La langue française

Spume

Définitions du mot « spume »

Trésor de la Langue Française informatisé

SPUME, subst. fém.

PATHOL. ,,Salive écumeuse à grosses bulles, qui apparaît dans certaines crises d'hystérie ou d'épilepsie`` (Méd. Biol. t. 3 1972).
Prononc.: [spym]. Étymol. et Hist. 1. Ca 1256 spume marine « écume de mer » (Régime du corps de Aldebrandin de Sienne, éd. L. Landouzy et R. Pépin, p. 96, 32); 2. xiiie-xives. [ms. Bibl. Bruges 536] espume « écume, mousse provenant de l'ébullition d'un liquide » (Alexandre Neckam, De nominibus utensilium, éd. A. Scheler ds Jahrbuch für rom. und engl. Lit. t. 7 1866, p. 61: coclear magnum quo spuma [gl. espume] et ebulitio possint castigari); 3. xives. « larmes, chassie » (Moamin, éd. H. Tjerneld, II, 13, 4 [cf. aussi II, 15, 1-2]: De la spume qe vient es euz [de l'oiseau]); 1872 méd. « salive écumeuse » (Littré). Empr. au lat.spuma « bave, écume ».

Wiktionnaire

Nom commun

spume \spym\ féminin

  1. (Médecine) Salive écumeuse, à grosses bulles, qui se montre entre les dents, ou entre les lèvres, ou au fond de la gorge, dans certains accès d’hystérie et autres troubles nerveux.

Nom commun

spume \Prononciation ?\

  1. Écume.
    • White-crested waves [...] with their spume swept the lanthorns of the light-houses which rise from the end of either pier of Whitby Harbour — (Bram Stoker, Dracula, p. 85, 1897)

Verbe

spume intransitif

  1. Écumer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

SPUME (spu-m') s. f.
  • Terme de médecine. Salive écumeuse, à grosses bulles, qui se montre entre les dents, ou entre les lèvres, ou au fond de la gorge, dans certains accès d'hystérie et autres troubles nerveux.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « spume »

Lat. spuma, écume.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1495) Du latin spuma (« écume »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

De l’ancien français espume, du latin spuma.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « spume »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
spume spym

Citations contenant le mot « spume »

  • La pathologiste qui a effectué la première autopsie n'est pas catégorique sur les causes de la mort. Dans son rapport signé le 18 septembre 2003, le coroner René Charest conclut que les causes probables du décès sont indéterminées. L'autopsie a permis de confirmer la présence de « spume » (écume) au niveau du nez et des voies respiratoires, et M. Charest écrit qu'elle peut avoir été causée par une intoxication, une noyade ou une asphyxie, sans préciser quelle hypothèse est la plus vraisemblable.  La Presse, Mort d'un bambin à Montréal: accusée en France 17 ans plus tard
  • La cause du décès n’est pas immédiatement apparente, mais plusieurs indices, dont la présence de spume (un type d’écume trouvée près du nez de l’enfant), pointent vers une noyade dans le bain. Radio-Canada.ca, « Un sabotage qui revient à couvrir un crime » | Radio-Canada.ca
  • Les policiers ont tout de suite soupçonné que l’enfant avait été noyé, entre autres à cause de la présence de spume, un type d’écume trouvée dans son nez et ses voies respiratoires, et qui peut être indicative d’une noyade. Radio-Canada.ca, Mort de Jean-Patrick Géraud : la mère aurait souhaité incinérer son fils le plus vite possible | Radio-Canada.ca
  • Ces deux récits et l’autopsie racontent exactement la même histoire. Louis II s’est noyé après s’être débarrassé de façon violente de son médecin. L’autopsie montre pourtant que les poumons du roi ne contenaient pas d’eau. Alors qu’est-il arrivé? Le rapport du 15 juin 1886 a été confié en février 2018 à un spécialiste de médecine légale, le docteur Hervé Lerat, expert près de la cour d’appel de Rennes. Après l’avoir étudié et tenu compte du fait que le corps ne portait pas la moindre trace de violence, il conclut : « Ce n’est pas une mort par submersion : l’eau n’a pas envahi les voies respiratoires entraînant une asphyxie. Parmi les critères les plus reconnus d’une mort par submersion ne sont pas rapportés la cyanose, la spume, les lésions emphysémateuses, les corps étrangers. Tout laisse à penser qu’il s’agit d’une hydrocution. Le mécanisme est représenté par l’enchaînement suivant  : syncope primitive, puis inhibition, puis mort par arrêt de la fonction respiratoire et de la fonction circulatoire. Il s’agit d’un noyé blanc, victime d’une mort subite réflexe par inhibition, à l’inverse d’un noyé bleu cyanosé, victime d’une mort par submersion… Quelle est l’origine de la syncope primitive ? Il s’agit certainement d’une syncope thermo-différentielle, ce que l’on appelle communément une hydrocution causée par l’écart entre la température du corps et celle de l’eau… Louis II était manifestement alcoolisé, avait l’estomac plein et, par conséquent, une dilatation des vaisseaux périphériques. Le contact avec l’eau froide a entraîné une vasoconstriction brutale des vaisseaux repoussant le sang vers la circulation retour, provoquant une syncope. » Atlantico.fr, Le mystère du lac de Starnberg : comment est vraiment mort Louis II de Bavière | Atlantico.fr

Images d'illustration du mot « spume »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « spume »

Langue Traduction
Anglais spume
Espagnol espuma
Italien spuma
Allemand gischt
Chinois 泡沫
Arabe رغوة
Portugais espuma
Russe накипь
Japonais スプーム
Basque spume
Corse spuma
Source : Google Translate API

Spume

Retour au sommaire ➦

Partager