La langue française

Syphiliser

Sommaire

  • Définitions du mot syphiliser
  • Étymologie de « syphiliser »
  • Phonétique de « syphiliser »
  • Traductions du mot « syphiliser »

Définitions du mot syphiliser

Trésor de la Langue Française informatisé

SYPHILISER, verbe trans.

A. − MÉD. Inoculer la syphilis. Condamnée en France, la pratique bizarre de la syphilisation (...) connaît un certain succès au Piémont (....) et en Norvège avec le Dr Boeck (lequel ira jusqu'à syphiliser un lépreux en 1862, à titre curatif) (Cl. Quétel, Le Mal de Naples, Hist. de la syphilis, 1986, p. 145).
B. − Rare. Transmettre la syphilis, rendre syphilitique. N'est-ce pas un deuil pour l'humanité, que de voir, dès l'âge de douze ans, des enfans de deux sexes déjà syphilisés? et quel sera donc le sort d'une telle génération? (MercierNéol.1801, p. 273).Il s'agit presque toujours d'un chancre simple secondairement syphilisé (Demanche dsNouv. Traité Méd.fasc. 5, 11924, p. 14).
P. métaph. Nous avons tous l'esprit républicain dans les veines, comme la vérole dans les os. Nous sommes démocratisés et syphilisés (Baudel., Pauvre Belg., 1867, p. 728).
REM.
Syphilitiser, verbe trans.Synon. rare de syphiliser.Avant d'attaquer un peuple, il faut le syphilitiser, sinon au propre, du moins au figuré (Péladan, Vice supr., 1884, p. 182).
Prononc.: [sifilize], (il) syphilise [-li:z]. Étymol. et Hist. 1. 1801 syphilisé adj. « qui est attaqué de la syphilis » (Mercier Néol.); 1875 syphiliser « communiquer la syphilis à » (Lar. 19e); 2. 1851 syphiliser « produire l'inoculation expérimentale de la syphilis » (A. Turenne, cité in Journ. de méd. et de chir. pratiques, XXII, p. 403 ds Quem. DDL t. 8). Dér. de syphilis*; d'abord suff. * puis dés. -er.
DÉR.
Syphilisation, subst. fém.,méd. Inoculation de la syphilis à des fins expérimentales ou de vaccination. Le syphilitique traité par la syphilisation sera guéri et ne pourra ensuite ni contracter ni transmettre aucune sorte d'accident syphilitique. Les filles publiques seront particulièrement désignées pour la syphilisation (Cl. Quétel, Le Mal de Naples, Hist. de la syphilis, 1986, p. 144). [sifilizasjɔ ̃]. 1reattest. 1851 (A. Turenne, loc. cit.); de syphiliser (1842 syphilisé « qui est attaqué de syphilis », Ac. Compl.); 1851 syphiliser (« produire l'inoculation expérimentale de la syphilis », A. Turenne, loc. cit.), suff. -(a)tion*.

Trésor de la Langue Française informatisé

SYPHILISER, verbe trans.

A. − MÉD. Inoculer la syphilis. Condamnée en France, la pratique bizarre de la syphilisation (...) connaît un certain succès au Piémont (....) et en Norvège avec le Dr Boeck (lequel ira jusqu'à syphiliser un lépreux en 1862, à titre curatif) (Cl. Quétel, Le Mal de Naples, Hist. de la syphilis, 1986, p. 145).
B. − Rare. Transmettre la syphilis, rendre syphilitique. N'est-ce pas un deuil pour l'humanité, que de voir, dès l'âge de douze ans, des enfans de deux sexes déjà syphilisés? et quel sera donc le sort d'une telle génération? (MercierNéol.1801, p. 273).Il s'agit presque toujours d'un chancre simple secondairement syphilisé (Demanche dsNouv. Traité Méd.fasc. 5, 11924, p. 14).
P. métaph. Nous avons tous l'esprit républicain dans les veines, comme la vérole dans les os. Nous sommes démocratisés et syphilisés (Baudel., Pauvre Belg., 1867, p. 728).
REM.
Syphilitiser, verbe trans.Synon. rare de syphiliser.Avant d'attaquer un peuple, il faut le syphilitiser, sinon au propre, du moins au figuré (Péladan, Vice supr., 1884, p. 182).
Prononc.: [sifilize], (il) syphilise [-li:z]. Étymol. et Hist. 1. 1801 syphilisé adj. « qui est attaqué de la syphilis » (Mercier Néol.); 1875 syphiliser « communiquer la syphilis à » (Lar. 19e); 2. 1851 syphiliser « produire l'inoculation expérimentale de la syphilis » (A. Turenne, cité in Journ. de méd. et de chir. pratiques, XXII, p. 403 ds Quem. DDL t. 8). Dér. de syphilis*; d'abord suff. * puis dés. -er.
DÉR.
Syphilisation, subst. fém.,méd. Inoculation de la syphilis à des fins expérimentales ou de vaccination. Le syphilitique traité par la syphilisation sera guéri et ne pourra ensuite ni contracter ni transmettre aucune sorte d'accident syphilitique. Les filles publiques seront particulièrement désignées pour la syphilisation (Cl. Quétel, Le Mal de Naples, Hist. de la syphilis, 1986, p. 144). [sifilizasjɔ ̃]. 1reattest. 1851 (A. Turenne, loc. cit.); de syphiliser (1842 syphilisé « qui est attaqué de syphilis », Ac. Compl.); 1851 syphiliser (« produire l'inoculation expérimentale de la syphilis », A. Turenne, loc. cit.), suff. -(a)tion*.

Wiktionnaire

Verbe

syphiliser \si.fi.li.ze\ transitif ou pronominal 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se syphiliser)

  1. Produire la syphilisation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

SYPHILISER (si-fi-li-zé) v. a.
  • Produire la syphilisation.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « syphiliser »

 Dérivé de syphilis avec le suffixe -iser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « syphiliser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
syphiliser sifilize

Traductions du mot « syphiliser »

Langue Traduction
Anglais syphilize
Espagnol sifilizar
Italien syphilize
Allemand syphilisieren
Chinois 梅毒
Arabe الزهري
Portugais sifilizar
Russe syphilize
Japonais 梅毒
Basque syphilize
Corse sifilassi
Source : Google Translate API
Partager