La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « tardigrade »

Tardigrade

[tardigrad]
Ecouter

Définitions de « tardigrade »

Tardigrade - Nom commun

  • (Zoologie) Petit animal panarthropode de 0,5 à 1,5 mm de longueur, au corps cylindrique protégé par une cuticule et doté de quatre paires de pattes terminées par des griffes. Vit dans les milieux humides et marins, se nourrit principalement de végétaux tels que les mousses et lichens.

    Ce petit animal, le tardigrade, d'une longueur allant de 0,5 à 1,5 mm, est une véritable curiosité de la nature. Doté d'un corps cylindrique couvert d'une cuticule protectrice et de quatre paires de pattes terminées par des griffes, il évolue dans les milieux humides et marins, se nourrissant principalement de végétaux tels que les mousses et les lichens.
    (Citation fictive)
  • (Désuet) Catégorie obsolète désignant certains mammifères caractérisés par l'absence d'incisives et des doigts unis jusqu'aux ongles, notables pour leur déplacement particulièrement lent.

    On dirait que tu te souviens aujourd’hui d’avoir été le plus grand tardigrade de la création.
    — George SAND, Laura. Voyages et impressions

Tardigrade - Adjectif

  • (Adj.) Se dit d'une personne ou d'un animal qui se déplace lentement.

    Comme un tardigrade avançant implacablement, le vieux journaliste traînait son corps fatigué à travers la rédaction agitée, indifférent au tumulte qui l'entourait.
    (Citation fictive)

Expressions liées

  • Être tardigrade (être vieux jeu, être en retard dans ses jugements, sa façon de penser)

Étymologie de « tardigrade »

Du latin tardigradus, de tardus, lent, et gradi (inusité), marcher.

Usage du mot « tardigrade »

Évolution historique de l’usage du mot « tardigrade » depuis 1800

Fréquence d'apparition du mot « tardigrade » dans le journal Le Monde depuis 1945

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Citations contenant le mot « tardigrade »

  • Il est microscopique, et pourtant, le tardigrade ne cesse d'intriguer les chercheurs avec sa capacité de résistance hors du commun aux conditions extrêmes : froid, vide spatial, faibles et hautes pressions, radiations...
    Science-et-vie.com — Tardigrade : on a peut-être percé le secret de son incroyable résistance - Science & Vie
  • Les ancêtres des tardigrades étaient plus grands et on pense aujourd’hui qu’ils sont devenus aussi petits parce qu’au tout début ils habitaient entre les grains de sable au fond des océans pour ne pas être mangés par d’autres animaux. On connaît aujourd’hui près de 1 200 espèces de tardigrades et on pense qu’il en existe encore au moins le double qui restent à découvrir. Comme ils sont transparents, on peut même voir dans leur tube digestif ce qu’ils ont mangé avec une loupe. Les tardigrades sont des lointains cousins des insectes mais ils sont beaucoup plus vieux.
    The Conversation — Gabin, 6 ans : « Je veux tout savoir sur les tardigrades et leurs super-pouvoirs »
  • Une étude danoise démontre que les tardigrades de l'espèce Ramazzottius varieornatus sont très sensibles à la hausse des températures. A partir de 37,6°C, la mortalité explose.
    Sciences et Avenir — Des chercheurs trouvent le point faible des tardigrades - Sciences et Avenir
  • D'après une nouvelle expérimentation, les tardigrades pourraient ne pas être invincibles face à de hautes températures.
    Numerama — Réputés quasi-invulnérables, les tardigrades auraient finalement un point faible

Traductions du mot « tardigrade »

Langue Traduction
Anglais tardigrade
Espagnol tardígrado
Italien tardigrade
Allemand tardigrade
Chinois 缓坡
Arabe تأخر
Portugais tardigrade
Russe медленно передвигающийся
Japonais クマムシ
Basque tardigrade
Corse tardigrade
Source : Google Translate API


Sources et ressources complémentaires

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.