Témoignage : définition de témoignage


Témoignage : définition du Wiktionnaire

Nom commun

témoignage \te.mwa.ɲaʒ\ masculin

  1. Action de témoigner ; rapport d’un ou de plusieurs témoins sur un fait, soit de vive voix, soit par écrit.
    • Désirant ainsi croiser lectures, rencontres, et dépouillages d'archives, ce livre n'aurait pu exister sans les témoignages, les conseils, les appuis, l'aide et l'amitié d'un certain nombre de personnes. — (Antoine de Baecque, Les Cahiers du cinéma: histoire d'une revue, tome 1, 1991, p. 11)
    • A défaut d'inventaire ou autre preuve préconstituée, le juge pourra prendre en considération tous écrits, notamment titres de famille, registres et papiers domestiques, ainsi que documents de banque et factures. Il pourra même admettre la preuve par témoignage ou présomption, s'il constate qu'un époux a été dans l'impossibilité matérielle ou morale de se procurer un écrit. — (Article 1402; Code civil, France, 2009)
    • Le témoignage mensonger fait sous serment devant toute juridiction ou devant un officier de police judiciaire agissant en exécution d'une commission rogatoire est puni de cinq ans d'emprisonnement et de 75 000 euros d'amende. — (Article 434-13 ; Code pénal, France, 2009)
  2. (Figuré) Action de déclarer, d’avouer ou de reconnaître.
    • Rendre témoignage à la vérité. - Les martyrs ont porté témoignage de leur foi.
  3. Preuve ; marque extérieure de quelque chose.
    • Je leur fis signe que je me déshabillerais seule; elles sortirent aussitôt avec des témoignages de respect qui indiquaient qu'elles avaient ordre de m'obéir en toutes choses. — (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes,)
    • Gasbieha la reçut à la porte avec de grands témoignages d'amitié. — (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans "Trois contes de l'Amour et de la Mort", 1940)
    • La valorisation du patrimoine juif est un processus de grande ampleur en Catalogne où la restauration des calls (nom hébreu désignant les quartiers juifs au Moyen Âge) et la récupération des témoignages du passé, ont donné des résultats notoires. — (Danielle Rozenberg, Séfarad et ses miroirs (miroir et identité), dans Enjeux d'histoire, jeux de mémoire: les usages du passé juif, 2006, p.471)
    • Faute de pouvoir faire toute la lumière désirable sur ce fait énigmatique, nous réunirons ici le faisceau de vraisemblances et de témoignages qui peuvent seuls nous éclairer pour le moment. — (Robert Triomphe, Joseph de Maistre, page 67, Droz, 1968)
    • Dois-je faire état du témoignage imprécis des trouvères, du rapport si peu positif de Wace, des affirmations empressées de nos archéologues-poètes ? — (Charles Le Goffic, Brocéliande, avec la collaboration de Auguste Dupouy, La Renaissance du Livre, 1932, p.92)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Témoignage : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TÉMOIGNAGE. n. m.
Action de témoigner; rapport d'un ou de plusieurs témoins sur un fait, soit de vive voix, soit par écrit. Être entendu en témoignage. Être appelé en témoignage. Porter témoignage. Recevoir le témoignage de quelqu'un. Témoignage de vive voix, par écrit. Témoignage oral, écrit. Témoignage convaincant. Faux témoignage. Témoignage suspect. Cette bataille fut sanglante, selon le témoignage de tous les historiens du temps. Au témoignage de tout le monde. Je rendrai de vous un bon témoignage. J'en appelle à votre témoignage. J'invoque votre témoignage. Je m'en rapporte, je m'en réfère à votre témoignage. Critique du témoignage. Il s'emploie aussi figurément et signifie Action de déclarer, d'avouer, de reconnaître. Rendre témoignage à la vérité. Les martyrs ont porté témoignage de leur foi. Il faut toujours rendre témoignage à la vérité, Aucune considération ne doit empêcher de dire vrai. Le témoignage des sens, Ce que les sens nous apprennent, nous font connaître sur l'existence et les qualités des objets extérieurs. S'en rapporter au témoignage des sens. Ne s'en rapporter qu'au témoignage de ses yeux, N'ajouter foi qu'aux faits dont on a été témoin. Le témoignage de la conscience, Le sentiment et la connaissance que chacun a en soi-même de la vérité ou de la fausseté d'une chose, de la bonté ou de la méchanceté d'une action. Je m'en rapporte au témoignage de votre conscience. Quand on a pour soi le témoignage de sa conscience, on est bien fort.

