La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « stridence »

Stridence

Variantes Singulier Pluriel
Féminin stridence stridences

Définitions de « stridence »

Trésor de la Langue Française informatisé

STRIDENCE, subst. fém.

Littér. Caractère d'un son, d'un bruit strident; p. méton., bruit, son strident. Stridence aiguë, insupportable. Les stridences des éclats qui passent vous font mal aux oreilles, vous frappent sur la nuque, vous traversent les tempes (Barbusse, Feu, 1916, p. 269).Ces éléments [de la strette], pour la plupart cycliques, s'enchevêtrent, et dans une marche par approximations successives, vont jusqu'à atteindre une stridence pure, qui couronne toute l'œuvre de son accord final (Schaeffer, Rech. mus. concr., 1952, p. 66).V. méningitique dér. s.v. méningite ex. de Bourget.P. métaph. Descendu dans le Midi sur les traces de Van Gogh, il [Derain] est bouleversé par la lumière, par la stridence des couleurs (Le Nouvel Observateur, 7 mars 1977, p. 78, col. 1).
Prononc.: [stʀidɑ ̃:s]. Étymol. et Hist. 1881 (Barbey d'Aurevilly, Théâtre contemp. 1881-1883, pp. 208-209 ds Quem. DDL t. 34). Dér. de strident*; suff. -ence (v. ance). Bbg. François (A.). La Désinence « ance » dans le vocab. fr. Genève, Lille, 1950, p. 83.

Wiktionnaire

Nom commun - français

stridence \stʁi.dɑ̃s\ féminin

  1. Caractère de ce qui est strident, d’une sonorité stridente.
    • Il suffisait cependant de s'éloigner de quelques pas pour que la stridence de la meule fut atténuée par sa confusion avec les sons provoqués par les autres outils. — (Jean-Pierre Marin - Au forgeron de Batna)
    • [...] pas le moindre grondement de machines à bielles et à volants, pas le plus mince sifflement de vapeur, mais la stridence continue des sauterelles, l'appel bref d'un roitelet des murs, le chant d'un coq. — (Maurice Bedel, La nouvelle Arcadie, 1934)
    • Chaque fois qu'il venait au Palladium, il y restait une heure tandis que les orchestres et les chanteurs se succédaient sur l'estrade – adolescents de la banlieue ou jeunes employés du quartier. Et leur rêve était si fort, si violent leur désir d'échapper par la musique à ce qu'ils pressentaient de leur vie, que Bellune percevait souvent les stridences des guitares et les voix qui s'éraillaient comme des appels au secours. — (Patrick Modiano, Une jeunesse, Gallimard, collection Folio, 1981, pages 27-28)
    • On tire vers l’aigu. Les profondeurs cuivrées font place à une stridence conquérante (a-t-on jamais écrit aussi haut pour sax soprano ? Il fallait bien Lacy pour tenir un pupitre aussi difficile). — (Laurent de Wilde, Monk, 1996, collection Folio, page 261)
  2. (Propulsion spatiale) Son aigu, d’une fréquence de quelques kilohertz, caractérisant une instabilité de combustion, en particulier dans un moteur à ergols liquides.
  3. (Propulsion spatiale) (Par extension) Cette instabilité elle-même.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

France Terme

Son aigu, d’une fréquence de quelques kilohertz, caractérisant une instabilité de combustion, en particulier dans un moteur à ergols liquides ; par extension, cette instabilité elle-même.

Notes : 1. La stridence correspond à l’une des fréquences de résonance de la chambre de combustion et peut entraîner la destruction de cette dernière.2. On trouve aussi, dans le langage professionnel, les termes « instabilité haute fréquence » et « instabilité HF ».

