La langue française

Suzeraineté

Sommaire

  • Définitions du mot suzeraineté
  • Étymologie de « suzeraineté »
  • Phonétique de « suzeraineté »
  • Citations contenant le mot « suzeraineté »
  • Traductions du mot « suzeraineté »
  • Synonymes de « suzeraineté »

Définitions du mot suzeraineté

Trésor de la Langue Française informatisé

SUZERAINETÉ, subst. fém.

A. −
1. FÉOD. Qualité de suzerain; droit exercé par le suzerain; part de souveraineté exercée par le suzerain sur son vassal. Les autres [les Gibelins], défenseurs des droits féodaux et de la vieille suzeraineté du Saint Empire (Ozanam, Philos. Dante, 1838, p. 63).La suzeraineté capétienne sur ces duchés et ces marches venait de l'héritage des Carolingiens (Bainville, Hist. Fr., t. 1, 1924, p. 54).
P. métaph. La proximité des champs de trèfle et de luzerne, le calme sauvage de ce coin de bois abrité des grands vents, l'avaient retenu là, et les levrauts de Valrimont devenus adultes, en quête eux aussi de solitude, lui en avaient laissé sans conteste la paisible suzeraineté (Pergaud, De Goupil, 1910, p. 121).
2. P. anal. Part de souveraineté, domination exercée par un état sur un autre en échange, le plus souvent, d'une certaine protection. La Porte (...) n'a plus au-delà des Balkans en Europe, un pouvoir suffisant pour asservir les provinces qu'elle y a autrefois possédées (...) elle ne peut plus exercer que des droits de suzeraineté (Thiers, 1840ds Doc. hist. contemp., p. 226).Ce grand souverain K'ien-Long (...) avait (...) poussé au zénith la puissance de la dynastie mandchoue en assujettissant la Mongolie et le Turkestan (...) et en imposant sa suzeraineté au Tibet, au Népal, à l'Annam (Lefebvre, Révol. fr., 1963, p. 19).
B. − Au fig., littér. Suprématie exercée dans un domaine. Suzeraineté spirituelle. Le paysage en France s'est élevé à une hauteur telle, que je ne sais si la suzeraineté artistique des Hobbema, des Cuyp, des Ruysdaël, ne s'en trouve pas menacée (Castagnary, Salons, t. 1, 1857, p. 18).Le peuple (...) brisera (...) la suzeraineté de l'argent (Proudhon, Guerre et paix, 1861, p. 192).
Prononc. et Orth.: [syzʀ εnte]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1. 1306 suserenete hist. féod. (Livre de Guel le Maire, 202, Celestin Port ds Delb. Notes mss); 1476 suzeraineté (Acte ds Mém. Soc. archéol. de Touraine, VII, 241 ds Gdf. Compl.); 2. fig. a) 1821 suzeraineté divine (J. de Maistre, Soirées St-Pétersb., t. 2, p. 328); b) 1823 (Las Cases, Mémor. Ste-Hélène, t. 2, p. 214: En voulant s'étendre davantage, envahir la suzeraineté de l'Europe, l'Empire Français jouit actuellement de toute l'énergie de son existence). Dér. de suzerain*; suff. -eté, v. -ité. Fréq. abs. littér.: 41.

Wiktionnaire

Nom commun

suzeraineté \sy.zʁɛn.te\ féminin

  1. (Histoire) Qualité de suzerain.
    • Par cette union, la Waïzoro Manann rétablissait la suzeraineté de sa maison sur un des plus puissants Dedjazmatchs; …. — (Arnauld d’Abbadie, Douze ans de séjour dans la Haute-Éthiopie, 1868)
  2. (Diplomatie) Domination effective d’un autre pays avec certaines autonomies domestiques.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SUZERAINETÉ. n. f.
Qualité de suzerain. Reconnaître la suzeraineté d'un seigneur. Droit de suzeraineté.

Littré (1872-1877)

SUZERAINETÉ (su-ze-rè-ne-té) s. f.
  • Qualité de suzerain. Il [Charles-Quint] fait rendre par le pape Modène et Reggio au duc de Ferrare sans se réserver… d'autres droits que celui de la suzeraineté, Voltaire, Mœurs, 124.

HISTORIQUE

XVIe s. Suseraineté, Cotgrave

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « suzeraineté »

Dérivé de suzerain avec le suffixe -té.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Suzerain.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « suzeraineté »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
suzeraineté syzœrɛ̃œte

Citations contenant le mot « suzeraineté »

  • Emmanuel Macron, lorsqu’il était candidat à l’élection présidentielle, avait déclaré à Alger en 2017 que la France, son pays, avait commis « des crimes contre l’humanité ». Après avoir salué dernièrement la veuve Audin, femme du traître du même nom, Il vient de faire restituer les dépouilles des « héros » de « la guerre de conquête » menée dans les années 1830 et suivantes, corps qui ont été inhumés avec faste dans le carré des martyrs, dans un cimetière d’Alger. Il faut tout de même rappeler que si le roi de France Charles X a décidé d’une expédition contre Alger, c’est qu’à l’époque il fallait nettoyer la Méditerranée de ce nid de Barbaresques, nominalement sous la suzeraineté de la Sublime Porte. Eurolibertés, L’Algérie, ce « poison » tellement français - Eurolibertés
  • La reprise par les forces progouvernementales de la capitale libyenne ne signifie en rien le retour au statu quo d’avant avril 2019. Entre-temps, la suzeraineté turco-russe s’est installée dans le pays. Le Monde.fr, La paix incertaine en Libye malgré la fin de la « bataille de Tripoli »
  • Être élu municipal dans l'équipe du maire ne signifie pas avoir des liens personnels forts avec lui. Il m'a dit souhaiter ne pas vouloir avoir une approche bête et méchante, ça ne m'a pas effleuré. En revanche, je constate qu'il a un comportement d'une époque révolue, il y a 30 ans, quand il a débuté. Tout cela a évolué, les engagements des uns et des autres sont multiples. La suzeraineté n'est pas possible, il faut plus de souplesse. Quelqu'un m'a dit qu'un maire devait amener son équipe au pont d'Arcole… Le maire n'a pas obtenu la majorité dans sa ville, y compris lors des élections régionales. ladepeche.fr, Agen. Muriel Boulmier, ex-adjointe au maire : «La suzeraineté n'est plus possible» - ladepeche.fr
  • Au XIXe siècle, le Royaume du Cambodge est pris entre deux feux : d'un côté, le Royaume de Siam (actuelle Thaïlande), qui l'a amputé de ses provinces occidentales, notamment Angkor, lui impose sa suzeraineté. De l'autre, l'empire d'Annam (actuel Vietnam) le menace en permanence. Pour sortir de l'étau formé par ses deux voisins, le roi du Cambodge Norodom Ier, monté sur le trône en 1860, va demander la protection d'une puissance étrangère qui s'intéresse justement à la région : la France. , GAVROCHE - HISTOIRE: Le protectorat Français au Cambodge raconté dans la presse grâce à Retronews

Traductions du mot « suzeraineté »

Langue Traduction
Anglais suzerainty
Espagnol soberanía
Italien suzerainty
Allemand oberhoheit
Chinois 宗主地位
Arabe سيادة
Portugais suserania
Russe сюзеренитет
Japonais 宗主国
Basque subirautzapean
Corse suzerenità
Source : Google Translate API

Synonymes de « suzeraineté »

Source : synonymes de suzeraineté sur lebonsynonyme.fr
Partager