TÉMOIGNAGE signifie aussi Preuve, marque extérieure de quelque chose. Sa conduite est un témoignage de la droiture de ses intentions. Il a donné de grands témoignages de sa valeur, de sa probité, de sa fidélité. Donner à quelqu'un des témoignages d'amitié, de bienveillance, d'estime. Il fut adonné de grands témoignages d'affection, de son affection. Je vous envoie ce livre en témoignage de ma reconnaissance.

Témoignage : définition du Littré (1872-1877)

TÉMOIGNAGE (té-moi-gna-j') s. m.
  • 1Action de témoigner, rapport d'un ou de plusieurs témoins sur un fait ou sur une personne. [Si Achille n'avait combattu aux champs de Troie] Notre âge aurait-il aujourd'hui Le mémorable témoignage Que la Grèce a donné de lui ? Malherbe, IV, 5. Carlos rend témoignage en vain contre soi-même, Corneille, D. Sanche, v, 4. Jésus-Christ n'a point voulu du témoignage des démons, ni de ceux qui n'avaient pas vocation, mais de Dieu et de Jean-Baptiste, Pascal, Pens. XXIV, 23 bis, édit. HAVET. Il [Jésus] leur ordonne [aux apôtres] de porter témoignage de ce qu'ils ont vu, de ce qu'ils ont ouï et de ce qu'ils ont touché, Bossuet, Hist. II, 6. Les apôtres rendent témoignage à Jésus-Christ, Bossuet, ib. II, 7. Mon ami, sur les bons témoignages qui m'ont été rendus de vous, j'ai résolu de contribuer autant qu'il me serait possible à vous remettre sur pied, Lesage, Diable boit. 20. Selon le témoignage d'Isben Aben, historien arabe, les générations des oiseaux, des nuées, des vents et tous les escadrons des anges se réunirent pour élever cet enfant [Mahomet], et se disputèrent cet avantage, Lesage, Lett. pers. 39. L'Histoire du célèbre Nani, les Mémoires du maréchal d'Estrées… rendent justice au mérite de Concini et à son innocence ; témoignages qui servent au moins à éclairer les vivants, s'ils ne peuvent rien pour ceux qui sont morts injustement d'une manière si cruelle, Voltaire, Mœurs, 175. De deux témoignages, le moins suspect n'est pas celui que l'on dépose, mais celui qu'on laisse échapper, Marmontel, Œuv. t. VIII, p. 344.
  • 2Particulièrement, déposition par-devant la justice. Nul ne mourra sur le témoignage d'un seul, Sacy, Bible, Deutéron. XVII, 6. Les princes des prêtres et tout le conseil cherchaient un faux témoignage contre Jésus pour le faire mourir, Sacy, ib. Évang. St Matthieu XXVI, 59. Ce fut Charondas qui introduisit les jugements contre les faux témoignages, Montesquieu, Esp. XII, 2. [Dans certains pays] les bouchers ne sont pas admis en témoignage, Rousseau, Ém. II.

    Fig. Pour distinguer le lâche, il devrait seul vieillir ; Et, son cœur paraissant aux traits de son visage, Les rides contre lui porteraient témoignage, P. Lebrun, Pallas, III, 8.

  • 3Le témoignage de la conscience, le sentiment et la connaissance que chacun a en soi-même de la vérité ou de la fausseté d'une chose, et de la bonté ou de la méchanceté d'une action. Des reproches soutenus constamment [par M. de Lamoignon], quand il a eu pour lui le témoignage de sa conscience, Fléchier, Lamoignon. Si la guerre vient malgré tous les soins qu'un roi prend pour conserver la paix, il a du moins alors pour lui le témoignage de sa conscience, Fénelon, Tél. XXIII.
  • 4Le témoignage des sens, ce que nous apprenons par les sens.

    Ne s'en rapporter qu'au témoignage de ses yeux, n'ajouter foi qu'aux faits dont on a été témoin.

  • 5Témoignage des hommes, se dit du témoignage auriculaire, de la tradition et de l'histoire, en tant que servant à prouver un fait ou une vérité.
  • 6Rendre témoignage à une chose, reconnaître cette chose et y rendre hommage. La grande et pieuse Anne d'Autriche rendait un perpétuel témoignage à l'inviolable fidélité de M. le Tellier, Bossuet, le Tellier. Suspendez pour un temps votre douleur, fidèles et désolés domestiques de cette princesse, et rendez ici témoignage à la vérité, Fléchier, Mar.-Thér. Que Dieu veille sur vous, enfant dont le courage Vient de rendre à son nom ce noble témoignage, Racine, Athal. II, 8.

