La langue française

Sulfure

Définitions du mot « sulfure »

Trésor de la Langue Française informatisé

SULFURE, subst. masc.

A. −
1. CHIM., MINÉR. Tout composé du soufre avec un autre élément (métal, métalloïde) ou avec un cation complexe; tout sel ou ester de l'acide sulfhydrique. Sulfure simple, complexe; sulfure naturel; sulfures des gîtes hydrothermaux, des formations sédimentaires; éclat métallique des sulfures. Les doublets électroniques non-partagés associés à des atomes, tels que l'oxygène dans l'eau, l'azote dans l'ammoniac et le soufre dans les sulfures, sont potentiellement disponibles pour être liés à des atomes possédant des couches électroniques superficielles incomplètes (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 422).Le sulfure de calcium entre dans la composition des peintures phosphorescentes; le sulfure d'étain sert à « dorer » la tranche des livres bon marché (Encyclop. Sc. Techn.t. 101973, p. 200).
Ion sulfure. Anion S2-. Les atomes d'oxygène et de soufre gagnent facilement deux électrons et donnent les anions divalents oxyde (O2-) et sulfure (S2-) (R. Didier, R. Vento, Chim., Première S et E, 1982, p. 77).
[Avec déterm. pour désigner]
a) [un type de ces composés]
Sulfure (neutre). L'hydrogène sulfuré étant diacide donne deux séries de sels, les uns dits hydrogénosulfures MHS, anciennement appelés sulfures acides ou sulfhydrates, les autres sulfures proprement dits, improprement appelés sulfures neutres (Encyclop. Sc. Techn.t. 101973, p. 200).
Sulfure acide. ,,Sel ou ester de formule générale MHS`` (Méd. Biol. t. 3 1972). Synon. hydrogénosulfure (infra rem. d).V. supra ex. de Encyclop. Sc. Techn.
b) [un corps partic., un ensemble de ces corps]
[Avec compl. prép. désignant un élément; certains sulfures naturels et certains sulfures du comm. ont une dénom. partic.] Deux minerais [de nickel] complètement différents: le minerai canadien, sulfure complexe de fer, de cuivre et de nickel; le minerai calédonien, silicate de magnésie contenant du nickel (Guillet, Techn. métall., 1944, p. 44).
SYNT. Sulfure(s) d'ammonium, d'antimoine (stibine, kermès), d'argent (argentine, argyrose), d'arsenic (orpiment, réalgar), de cadmium, de cuivre (chalcosine), de fer (pyrite, marcassite), de manganèse (alabandine), de mercure (cinabre, vermillon), de molybdène (molybdénite), de plomb (galène), de potassium, de zinc (blende); sulfure double de cuivre et de fer (chalcopyrite), de fer et d'arsenic.
Sulfure d'hydrogène. Le sulfure d'hydrogène, appelé également acide sulfhydrique ou hydrogène sulfuré, existe souvent dans les gaz se dégageant de certains terrains volcaniques et de certains gisements pétrolifères (...). Certaines eaux minérales (Aix-les-Bains) contiennent H2S libre (R. Quelet, Précis de chim., t. 2, 1964p. 181).
[Suivi d'un adj.] Sulfures métalliques. Sur le charbon, [la pyrite] brûle avec flamme bleue en laissant un sulfure ferreux mélangé d'oxyde (Lapparent, Minér., 1899, p. 561).
2. CHIM. ORG. Corps composé de soufre et de deux radicaux monovalents identiques ou différents, de formule générale R-S-R', ou de soufre et d'un radical divalent. Synon. thioéther (s.v. thi(o)-).Sulfures aromatiques; sulfures cycliques. L'ypérite ou gaz moutarde (...) est un sulfure organique; c'est un gaz vésicant qui fut très utilisé lors de la Première Guerre mondiale. D'autres sulfures ont un intérêt pratique; le sulfure d'éthyle est un adjuvant dans la dorure et l'argenture électrolytiques (...), le sulfure d'allyle est employé comme aromatisant (essence d'ail) (Encyclop. Sc. Techn.t. 101973, p. 205).Les sulfures se rencontrent dans beaucoup de composés naturels. Le sulfure de méthyle a été détecté dans diverses essences végétales et constitue un sous-produit de la fabrication des pâtes à papier par la « méthode au sulfate » (Encyclop. univ.t. 151973, p. 193).
B. − ,,Objet en cristal (ou en verre) décoré dans la masse soit de motifs en céramique, soit de sujets émaillés, blasons, fleurs... L'appellation est impropre et due à l'effet argenté que certains décors donnaient à ces objets et qui rappelaient l'effet du sulfure`` (Nér. Hist. Art 1985); ce décor. Je n'oublie pas les presse-papiers massifs, en verre de couleur, riches de ce que l'arabesque indestructible doit à des objets que personne, jusque-là, ne s'avisait d'appeler sulfures (Colette, Belles saisons, Derniers écrits, 1954, p. 256).Des boules de verre, des plaques en cristal agrémentées de fleurs en sulfure (Kunstler, Art XIXes. Fr., 1954, p. 39).
REM.
-sulfure, élém. de compos.[Les mots constr. sont des subst. masc.] V. monosulfure (s.v. mon(o)- II B), persulfure, polysulfure (s.v. poly- I E), protosulfure (s.v. prot(o)- C) et aussi:a)
Antimoniosulfure. -[Dans la dénomination des sulfures complexes] on connaît aussi des arséniosulfures comme le mispickel FeAsS (...), des antimoniosulfures comme l'ulmannite NiSbS (Encyclop. Sc. Techn.t. 101973, p. 200).
b)
Arséniosulfure. -V. antimoniosulfure supra rem. a ex.
c)
Disulfure. -Composé organique de formule R-S-S-R'. Certains disulfures comme la cystine (...) ont une grande importance biochimique (GDEL).
d)
Hydrogénosulfure. -Synon. de sulfure acide (supra A 1 a).
e)
Oxysulfure. -En substituant partiellement au soufre de l'oxygène, on obtient un oxysulfure. Ainsi peut-on obtenir, à partir du sulfure d'antimoine Sb2S3, deux oxysulfures, de formules Sb2OS2et Sb2O2S. (...) le premier existe dans la nature sous le nom de kermésite (Lar. encyclop.).
Prononc. et Orth.: [sylfy:ʀ]. Att. ds Ac. 1694 (qui renvoie à soufre) et dep. 1835. Étymol. et Hist. 1. 1787 chim. (Guyton de Morveau, Méth. d'une nomencl. chim...., Paris, Cruchet, p. 230: sulfures alkalins; p. 231: sulfures métalliques); 1816 sulfure de carbone (Gay-Lussac ds Ann. chim. et phys., t. 2, p. 130); 2. 1948 p. ext. « objet en cristal décoré dans la masse » (R. Imbert et Y. Amic, Les Presse-papiers fr. de cristal, Paris, p. 8). Dér. de l'élém. formant sulf-*; suff. -ure2* (v. Cottez, s.v. -ure1*). Fréq. abs. littér.: 22.
DÉR.
Sulfuration, subst. fém.a) Chim. Action de combiner au soufre, de former un sulfure; résultat de cette action. Il y a même parfois sulfuration [de l'acier] par des gaz provenant de charbon contenant du soufre (Guillet, Métall. gén., 1923, p. 249).b) Action de traiter par le soufre, par un composé du soufre. α) Technol. Sulfuration dite Vulcanisation du caoutchouc (J. Girardin, Leçons de chim. élém., t. 3, 1873, p. 392). β) Art vétér. Le traitement de choix [de la gale] reste la balnéation gazeuse d'anhydride sulfureux (...) par passage des chevaux dans les chambres à sulfuration (Garcin, Guide vétér., 1944, p. 140). [sylfyʀasjɔ ̃]. 1resattest. a) 1821 chim. (Kapeler, Caventou, Manuel pharm. et drog., t. 2, p. 548: l'argent est noirci par suite de sa sulfuration), b) 1873 (J. Girardin, loc. cit.), c) 1874 vitic. (Travaux de la commission départementale contre le phylloxéra, Perpignan, p. 152 ds Littré Suppl. 1877), d) 1933 art vétér. (Lar. 20e); de sulfure, suff. -(a)tion*.
BBG.Storost (J.). Zur Herausbildung der Grundsätze der modernen frz. Fachsprache der Chemie... Beitr. rom. Philol. 1972, t. 11, p. 306.