FranceTerme, Délégation générale à la langue française et aux langues de France

Étymologie de « stridence »

Mot dérivé de strident, avec le suffixe -ence.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « stridence »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
stridence stridɑ̃s

Citations contenant le mot « stridence »

  • Certes, la France et les français d’aujourd’hui ne sont pas coupables des crimes abominables commis durant cent trente-deux ans d’une odieuse colonisation, cependant la vérité, avec sa part d’affreuse noirceur et de tragédies doit-être reconnue, et dite aux français. Ce n’est pas en restituant des cranes des victimes de la colonisation, longtemps tenus en « détention », que l’histoire et les consciences seront libérées, au contraire cela confirme un génocide qui n’a pas de nom, et prouve à l’évidence, que la colonisation n’avait rien d’une mission civilisatrice. Nombreux aujourd’hui sur les deux rives, après cette macabre « livraison » se questionnent avec stridence, pour comprendre comment la patrie berceau des droits de l’homme et des libertés fondamentales, a-t-elle pu séquestrer les cranes de ses victimes. Club de Mediapart, La France, les cranes et le déni de vérité de Macron. | Le Club de Mediapart
  • C’est un peu comme le bruit des ongles qui grattent un tableau d’école ou la stridence des alarmes de feu. Quand on entend ça, on a envie de fuir. […] Ça engendre une colère qui va de l’irritation à la rage, même à l’agression verbale ou physique. C’est très étrange à vivre, parce que, rationnellement, on ne comprend pas pourquoi ça nous met dans un état pareil. On voit bien que les autres tolèrent très bien les mêmes bruits, mais on est incapable de contrôler notre réaction aversive. Radio-Canada, La misophonie, une intolérance particulière au bruit | Bien entendu
  • Dès le trajet en bateau, l’hôpital Caroline offre une silhouette majestueuse et inquiétante. Lieu d’isolement autant que de surveillance. Avec ses hautes façades blondes, ses murs de rugueuses pierres locales, ses tuiles rosées, cet étonnant ensemble néo-classique tranche par sa solennité presque carcérale avec la gaieté des bouquets de genêts, la stridence des gabians et les eaux turquoise de la plage de Saint-Estève, en contrebas. La cour « des convalescents » fait face à celle « des malades », de lourdes grilles empêchent alors tout contact. « Le site est conçu pour que ceux qui arrivaient ne croisent pas ceux qui en partaient », reprend la jeune femme. La Croix, L’hôpital Caroline, un lazaret au large de Marseille
  • Malheureusement, les médiums et aigus s'en sortent très nettement moins bien. La précision leur fait défaut : non seulement le niveau de détail reproduit est décevant, mais il faut aussi composer avec un contrôle de la distorsion harmonique très largement perfectible. Le pic à 6 kHz visible sur la mesure, notamment, ne passe pas inaperçu : il cause des scintillements parasites fort disgracieux, et même parfois assez fatigants pour les tympans. Qu'il s'agisse d'une trompette se laissant soudainement aller à la stridence, ou d'un coup de cymbale se parant d'une acidité totalement hors de propos, les moments où cette faiblesse se rappelle à notre bon souvenir sont toujours particulièrement contrariants. , Test Huawei Sound X : une enceinte connectée avec Devialet, mais prématurée - Les Numériques
  • Venues de Nouvelle-Zélande, ces chansons ont recueilli tous les grooves de la terre, mais comme on collectionne les bois flottés : déformés, arrondis par le voyage, ces sons s’imbriquent miraculeusement, en dépit de leurs origines, dans leur époque. C’est la fête des fesses maltraitées par la stridence des sons et l’opulence des rythmes que fête joyeusement, furieusement, ce Brothers and Sisters of the Black Lagoon. Alors que le groupe tourne en France, il serait dommage de ne pas lui offrir sueur et frénésie. Les Inrockuptibles, Orchestra Of Spheres : la fête des fesses maltraitées par la stridence des sons

Traductions du mot « stridence »

Langue Traduction
Anglais shrillness
Espagnol lo agudo
Italien suono stridulo
Allemand schärfe
Chinois 尖酸刻薄
Arabe شدة
Portugais estridente
Russe визгливость
Japonais しなやかさ
Basque shrillness
Corse timurità
Source : Google Translate API

Synonymes de « stridence »

Source : synonymes de stridence sur lebonsynonyme.fr

Stridence

Retour au sommaire ➦

Partager