La langue française

Systole

Sommaire

  • Définitions du mot systole
  • Étymologie de « systole »
  • Phonétique de « systole »
  • Citations contenant le mot « systole »
  • Traductions du mot « systole »

Définitions du mot « systole »

Trésor de la Langue Française informatisé

SYSTOLE, subst. fém.

A. − PHYSIOL. [P. oppos. à diastole] Phase périodique active du cycle cardiaque consistant en une contraction du cœur qui entraîne l'éjection du sang dans les artères, cette contraction se faisant d'abord au niveau des oreillettes (systole auriculaire) puis au niveau des ventricules (systole ventriculaire). L'animal le plus perfectionné, le plus compliqué à nos yeux dans son organisation, reproduit encore ce phénomène: sa vie, depuis sa naissance jusqu'à sa mort, se révèle par une continuelle systole et diastole du cœur, et par une continuelle insufflation et expiration de l'air dans ses poumons (P. Leroux, Humanité, 1840, p. 109).V. auriculaire ex. 5.
P. métaph. V. diastole ex. de Du Camp et de Morand.
B. − MÉTR. ANC. [P. oppos. à diastole] ,,Réduction (...) à la valeur de brève d'une voyelle habituellement comptée longue`` (Mar. Lex. 1951).
REM.
Systaltique, adj.Synon. peu usité de systolique (infra dér.).Mouvement systaltique du cœur, des artères (Ac.1835, 1878).
Prononc. et Orth.: [sistɔl]. Att. ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. 1. Ca 1370 sistole métr. anc. (Jean Le Fèvre, Lamentations Matheolus, éd. A.-G. van Hamel, I, 189); 2. 1541 physiol. (J. Canappe, Mouvem. des muscles, p. 16 ds Gdf. Compl.). Empr., au sens 1, au b. lat.systole, gr. σ υ σ τ ο λ η ́ « resserrement, contraction », att. en partic. aux sens 1 et 2, dér. de σ υ σ τ ε ́ λ λ ω « rassembler, contracter; restreindre, abréger », de σ υ ν- (v. syn-) et de σ τ ε ́ λ λ ω « équiper, préparer ». Fréq. abs. littér.: 13.
DÉR.
Systolique, adj.Qui a rapport à la systole, au premier bruit du cœur. Bruit systolique; mouvement systolique. Le cœur est infatigable. Cette propriété s'explique par le fait que la phase systolique ou de travail cardiaque a la même durée que la phase diastolique ou de repos cardiaque (Camefort, Gama, Sc. nat., 1960, p. 195).Pathol. Souffle systolique. Bruit anormal perçu lors de la systole d'une maladie cardiaque. Un souffle systolique avec maximum à la pointe du cœur (...) est un signe de lésion mitrale (Cadet de Gassicourt, Mal. enf., 1882, p. 34). [sistɔlik]. 1reattest. 1546 systolique (Rabelais, Tiers livre, éd. M. A. Screech, IV, 87, p. 51); de systole, suff. -ique*.

Wiktionnaire

Nom commun

systole \sis.tɔl\ féminin

  1. (Physiologie) Mouvement par lequel les fibres musculaires du cœur se contractent pour chasser le sang dans les artères.
    • La systole et la diastole.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SYSTOLE. n. f.
T. de Physiologie. Mouvement par lequel les fibres musculaires du cœur se contractent pour chasser le sang dans les artères. La systole et la diastole.

Littré (1872-1877)

SYSTOLE (si-sto-l') s. f.
  • 1 Terme de physiologie. L'état du cœur dans lequel les fibres musculaires de cet organe sont en contraction ; ce qui détermine le resserrement des parties contractées, c'est-à-dire la diminution de leur volume et de leurs cavités dans tous les diamètres à la fois. La fameuse question de l'accourcissement ou de l'allongement du cœur dans la systole, Mairan, Élog. de Hunauld.

    Systole artérielle, resserrement des artères dû à leur élasticité, qui fait qu'elles reviennent sur elles-mêmes après avoir été distendues par le sang que chasse la systole ventriculaire. La systole artérielle coïncide avec la diastole cardiaque.