Wiktionnaire

Nom commun

sulfure \syl.fyʁ\ masculin

  1. (Chimie) Combinaison du soufre avec un métal ou un métalloïde.
    • On a remarqué que chez les saturnins la peau prend une teinte noirâtre quand elle est badigeonnée avec une solution de sulfure de potassium à 5 pour 100. — (Charles-Albert Vibert, Précis de toxicologie clinique et médico-légale, Paris, Baillière, 1907, page 257)
    • L'extraction des graisses se fait par un dissolvant des matières grasses: benzine, sulfure de carbone, alcool, etc. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
  2. (Céramique) Boule presse-papiers contenant un décor noyé dans du cristal.
    • Mais voici le palier éclairé par la lumière douce de vitrines où s'amoncelle un bric-à-brac, très bourgeois 1900, de petits bronzes, de sulfures, de biscuits de Saxe. — (Hervé Bazin, Cri de la chouette, Grasset, 1972, réédition Le Livre de Poche, page 37)
    • Mais justement, rien ne me plaît de ce bric-à-brac suranné, ni les opalines de foire, ni les coupelles en Wedgewood, ni les sulfures mille-fleurs. — (Emmanuelle Bayamack-Tam, Si tout n'a pas péri avec mon innocence, Éditions P.O.L, 2013)

Forme de verbe

sulfure \syl.fyʁ\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de sulfurer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de sulfurer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de sulfurer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de sulfurer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de sulfurer.

