La langue française

Terraille

Définitions du mot « terraille »

Trésor de la Langue Française informatisé

TERRAILLE, subst. fém.

Vieilli. Poterie, vaisselle de terre; en partic., poterie fine, jaunâtre ou grisâtre fabriquée autrefois près de Pont-Saint-Esprit. Brune et la peau légèrement grenue, de cette couleur réjouissante que prend la terraille au sortir du four (Arène, Veine argile, 1896, p. 162).Ce n'est que sur quelques terrailles d'Oloron que s'y voyait encore la vache dont Ribamourt a dérobé jadis le blason d'Ossau (Toulet, J. fille verte, 1918, p. 51).
REM.
Terraillier, subst. masc.,vieilli. Potier; marchand de poteries. [Elle] s'en alla donc rôder chez le terraillier de la Grand'Place, dans le dessein de voler une marmite (Arène, Contes Paris, 1887, p. 141).
Prononc.: [tε ʀ ɑ:j], [-aj]. Étymol. et Hist. 1723 (Savary). Dér. de terre* « matière »; suff. -aille*.

Wiktionnaire

Forme de verbe

terraille \tɛ.ʁɑj\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de terrailler.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de terrailler.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de terrailler.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de terrailler.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de terrailler.

Nom commun

terraille \Prononciation ?\ féminin

  1. Amas de terre.
  2. poterie de terre fine, jaune ou grise, fabriquée autrefois dans la région de Saint-Esprit, à proximité du bas Rhône. De Lyon à Arles, la terraille désignait simplement en français la vaisselle de terre commune.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

TERRAILLE (tè-râ-ll', ll mouillées) s. f.
  • Sorte de poterie fine, jaune ou grisâtre, qui se fabrique à Escrome, près de Pont-Saint-Esprit. Porcelaines, faïence et terraille, Peyssonnel, Traité sur le comm. de la mer Noire, t. I, p. 109.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

TERRAILLE, s. f. (Poterie.) poterie assez fine, jaunâtre ou grisâtre, qui se fabrique à Escrome près le pont du Saint-Esprit, petite ville de France située sur le Rhône ; les fayanciers de Paris l’appellent terre du Saint-Esprit. Savary. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « terraille »

Féminin de terrail.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « terraille »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
terraille tɛraj

Citations contenant le mot « terraille »

  • L e bourg domine Golfe Juan. Ici se fabrique, à l’époque romaine, des briques, des carrelages, des tuiles. En 1480, la population de Vallauris est décimée par une épidémie de peste. On fait alors venir soixante-dix familles de potiers de Vintimille, qui extraient la terraille, rouge, argileuse. Les objets produits parlent de cuisine : pots, plats, assiettes, marmites (pignattes). Les pièces sont menées à dos d’âne jusqu’aux villes voisines. , Le Mag | Un été à Vallauris
  • En quelques dizaines d’années de la fin du XIX° siècle, Vallauris et son activité économique principale, la poterie,  ont en effet beaucoup évolué. Certes, la matière première, cette argile réfractaire exceptionnelle qui permet la fabrication  d’ustensiles culinaires ainsi que les pinèdes dont le bois alimente les fours sont toujours là. Elles ont attiré dès le XVI° siècle des familles Gênoises qui ont repeuplé un canton dévasté par la peste durant le siècle précédent. Familles qui ont transmis de génération en génération, savoir faire et acharnement au travail. Mais à la «  Belle Epoque » on ne descend plus la production (la « terraille ») à dos de mulet jusqu’à Golfe Juan pour y être embarquée. Le chemin de fer apparu à partir des années 1860 a tout changé. Lorsqu’éclate ce grand conflit  de 1908 il n’y a plus d’ateliers « familiaux » comprenant le plus souvent un artisan avec son ouvrier et son apprenti mais des fabriques qui se sont au fil du temps regroupées en sociétés capitalistes composant une industrie  qui au plus fort de son histoire va  employer des milliers d’ouvriers. C’est une industrie qui exporte et se diversifie. Exemple type de cette évolution : la société Massier à Golfe Juan. Fondée en 1883 par deux frères, Clément et Delphin, simples tâcherons lorsque Vallauris ne comptait dans les années 1860 que 200 habitants, cette usine emploie 120 ouvriers durant cette année 1887 où elle devient fournisseur officiel de la couronne d’Angleterre. Vallauris aura bientôt plus de 7000 habitants, tous liés à des degrés divers à cette nouvelle industrie connue pour ses pignates (« marmites » en italien) en terre mais au sein de laquelle la poterie artistique tient une place grandissante. L'Humanité, Histoire. Premiers "1er mai", de Chicago à Vallauris | L'Humanité

Traductions du mot « terraille »

Langue Traduction
Anglais terraille
Espagnol terraille
Italien terraille
Allemand terraille
Chinois 兵马俑
Arabe تيرايل
Portugais terraille
Russe terraille
Japonais テライユ
Basque terraille
Corse terrazza
Source : Google Translate API

Synonymes de « terraille »

Source : synonymes de terraille sur lebonsynonyme.fr

Terraille

Retour au sommaire ➦

Partager