    Il faut toujours rendre témoignage à la vérité, rien ne doit empêcher de dire vrai.

    Rendre témoignage de, attester. MM. les curés rendront témoignage à tout Paris de son désintéressement [de M. d'Ypres], Pascal, Prov. XVI. Il y a des hommes qui ont droit de rendre témoignage d'eux-mêmes, Fontenelle, Tschirnhaus.

    Rendre témoignage à, attester en faveur de quelqu'un. Merci, à qui le prince de Condé et le vigilant Turenne ont rendu ce grand témoignage, que jamais il n'avait perdu un seul moment favorable, Bossuet, Louis de Bourbon. La foi rendra aux justes témoignage pour témoignage, parce qu'il est certain que les justes recevront devant Dieu un témoignage honorable de leur foi, Bourdaloue, 1er avent, Jugement dern. p. 57.

  • 7Preuve, marque de quelque chose. Il est temps que, par un témoignage de compatir avec vous, j'évite la mauvaise opinion que vous pourrait donner mon silence, Malherbe, Lettres, I, 11. Ton fils [le fils de Henri IV] Nous rend de sa valeur un si grand témoignage…, Régnier, Sat. I. Encore me semble-t-il plus excusable de ne rien dire [écrire] à une personne dont on ne se souvient point, que de s'en souvenir et ne lui en donner aucun témoignage, Voiture, Lett. 32. Vous pouvez imaginer le contentement que j'ai eu de recevoir tant de témoignages d'affection de tout ce qu'il y a d'aimables personnes au monde, Voiture, Lett. 42. Ce respect l'a ravi ; sa bouche et son visage M'en ont donné sur l'heure un digne témoignage, Corneille, Cid, I, 1. Force gens ont été l'instrument de leur mal ; Candaule en est un témoignage, La Fontaine, Cand. Tant de témoignages invincibles qu'ils [les jansénistes] ont donnés de leur foi, Pascal, Prov. XVI. Il semble que Dieu n'ait conservé à Madame le jugement libre jusqu'au dernier soupir, qu'afin de faire durer les témoignages de sa foi, Bossuet, Duch. d'Orl.

REMARQUE

Il faut distinguer rendre témoignage de et rendre témoignage à. Rendre témoignage de, c'est déclarer qu'une chose est : rendre témoignage de la vérité, c'est déclarer la vérité telle qu'elle est. Rendre témoignage à, c'est rendre hommage : rendre témoignage à la vérité, c'est lui faire honneur, s'incliner devant elle.

HISTORIQUE

XIIIe s. Les faus tiesmoignages que li archediakenes et li doiiens et li cantres avoient dounés à l'archevesque par le conselg dou capitle, Chr. de Rains, 166. S'il s'enfuit [un homme appelé pour aller en bataille], il a perdu honnor et tout ce qu'il tient en fief, ne ne doit puis estre oïs en cort en tesmoignage, ne en apeler autrui, Beaumanoir, II, 25. Il doit mener avecques bone gent qui voient les cozes qu'il prenderont, et qu'il en puissent porter tesmoignage par devant le segneur, Beaumanoir, LIV, 8. Et ainsi, comme noz avons dit, que li tesmoignages de sainte Eglise doit estre creus de ce qu'ele tesmongne les bons mariages ou les malvès, aussi entendons nos que ses tesmognages doit estre creus en toutes causes desquels le [la] conoissance apartient à sainte Eglise, Beaumanoir, XVIII, 11.

XVIe s. Là où il y a deux tesmoings le tesmoignage n'est rejectable, Bonivard, Chr. de Geneve, I, 14. Cachant sa face, en laquelle luy monte Le sang vermeil, tesmoignage de honte, Marot, IV, 111. Se descouper pour tesmoignage de deuil, Montaigne, I, 14. Rendre tesmoignage d'une chose, Montaigne, I, 103. L'auctorité de ces tesmoignages…, Montaigne, I, 203.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Témoignage : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

TÉMOIGNAGE, s. m. (Gram. & Jurisp.) est la déclaration que l’on fait d’une chose dont on a connoissance.

Le témoignage peut être verbal ou par écrit.

Il peut être donné en présence de simples particuliers, ou devant un juge ou autre officier public, & de-là il se divise en témoignage public ou privé.