Forme de verbe

sulfure \Prononciation ?\

  1. Première personne du singulier du présent du subjonctif de sulfurar.
  2. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de sulfurar.
  3. Troisième personne du singulier de l’impératif de sulfurar.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SULFURE. n. m.
T. de Chimie. Combinaison du soufre avec un métal ou un métalloïde. Sulfure d'antimoine, d'arsenic. Sulfure de carbone.

Littré (1872-1877)

SULFURE (sul-fu-r') s. m.
  • Terme de chimie. Nom général des composés binaires formés par le soufre avec les métaux et quelques métalloïdes. Les sulfures métalliques sont extrêmement abondants et fréquents dans la nature ; ils constituent le plus grand nombre des mines métallurgiques, Fourcroy, Conn. chim. t. I, p. 214.

    Sulfure de carbone, substance employée aujourd'hui en grand par l'industrie pour mettre en pâte le caoutchouc, et pour retirer, de résidus perdus jusqu'à ce jour, des matières grasses d'une valeur considérable.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « sulfure »

(Date à préciser) Du radical du latin sulfur (« soufre ») et -ure.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « sulfure »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
sulfure sylfyr

Citations contenant le mot « sulfure »

  • Le rapport sur les prévisions du marché mondial sulfure de sodium 2021-2026 élabore un aperçu de l’industrie avec de nombreuses définitions et classifications, types et ses propres applications et disposition des chaînes. Taille du marché sulfure de sodium, le rapport sur l’économie affiche la production, les revenus, le prix, la taille du marché, la part et le taux de croissance de tous types. Le rapport sur l’industrie sulfure de sodium présente des informations sur le marché mondial, fournissant une recherche statistique générale de ce marché basée sur des facteurs tels que les souhaits des consommateurs, les progrès technologiques dans les affaires, la menace du substitut, les moteurs du marché. , Taille du marché sulfure de sodium 2021 par fabricants, type, application et prévisions jusqu’en 2026 – thetfordactu.com
  • Glencore et Canada Nickel envisagent une collaboration dans le domaine du traitement des matériaux à base de nickel, cobalt et sulfure. L'idée serait d'utiliser la capacité excédentaire du site métallurgique de Glencore à Timmins, en Ontario, pour extraire et traiter les matériaux de la mine de Crawford contrôlée par Canada Nickel, selon un communiqué paru mardi. Bilan, Glencore et Canada Nickel envisagent une collaboration au Canada - Bilan
  • Le rapport d’étude de marché mondial sulfure de sodium 2020-2026 est une étude spécialisée et approfondie de l’industrie sulfure de sodium avec un accent sur la tendance du marché mondial. En outre, le rapport fournit des informations sur la taille du marché sulfure de sodium, l’évaluation de la part de marché, la croissance, la structure des coûts, la capacité, les revenus et les prévisions 2026. Ce rapport comprend également l’étude globale de la part de marché sulfure de sodium avec tous ses aspects influençant la croissance du marché . Ce rapport est une analyse quantitative exhaustive de l’industrie du sulfure de sodium et fournit des données pour élaborer des stratégies visant à augmenter la croissance et l’efficacité du marché de sulfure de sodium. , Analyse de la taille du marché sulfure de sodium 2021 par part de l’industrie, stratégies commerciales, demandes émergentes, taux de croissance, tendances récentes, opportunité et prévisions jusqu’en 2026 – athleduweb.be
  • Dans l’état COVID-19, les impacts mondiaux de la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) commencent déjà à échouer et affecteront considérablement le marché du sulfure de sodium en 2020. L’épidémie de COVID-19 a eu des effets sur de nombreux aspects comme l’approvisionnement de l’industrie chaîne, en particulier pour les canaux de commercialisation, et les situations économiques mondiales. , Définition du marché mondial sulfure de sodium avec portée – 2021 | Principaux fabricants, taux de croissance, segments clés, caractéristiques commerciales, tendances, perspectives d’avenir et prévisions jusqu’en 2026 – thetfordactu.com
  • Une batterie à électrolyte solide est tout simplement une batterie dans laquelle l’électrolyte liquide (c’est-à-dire le liquide qui transporte les ions d’une électrode à l’autre de la batterie pour contrebalancer le mouvement des électrons dans le circuit extérieur) est remplacé par un matériau à l’état solide. Ce solide peut être un oxyde, un sulfure mais aussi un polymère. Connaissance des Énergies, Les batteries solides : questions sur « une formidable opportunité » | Connaissances des énergies

Traductions du mot « sulfure »

Langue Traduction
Anglais sulfide
Espagnol sulfuro
Italien solfuro
Allemand sulfid
Chinois 硫化物
Arabe كبريتيد
Portugais sulfureto
Russe сульфид
Japonais 硫化物
Basque sulfuroa
Corse sulfuru
Source : Google Translate API

Sulfure

Retour au sommaire ➦

Partager