Stuporeux : définition de stuporeux

chevron_left
chevron_right

Stuporeux : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

Stuporeux, -euse, adj.[Corresp. à supra A] a) Psychanal. ,,Qui est caractérisé par un état de stupeur`` (Man.-Man. Méd. 1980). Mélancolie stuporeuse (Man.-Man. Méd. 1980). b) Méd. Langue stuporeuse. ,,Modification de l'aspect de la langue qui se rencontre dans la stupeur (...); elle porte alors la trace des impressions dentaires sur ses bords`` (Garnier-Del. 1972).

Stuporeux : définition du Wiktionnaire

Adjectif

stuporeux \sty.pɔ.ʁø\ masculin

  1. (Médecine) Relatif à la stupeur, à un engourdissement du corps et de l’esprit qui s’accompagne d’indifférence vis-à-vis du monde extérieur.
    • Une fois installé sur le divan, il me raconte avoir rencontré dans l’établissement un de mes malades qui avait été interrogé dans les locaux de la police (c’est un patriote algérien), et qui avait été soigné pour « troubles post-commotionnels stuporeux ». — (Frantz Fanon, Les Damnés de la Terre, 1961. p. 255.)
    • Un jour qu’il stationnait avec une application stuporeuse devant la plate-bande des roses thé et des camélias nains, je lui avais demandé s’il avait besoin d’aide […]. — (Muriel Barbery, L’élégance du hérisson, page 104, 2006, Gallimard)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « stuporeux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
stuporeux stypɔrø play_arrow

Citations contenant le mot « stuporeux »

  • Ce drame, Zviaguintsev le pousse à un degré de noirceur extraordinaire, sans pour autant tomber dans la caricature. Son film est crépusculaire, spectral, clinique. Il s’enfonce dans ­l’hiver des sentiments comme dans la forêt froide jouxtant la ville grise où l’on suspecte que le petit aurait pu se réfugier ou être entraîné. Tout en filmant cette quête pathétique et le peu de conséquences qu’elle engage pour les protagonistes de l’affaire, le cinéaste nous confronte à une sorte de degré terminal, stuporeux, de l’égoïsme et du cynisme où sont tombés ses personnages. Tel cadrage sur les miroirs démultipliés d’un salon de coiffure où se projettent deux femmes à la conversation venimeuse ; tel plan à la volée dans un restaurant de luxe, où une grappe de jeunes femmes blondes surexcitées posent pour un selfie ; tel délire verbal bouffi de méchanceté d’une marâtre. Le Monde.fr, « Faute d’amour » : plongée dans l’hiver des sentiments
  • Joe, tueur à gages incarné par un Phoenix empâté et hirsute, est ici mandaté pour exécuter une mission dont il s’acquitte de manière impavide, un marteau à la main. Peu caractérisé, ce Joe se dessine sur fond d’éclairs rétroactifs traumatisants (son enfance, des scènes de guerre) et de séjours stuporeux chez sa mère, progresse dans un décor dépourvu de vie, selon un argument qui, fors l’abjection qu’il charrie et nonobstant l’actualité qui vient à sa rencontre, tient du pur prétexte. Il est entendu que ce défaut délibéré d’intrigue comme de caractérisation des personnages est compensé par une mise en scène très graphique, destinée à mettre en valeur la performance de Joaquin Phoenix. Cette concentration intense de la mise en scène sur le corps et l’action du personnage principal fait, pour certains amateurs de cinéma de genre, tout le prix du film. Le Monde.fr, « A Beautiful Day » : des enfances monstrueusement saccagées
  • Bientôt 40 ans que Pierre Commoy, photographe, et Gilles Blanchard, peintre, recouvrent gaiement d’aplats chromatiques leur fantaisie homo érotique.  Du fantasque à la James Bigood, moins stuporeux mais tout aussi saturé de Pink (Narcissus). Et peut être plus encore pour cette dernière exposition Héros, où le mannequin Matthieu Charneau joue les Bobby Kendal en fils de la Liriope violé par le dieu fleuve Céphise… Découvert en 2011 dans Brother of Arcadia de Nicola Formichetti, porté aux nus sous la corole "pierretegillienne" de Narcisse, Johnny Guitar et Ohé Matelot, Mathieu n’est pas sans rappeler un autre marin d’eau douce qui marqua les débuts du duo : Etienne Daho, marinière et perroquet, pour la pochette de La Notte, La Notte, en 1984. O, Expo : L'effeuillage des héros de Pierre et Gilles
  • L’indifférence au monde, les pensées morbides (menace d’un cataclysme) et l’état stuporeux de Justine illustrent bien les pensées qui accompagnent généralement la dépression dans sa forme sévère appelée mélancolie. , La dépression est une maladie, pas un choix | Psychologies.com

Traductions du mot « stuporeux »

Langue Traduction
Corse stupore
Basque stuporous
Japonais 愚かな
Russe в состоянии ступора
Portugais estuporoso
Arabe مذهول
Chinois 愚蠢的
Allemand stuporös
Italien stuporoso
Espagnol estuporoso
Anglais stuporous
Source : Google Translate API

Synonymes de « stuporeux »

Source : synonymes de stuporeux sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires