La langue française

Tavaillon

Définitions du mot « tavaillon »

Trésor de la Langue Française informatisé

TAVAILLON, subst. masc.

Région. (Franche-Comté, Savoie). Bardeau protégeant les façades ou recouvrant les toits. Synon. tavillon.Pour faire le toit lui-même, les hommes recourent ensuite, suivant le cas, à des plaquettes de bois, « bardeaux », « tavaillons » (Brunhes, Géogr. hum., 1942, p. 48).Depuis la nuit des temps, le tavaillon abrite l'homme en montagne. Cette fine lamelle de bois tirée de l'épicéa d'altitude en Franche-Comté et du chataîgnier en plaine sert à faire des toitures et des bardages (Doubs Magazine, hiver 1986-87, no4, p. 42).
REM.
Tavillon, subst. masc.région. (Franche-Comté, Suisse), synon. de tavaillon.Les tavillons sont faits de beau bois de sapin bien blanc, mais quand ils ont été quelque temps au soleil et à la pluie, ils deviennent gris et luisants comme du velours (Ramuz, Foyer romand, 1907, p. 165 ds Pierreh. 1926).
Prononc.:[tavajɔ ̃]. Étymol. et Hist. 1397 tavoillon (Comptes de Besançon, 148 rods Romania t. 41, p. 182), répertorié dans la lexicogr. fr. dep. 1842 tavaillon (Mozin-Peschier). Mot fr.-comtois et fr.-prov., d'un lat. pop. *tabellio, -onis, dimin. de tabella « petite planche ».

Wiktionnaire

Nom commun

tavaillon \ta.va.jɔ̃\ masculin

  1. (Construction) Planchette de sapin refendu, pour couvrir les maisons ou habiller les façades.
    • Les tavaillons et en général le bois et le chaume donnent à l'eau une couleur rousse et un goût désagréable. — (Frère Ogérien, Histoire naturelle du Jura - Tome 1 : Géologie, 1er fasc., 1865, p. 46)
    • Elle sonnait le tocsin comme pour le feu qui trop souvent incendiait nos maisons couvertes de tavaillons et de chaume. — (Mario Rigoni Stern, Histoire de Tönle, 1978 ; traduit de l’italien par Claude Ambroise et Sabina Zanon Dal Bo, 1988, p. 79)
    • Déblayer les décombres, choisir sur pied les fûts de pesses et de feuillards où il débiterait le solivage, la charpente et les planchers, les abattre, approcher les billes du chantier, attendre qu'elles sèchent, les écorcer, les équarrir, tailler mille et une tuiles de tavaillon, voilées à la hachette sur un billot scarifié. — (Jean-Baptiste Harang, Nos cœurs vaillants, Paris, Grasset, 2010, p. 76)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

TAVAILLON (ta-va-llon, ll mouillées) s. m.
  • Terme de construction. Morceau de sapin refendu, pour couvrir les maisons.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « tavaillon »

(Date à préciser) Sûrement du mot « tavillon »
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « tavaillon »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tavaillon tavajɔ̃

Citations contenant le mot « tavaillon »

  • Son métier est devenu rare. Alain Gimondi est "tavaillonneur", à Foncine-le-Haut, dans le Jura. Grâce à lui, les maisons conservent leurs façades traditionnelles. France 3 Bourgogne-Franche-Comté, Haut-Jura : il travaille le tavaillon traditionnel - France 3 Bourgogne-Franche-Comté
  • Il y a deux ans, sur le conseil d’un professionnel rencontré au salon Habitat et Bois d’Epinal, Eric Dupoirieux a décidé d’utiliser ces chutes pour en faire des tavaillons (ou bardeaux). C’est essentiellement en montagne, sur les façades et les toitures des maisons, que l’on peut apercevoir ces petites planchettes disposées les unes sur les autres « d’ une résistance et d’une étanchéité optimale s », précise l’artisan. « Jusque maintenant, les tavaillons étaient faits de résineux. Aujourd’hui, on en voit de plus en plus en cèdre canadien. » Ce qui revient à dire, une durée de vie de 40 ou 50 ans. Alors que le chêne vieillit beaucoup mieux et bien moins vite (au moins un siècle). , Edition Epinal | Vosges : des tavaillons en chêne fabriqués à la scierie Dupoirieux de Dommartin-aux-Bois
  • Quand on parle de toiture en acier et plus spécifiquement de tuiles métalliques, il convient de ne pas faire d'amalgame entre le bac acier (ou panneau tuile) et la tuile métallique en petits éléments qui revêt plusieurs aspects : de l'ardoise à la tuile canal, en passant par le tavaillon… Aussi, ces éléments de petite taille fixés tous les 40 cm permettent de supprimer l'effet « claquement » de l'acier, lors de variations de températures importantes. Batiweb, La tuile en acier : un matériau aux multiples facettes
  • Robert Dromard va pouvoir partir en retraite l'esprit tranquille. Il a trouvé un repreneur pour activité si particulière : poser des tavaillons sur les façades des maisons jurassiennes.  France 3 Bourgogne-Franche-Comté, Le dernier tavaillonneur du Jura a trouvé un successeur !
  • Que d’énervements… le tavaillon est très intéressant à plusieurs titres, comme la tuile en terre cuite par ailleurs, tout dépend de ce que l’on recherche en matière de couverture, d’aspect, de performances, et enfin d’Architecture. La provenance géographique du matériau peut aussi faire partie des critères de choix. Pour ma part l’article est intéressant et très bien fait, et je pense que Mr Mauget fait référence au feu et à la transmission du feu pour dénoncer le produit. , Cumulant les avantages, la tuile en bois fera-t-elle son retour avec la RT2012 ? | Univers Nature – Actualité, environnement, habitat et santé

Traductions du mot « tavaillon »

Langue Traduction
Anglais tavaillon
Espagnol tavaillon
Italien tavaillon
Allemand tavaillon
Chinois 塔瓦永
Arabe تافيلون
Portugais tavaillon
Russe tavaillon
Japonais タバイヨン
Basque tavaillon
Corse tavaillon
Source : Google Translate API

Synonymes de « tavaillon »

Source : synonymes de tavaillon sur lebonsynonyme.fr

Tavaillon

Retour au sommaire ➦

Partager