La langue française

Surdi-mutité

Sommaire

  • Définitions du mot surdi-mutité
  • Étymologie de « surdi-mutité »
  • Phonétique de « surdi-mutité »
  • Citations contenant le mot « surdi-mutité »
  • Images d'illustration du mot « surdi-mutité »
  • Traductions du mot « surdi-mutité »
  • Synonymes de « surdi-mutité »

Définitions du mot « surdi-mutité »

Wiktionnaire

Nom commun

surdi-mutité \syʁ.di.my.ti.te\ féminin

  1. (Didactique) Infirmité des sourds-muets.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SURDI-MUTITÉ. n. f.
T. didactique. Infirmité des sourds-muets.

Littré (1872-1877)

SURDI-MUTITÉ (sur-di-mu-ti-té) s. f.
  • Terme de médecine. Mutité par suite d'une surdité congénitale.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « surdi-mutité »

 Composé de surdité et de mutité.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « surdi-mutité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
surdi-mutité syrdɛ̃ytite

Citations contenant le mot « surdi-mutité »

  • La France et l’opinion internationale,nos partis de »gôche « ,Insoumis ,PC,islamo gauchistes ( plutôt préoccupés par le sort de Corbyne),ONG,BDS’droits de l’hommistes sont ils à ce point atteints de surdi-mutité pour ne rien dire concernant la violence exercée contre les manifestants ceux la vraiment pacifiques par les milices à la solde de l’Iran et du Hezbollah avec la complicité et la soumission d’une armée libanaise que nous fournissons en armes ? Pourquoi une telle hypocrisie et un tel silence concernant le Liban ou l’Irak ,bien inhabituels des il s’agit d’un autre pays non arabe de la région? Le Figaro.fr, Le Drian sur le Liban : «il faut que les autorités politiques se secouent»
  • Et donc un handicap de surdi-mutité n'empéche pas d'avoir un casier long comme le bras avec 9 condamnations à 29 ans, quoi de plus normal en fait ... ladepeche.fr, Toulouse. Il se promenait avec un boa et un fusil de chasse en pleine rue - ladepeche.fr
  • Un scandale de plus à mettre aux exploits de la Transition. La cession au forceps de la Bni Madagascar fait grand bruit dans la région mais semble étouffée dans le microcosme local.  Selon un opérateur bien connu, elle aurait coûté la vie au gouverneur de la Banque centrale qui s’y serait opposé jusqu’à son dernier souffle. Il ne s’attendait pas à ce que sa nomination soit assimilée à une mission. Son prédécesseur nommé par le régime précédent était difficilement manipulable.La presse régionale en parle à satiété étant donné que le montage de l’opération fait fi des législations en vigueur et que la cession met en jeu de puissants opérateurs de la place, il n’y en a pas trente-six et ils ne s’en cachent d’ailleurs pas, associés à des hautes autorités. Les intérêts politiques et financiers qui s’entremêlent conseillent à la presse locale d’en parler avec modération et d’écrire à l’encre blanche. La mort du gouverneur aura peut-être servi de déclic.Comme le Bianco et la Samifin l’ont affirmé la semaine dernière, la période électorale est propice à toutes les transactions occultes, aux trafics en tous genres, au blanchiment de toutes sortes. Mais une fois de plus, la conférence de presse tenue par ces deux organismes de lutte contre la corruption et le blanchiment d’argent a laissé l’opinion sur sa faim. Ils se sont contentés de généralités et de constats pour justifier qu’ils existent et bossent. Ils ne peuvent pas aller au-delà et doivent en rester aux banalités. Les faits sont pourtant là et plus que jamais têtus. Les trafics de bois de rose, d’or et de pierres précieuses continuent de plus belle sans qu’un sacré client soit mis sous les verrous.La cession de la Bni Madagascar a certainement des liens proches ou éloignés avec la campagne électorale. La célérité de l’opération ficelée en deux temps trois mouvements après une période de stagnation, est assez révélatrice de même que le déplacement de quelques autorités dans les îles voisines concernées par cette affaire. Quand on voit les moyens mis en jeu par certains candidats à l’élection présidentielle, on se demande si organiser les élections ne serait pas du pur cynisme dans la situation actuelle. On ne lésine pas sur les moyens pour gaver la population de discours et de concerts alors que la majorité se demande si avec cette pauvreté hideuse, elle peut tenir un jour de plus. Avec les reports de l’élection, le pari devient compliqué.La Feuille de route arrivera à son terme avec la tenue des élections mais cela ne signifiera absolument pas la fin de la crise. Du moins celle qui a trait à la vie socio-économique. Cette campagne indique clairement que telles que les choses sont parties, on est en train d’échafauder la Feuille de la banqueroute. Si l’élection n’est que la légalisation de la Transition, si un candidat qui l’incarne l’emporte, la copie risque de dépasser l’original. Toutes ces pratiques de vol, de trafic, de spoliation, de racket, d’intimidation...seront institutionnalisées. Ce n’est pas le retour à l’ordre constitutionnel avec un candidat élu de quelque bord qu’il soit, qui va mettre fin à cette situation d’inanition. Il est clair qu’avec un nouveau mandat certifié conforme au précédent, le pays finira complètement déchiqueté. Si les urnes en décident autrement, il faudra que l’heureux élu ait quatre fois la carrure et l’arsenal de Rambo pour pouvoir résister aux réactions de ceux que les suffrages ont rejetés. Quand on est capable de mettre tous les moyens possibles pour tenter de se faire élire, on est aussi capable de mettre autant de moyens pour ne pas accepter une éventuelle défaite. Le congrès du parti TGV l’a prouvé. Comment croire que des candidats qui ont perdu les primaires de leur parti, quelles que soient les conditions, puissent accepter qu’ils peuvent perdre la présidentielle. La logique veut pourtant que, qui ne peut le moins ne peut le plus. Mais il est arrivé que des candidats hors liste aient été élus. C’est peut-être l’espoir de Ratsiraka qui va retrouver l’usage de la parole ce soir après une surdi-mutité-cécité passagère. Il en est de même du pasteur Mailhol qui tient à ses prédications de devenir président sans passer par les urnes. Pourquoi pas après tout. Celui qui est en place en est la preuve. Madagascar-Tribune.com, Mystère autour d’une affaire de gros sous - Madagascar-Tribune.com

Images d'illustration du mot « surdi-mutité »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « surdi-mutité »

Langue Traduction
Anglais deaf-deafness
Espagnol sordera-sordera
Italien sordo-sordità
Allemand taubheit
Chinois 耳聋
Arabe الصمم
Portugais surdez
Russe глухая глухота
Japonais 聴覚障害者
Basque gor-gortasuna
Corse sorda-sorda
Source : Google Translate API

Synonymes de « surdi-mutité »

Source : synonymes de surdi-mutité sur lebonsynonyme.fr
Partager