La langue française

Stramonium

Sommaire

  • Définitions du mot stramonium
  • Étymologie de « stramonium »
  • Phonétique de « stramonium »
  • Citations contenant le mot « stramonium »
  • Traductions du mot « stramonium »

Définitions du mot « stramonium »

Trésor de la Langue Française informatisé

STRAMONIUM, subst. masc.;STRAMOINE, subst. fém.

BOT. Variété de datura de la famille des Solanées, plante vénéneuse à grandes fleurs blanches et à fruits épineux connue pour ses propriétés thérapeutiques. Synon. herbe au/du diable (v. herbe A 2 c), pomme* épineuse.Le stramonium, ou pomme épineuse, exhale une odeur forte et virulente, qui rend la tête lourde et pesante, et qui provoque au sommeil, si on la respire un peu de temps (Geoffroy, Méd. prat., 1800, p. 508).Des porcheries désaffectées ruineuses, qu'envahissent (...) les stramoines épineuses (Arnoux, Zulma, 1960, p. 260).
Prononc. et Orth.: [stʀamɔnjɔm], [stʀamwan]. Ac. dep. 1762: stramonium. Plur. des stramoniums. Étymol. et Hist. 1572 strammonia subst. fém. (Du Pinet, trad. Commentaires de Mattioli, p. 396 ds Arv., p. 463; trad. du lat. stramonia, 1554); 1602 stramonium subst. masc. (Colin, Hist. des Drogues, trad. du lat. de l'Escluse, p. 475, ibid.; le texte lat. corresp. dans l'éd. de 1593 porte stramonia); 1686 stramonie subst. fém. (Dapper, Description de l'Afrique, trad. du néerl., p. 81, ibid.); 1776 stramoine subst. fém. (Valm. ds Fr. mod. t. 33, p. 231). Du lat. des bot. stramonia, stramonium d'orig. inc. (FEW t. 21, p. 183a-b). Le n. de cette plante apparaît pour la 1refois dans un texte cat. dont l'aut. est mort en 1462, sous la forme estremoni (Alc.-Moll., s.v. estramoni). Il est ensuite att. sous la forme lat. stramonia chez Tragus, De stirpium... (1552), chez Matthioli, Commentarii, p. 476 (1554), chez Dodoens, Hist. des plantes, p. 299 (1557). Stramonium semble s'imposer assez vite: il est préféré par Colin (1602).

Wiktionnaire

Nom commun

stramonium \stʁa.mo.njɔm\ masculin

  1. (Vieilli) (Botanique) Stramoine.
    • Le stramonium, ou pomme épineuse, exhale une odeur forte et virulente, qui rend la tête lourde et pesante, et qui provoque au sommeil, si on la respire un peu de temps. — (Geoffroy, Méd. prat., 1800)

Nom commun

stramonium \Prononciation ?\

  1. (Botanique) Stramoine.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

STRAMONIUM. (UM se prononce OME.) n. m.
T. de Botanique. Plante vénéneuse de la famille des Solanées, à feuilles larges et à grandes fleurs blanches.

Littré (1872-1877)

STRAMONIUM (stra-mo-ni-om') s. m.
  • Nom du datura stramonium, solanées, dit aussi pomme épineuse et herbe aux sorciers. Le poison du stramonium, du champignon et de la vipère est une production de la nature, Fourcroy, Conn. chim. t. I, p. III.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

STRAMONIUM, s. m. (Botanique.) Tournefort établit douze especes de ce genre de plante, & nomme pour la premiere celle qui est à fleurs blanches & à fruit rond épineux. I. R. H. 118. datura pericarpiis erectis, ovatis, Hort. clif. 55. en anglois, the round thorny fructed apple, & vulgairement en françois, pomme épineuse : sa racine est grosse, blanche, fibreuse, ligneuse, annuelle. Elle pousse une tige à la hauteur de trois piés, quelquefois même à la hauteur d’un homme, grosse comme le pouce, ronde, creuse, divisée en plusieurs branches tant soit peu velues : ses feuilles sont larges, anguleuses, pointues, ressemblantes à celles du solanum, mais beaucoup plus grandes, placées alternativement, sinuées sur leurs bords, attachées à des longues queues, molles, grasses, d’un verd foncé, d’une puanteur exécrable & assoupissante.

Sa fleur est une grande cloche blanche, soutenue par un calice oblong, découpé dans le haut en cinq dentelures, ayant dans le milieu cinq étamines, à sommets jaunes, applatis.

Lorsque cette fleur est passée, il lui succede un fruit comme une noix commune, encore vêtue de sa premiere écorce, presque rond, garni tout-au-tour de pointes courtes, grosses, peu piquantes ; ce fruit dans sa maturité s’ouvre en quatre parties égales, séparées par des cloisons membraneuses, où sont attachées plusieurs semences noires, un peu applaties, semblables à un petit rein, d’un goût désagréable.

On cultive cette plante dans les jardins ; on la trouve quelquefois à la campagne dans des terreins gras ; elle fleurit en été, & ses graines mûrissent en automne. Toute cette plante est narcotique & stupéfiante ; on ne doit jamais l’employer intérieurement, pas même en lavement, à cause de ses mauvais effets, dont on a plusieurs observations. Le meilleur remede peut-être contre cette espece de poison, seroit d’employer la boisson du vinaigre, & d’autres acides ; on conseille communément le vomissement, la thériaque, & les sels volatils. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « stramonium »

(Siècle à préciser) Du latin stramonium d’origine obscure. La plus ancienne attestation de ce mot est le catalan estremoni[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Voir stramonium.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « stramonium »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
stramonium ɔm

Citations contenant le mot « stramonium »

  • Arbuste très toxique à fleurs de la famille des Solanacées, le datura est originaire d'Afrique du Sud ou d'Inde selon les espèces. Proche du genre Brugmansia, il diffère par ses fleurs en formes de clochettes plutôt érigées que pendantes. On compte une vingtaine d'espèces de datura, dont les plus communes Datura metel et Datura stramonium (parfois considérée comme une mauvaise herbe). , Datura : planter, entretenir, multiplier et toxicité
  • Le Datura (Datura stramonium) est une plante herbacée, qui pousse dans les champs et dont les graines, en particulier, contiennent des alcaloïdes. Même si ces substances sont utilisées en pharmacologie pour leurs propriétés thérapeutiques, elles peuvent s’avérer toxiques. D’autant que de très petites quantités suffisent pour déclencher une intoxication. Le seuil de risque est estimé à une graine de Datura pour 10 000 graines de sarrasin. , Rappel de paquets de farine de sarrasin bio contenant une plante très toxique 
  • Qu'est-ce que la Datura stramonium ? C'est le nom d'une plante commune en France à l'état sauvage et parfois utilisée comme fleur d'ornement, mais, comme le rappelle le site Drogues Info Service, c'est une plante « hallucinogène puissante et très toxique ». leparisien.fr, Suspicion de substance toxique dans des haricots verts : l’herbe du diable, c’est quoi ? - Le Parisien

Traductions du mot « stramonium »

Langue Traduction
Anglais stramonium
Espagnol estramonio
Italien stramonium
Allemand stramonium
Chinois 地膜
Arabe stramonium
Portugais estramônio
Russe дурман
Japonais ストラモニウム
Basque stramonium
Corse stramoniu
Source : Google Translate API
Partager