Le témoignage domestique est celui qui émane de personnes demeurantes en même maison que celui du fait duquel il s’agit.

Etre appellé en témoignage c’est être interpellé de déclarer ce que l’on sait. Cela se dit ordinairement de quelqu’un qui est assigné pour déposer dans une enquête ou dans une information.

Le faux-témoignage est réputé un crime, selon la justice divine & selon la justice humaine. Voyez Faux, Parjure, Preuve, Subornation, Témoins. (A)

Témoignage, (Critiq. sacrée.) ce mot, outre le sens de certification d’un fait en justice, se prend dans l’Ecriture, 1°. pour un monument, parce que c’est un témoignage muet : ainsi le monument que les tribus d’Israël qui demeuroient au-delà du Jourdain érigerent sur le bord de ce fleuve, est appellé le témoignage de leur union avec leurs freres, qui demeuroient de l’autre côté de la riviere ; 2°. ce mot désigne la loi du Seigneur ; 3°. l’arche d’alliance qui contenoit les tables de la loi ; 4°. une prophétie. Tenez secrette cette prophétie. Liga testimonium meum. Is. viij. 16. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Témoignage : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « témoignage » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « témoignage »

Étymologie de témoignage - Littré

Témoigner ; wallon, temoigney ; provenç. testimoniatge.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de témoignage - Wiktionnaire

De témoigner, avec le suffixe -age.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « témoignage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
témoignage temwanjaʒ play_arrow

Citations contenant le mot « témoignage »

  • Tous envisagent d’engager un recours devant la justice face à des sanctions qu’ils estiment abusives car reposant sur des témoignages anonymes qu’ils jugent mensongers. SudOuest.fr, Témoignage de Clémentine Sarlat : Alain Vernon confirme son licenciement de France Télévisions
  • Au tribunal, la victime a livré un témoignage poignant. Photo F. V. Var-Matin, "Il menace de me défigurer à l'acide": au tribunal, le témoignage déchirant d'une jeune femme harcelée par son ex - Var-Matin
  • Avant, nous regardions vers le ciel, maintenant nous regardons vers la terre, et nous croyons au ciel sur le témoignage de la terre. De Umberto Eco / Le Nom de la Rose
  • Le plus grand témoignage d'amour qu'on puisse donner à un mort, c'est de n'y pouvoir plus penser. De Jean Rostand / Pages d'un moraliste
  • Les lettres peuvent mentir et elles donnent de la durée au mensonge ; elles demeurent comme un témoignage contre vous ; elles vous font paraître encore plus déloyal que la parole. De Graham Greene
  • La volonté de renoncer à son indépendance, de troquer le témoignage de ses sens contre le sentiment confortable mais déformant la réalité, d'être en harmonie avec un groupe, est l'aliment dont se nourrissent les démagogues. De Paul Watzlawick / La Réalité de la réalité
  • L'histoire n'est pas une science. Elle dépend trop des témoignages humains. De Elisabeth Vonarburg / Chroniques du pays des mères
  • Que vaut la sincérité du témoin, Quand c'est l'exactitude du témoignage qui importe ? De Pierre Billon / Le livre de Seul
  • Le témoignage des sens est, lui aussi, une opération de l'esprit où la conviction crée l'évidence. De Marcel Proust / La prisonnière
  • Les actes ne sont-ils pas des témoignages plus dignes de foi que les paroles ? De Xénophon / Les mémorables de Socrate
  • Tu n'apporteras jamais de faux témoignages ; fais-toi seulement l'écho des racontars publics. De Ambrose Bierce
  • Si tu es appelé en témoignage contre un ami, tâche, sans manquer à l'honneur, de cacher sa faute. De Denys Caton
  • Les preuves sont un antidote contre le poison des témoignages. De Francis Bacon / De dignitale et augmentis scientiarum
  • La conscience vaut mille témoignages. De Proverbe latin
  • Quand l'homme qui témoigne est armé d'un sabre, c'est le sabre qu'il faut entendre et non l'homme. Anatole François Thibault, dit Anatole France, Crainquebille, Calmann-Lévy

Images d'illustration du mot « témoignage »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « témoignage »

Langue Traduction
Corse testimoniu
Basque testigantza
Japonais 証言
Russe свидетельство
Portugais testemunho
Arabe شهادة
Chinois 证词
Allemand zeugnis
Italien testimonianza
Espagnol testimonio
Anglais testimony
Source : Google Translate API

Synonymes de « témoignage »

Source : synonymes de témoignage sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires