La langue française

Sténotyper

Définitions du mot « sténotyper »

Wiktionnaire

Verbe

sténotyper \ste.nɔ.ti.pe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Transcrire par sténotypie.
    • Presque aussitôt une princesse russe entra, fatale et ondulante, munie d'un derrière insistant et d'une petite machine à sténotyper. — (Albert Cohen, Belle du Seigneur, 1968)
    • (...) ils ne nous permettront pas d'insérer nos conférences avec la discussion complète, que nous faisons parfois sténotyper, la totalité des causeries radiodiffusées, les entretiens dont je parlerai dans un instant, etc. — (Le Courrier rationaliste, 1954)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « sténotyper »

De sténotype.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « sténotyper »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
sténotyper stenɔtipe

Citations contenant le mot « sténotyper »

  • C'est qu'au fond rien ne me prédestinait à devenir historienne de la IVe République. J'étais journaliste. Un peu par hasard, d'ailleurs, comme beaucoup de choses de ma vie. J'ai parfois l'impression de n'avoir jamais rien voulu, mais que les choses se sont imposées à moi. Donc, au sortir de la guerre, pour des raisons qui me sont propres, je n'avais pas entrepris d'études universitaires. Comme beaucoup de jeunes filles de l'époque, j'avais pris des cours de secrétariat et le hasard a voulu que Philippe Vianney, qui venait de créer le Centre de formation des journalistes, me propose de sténotyper les cours en même temps que de les suivre. J'ai accepté. C'était une situation très agréable. Je n'ai pas dû être une bonne élève puisque, dans ma promotion, je partage avec Philippe Bouvard le douteux privilège d'avoir fait le CFJ... et de ne pas en être diplômée ! En ce temps-là, il est vrai, les diplômes, en tout cas dans la profession de journaliste, n'avaient pas beaucoup d'importance. Le hasard des rencontres pouvait suffire à vous mettre le pied à l'étrier. Celle avec Jacques Kayser a sans doute été décisive. Aujourd'hui, un peu oublié, il était historien. Neveu d'Alfred Dreyfus, il avait écrit un livre remarqué sur l'Affaire. Il était aussi une personnalité importante du Parti radical - il avait joué un rôle, avant guerre, à la gauche de ce parti, dans le mouvement qu'on avait appelé les Jeunes Turcs. Mais c'était surtout un grand journaliste et aussi un des premiers historiens de la presse. C'est par lui que j'ai été mise en relation avec Lucie Faure, la femme d'Edgar Faure, qui venait de créer une revue, La Nef, pour laquelle j'ai fait quelques piges. Toutefois, ma "carrière" ne commence vraiment qu'en 1955, lorsque Pierre Viansson-Ponté m'engage à L'Express, dont il était rédacteur en chef. Travailler à L'Express, à l'époque - le journal venait d'être créé par Jean-Jacques Servan-Schreiber -, c'était tout ce qu'une jeune journaliste pouvait rêver !   LExpress.fr, Georgette Elgey: "Je redoutais de raconter le retour au pouvoir du général de Gaulle" - L'Express

Traductions du mot « sténotyper »

Langue Traduction
Anglais stenotype
Espagnol estenotipo
Italien stenotype
Allemand stenotyp
Chinois 刻板印象
Arabe الصورة النمطية
Portugais estenótipo
Russe stenotype
Japonais ステノタイプ
Basque stenotype
Corse stenotipu
Source : Google Translate API

Sténotyper

Retour au sommaire ➦

Partager