parler ses origines : à moitié d’Emilie-Romagne (d’où le nom du lieu), à moitié lyonnais, il possède une hérédité charcutière chargée ! Il la laisse s’exprimer dans les tigelle, ... Télérama, Mamma Mia ! Voici nos 26 restaurants italiens préférés à Paris
  • On y va le samedi matin, moment classique où se retrouve le Tout-Modène, bien sapé, pour faire les courses, échanger, préparer les agapes du week-end. On y achète de tout, puisque les comptoirs proposent autant des poissons que des pâtes fraîches, des fruits et des légumes ou des charcuteries. À essayer: les sandwichs de Schiavoni, avec saucisson cottechino et salsa verde, composition typique. Ou alors on va un peu plus loin, à la succursale de la minichaîne locale La Chersenta, qui se spécialise dans les tigelles, des pâtes cuites qui semblent être un croisement entre les crêpes et le pain pita, bien feuilletées, que l'on transforme en sandwichs nourrissants. À essayer avec lard et romarin, ou alors avec du fromage crescenza. La Presse, Où savourer l'Émilie-Romagne? | La Presse
  • Entre la fragrance des tigelle fraîchement pétries et le parfums intenses du bouillon avec les tortellini roulés autour du doigt, vous ne jurerez que par cette tradition bienveillante qui se résume à merveille dans le panone (dessert typique de la période de fêtes de fin d’année). , Atelier de cuisine Noël à Bologne et à Palerme avec Cuisine italienne Paris | Italieaparis.net
  • En Emilie-Romagne, si la table a ses religions faites de jambons à l’affinage parfait et de plats très cuisinés, les produits “comme du pain” y sont légion et constituent de vraies spécialités que l’on ne trouve que là. Gnocco fritto (de la pâte à pain en carrés, frits ), tigelle (des petits pains chauds que l’on farcit de lard fondant) et la piadina. La piadina, c’est une galette de pain, aussi vieille que la Méditerranée, une cousine de la pizza, de la pita libanaise, des fines galettes marocaines et du pane carasau de Sardaigne. C’est du pain plat, légèrement enrichi de saindoux (encore !), garnie classiquement de fromage frais, roquette, charcuteries, le tout servi sur le pouce, chaud mais pas brûlant, mangé debout (al bar) ou assis, un street food parfait, une de ces variantes infinies du sandwich, si banale et si spécifique à la fois. So Soir, Il Passatore, le roi de la piadina
  • Par temps chaud et sec, l’insecte va creuser dans le sol de petites galeries et s’attaquer en particulier aux radicelles et à la partie supérieure de l’embryon enterrée (tigelle). Dans le cas d’un climat doux et modéré, l’atomaria linearis se ballade en surface. Ses morsures vont toucher les cotylédons et le pédoncule. Wikiagri.fr, L'atomaire de la betterave

Traductions du mot « tigelle »

Langue Traduction
Anglais tigelle
Espagnol tigelle
Italien tigelle
Allemand tigelle
Chinois 蒂格勒
Arabe tigelle
Portugais tigelle
Russe тигель
Japonais ティゲル
Basque tigelle
Corse tigelle
Source : Google Translate API

Tigelle

Retour au sommaire ➦

Partager