  • 2 Terme de métrique ancienne. Licence poétique par laquelle on emploie comme brève une syllabe longue.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

SYSTOLE, s. f. en Médecine, est la contraction du cœur d’un animal, par laquelle le sang est poussé des ventricules du cœur dans les arteres. Voyez Cœur, Sang, Artere, &c.

La systole du cœur est très-bien expliquée par Lower, qui montre que le cœur est un véritable muscle, dont les fibres sont mises en action, comme celles des autres muscles, par le moyen de certaines branches de la huitieme paire de nerfs qui s’y distribuent, & qui y transmettent du cerveau le fluide nerveux, autrement les esprits animaux. L’abord de ces esprits fait enfler les fibres musculaires du cœur, & ainsi les raccourcit. En conséquence la longueur du cœur diminue, sa largeur ou son épaisseur augmente, la capacité des ventricules devient moindre, les orifices tendineux des arteres se dilatent, ceux des veines sont formés par leurs valvules, & le sang contenu dans les ventricules est exprimé dans les orifices des arteres. Voyez Muscle.

Tout cela s’appelle systole ou contraction du cœur. L’état opposé à celui-là se nomme la diastole, ou la dilatation du cœur. Voyez Diastole & Pouls.

Drake ajoute à l’explication de Lower, que les muscles intercostaux & le diaphragme contribuent à la systole, en ouvrant au sang un passage du ventricule droit du cœur au ventricule gauche à-travers les poumons, sans quoi le sang ne pourroit passer d’un ventricule à l’autre ; & par ce moyen l’obstacle que le sang contenu dans le ventricule droit formeroit nécessairement à sa contraction, ne subsiste plus. Voyez Contraction.

Lower & Drake prétendent que la systole est l’état naturel du cœur, & que la diastole est son état violent. Boerrhaave prétend au contraire que la systole est l’etat violent, & la diastole l’état naturel.

Systole, dans la Poésie greque & latine, figure ou licence poétique, par laquelle d’une syllabe longue on en fait une breve, comme dans ce vers de Virgile.

Matri longa decem tulerunt fastidia menses.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « systole »

Συστολὴ, contraction, de συστέλλειν, contracter, de σὺν, avec, et στέλλειν, mettre.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du grec ancien συστολή, sustolê (« contraction »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « systole »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
systole siztɔl

Citations contenant le mot « systole »

  • Dans le passé, ils avaient déjà montré que pendant la systole, les humains avaient plus du mal à détecter et localiser un faible choc électrique pendant la systole (quand le cœur envoie le sang dans le corps) que pendant la diastole (quand le cœur se remplit de sang). Ici, ils ont réussi à lier ce changement de sensibilité à une caractéristique distinctive de l’activité électrique du cerveau. Connue sous le nom de P300, cette dernière concerne la conscience. www.pourquoidocteur.fr, Comment les battements de notre cœur influent sur nos perceptions sensorielles
  • La pression systolique (tension sys) est la pression maximale mesurée, et qui correspond à la phase de systole cardiaque lors de la contraction du cœur. Comment guérir, Tension ou pression systolique & diastolique (maxima - minima)
  • La pression artérielle représente la force exercée par le sang sur la paroi des artères. Les mouvements du cœur (alternances de contractions et de relaxations) fournissent l’énergie nécessaire au maintien de cette pression. Elle est maximale lorsque, en réponse à la contraction cardiaque (systole), le sang est éjecté dans les artères. Cette valeur, la plus haute des deux, représente la pression systolique. La valeur la plus basse est elle désignée sous le terme de pression diastolique; elle correspond à la période de relaxation du cœur (diastole), lorsque les cavités cardiaques se remplissent de sang qui sera éjecté à nouveau lors de la contraction suivante. Hypertension artérielle - Planete sante, Hypertension artérielle - Planete sante

Traductions du mot « systole »

Langue Traduction
Anglais systole
Espagnol sístole
Italien sistole
Allemand systole
Chinois 收缩
Arabe الانقباض
Portugais sístole
Russe систола
Japonais 収縮期
Basque systole
Corse sistole
Source : Google Translate API
Partager