La langue française

Soutif

Sommaire

  • Définitions du mot soutif
  • Phonétique de « soutif »
  • Citations contenant le mot « soutif »
  • Images d'illustration du mot « soutif »
  • Traductions du mot « soutif »
  • Synonymes de « soutif »

Définitions du mot soutif

Wiktionnaire

Nom commun

soutif \su.tif\ masculin

  1. (Populaire) Soutien-gorge.
    • Quand je me suis relevé, empêtré dans les slips et les boîtes à soutifs, mon père avait déjà enlevé son ceinturon. J'ai senti une vache de brûlure sur la joue. Ça s'est mis à tomber de tous les côtés à la fois. Ça cinglait à en arracher la peau. — (Jean-Louis Derenne, Engrenage : Un jour de trop, Paris : Éditions Fleuve noir, 1981, chap. 3)
    • Les rombières elles ont les seins remontés au maximum par des soutifs de marque, les dents pourries un peu cachées ainsi par la gouache à lèvres, espérant encore se faire sauter par des amis intimes, […]. — (Marc-Édouard Nabe, Zigzags, éditions Barrault, 1986, p. 76)
    • Par réflexe, je tâtonne vers la poche de mon pantalon, mais mon portefeuille a lui aussi disparu. […]. Encore heureux que j'avais caché l'autre moitié de mon argent dans mon soutif ? — (Marie Lebey, Ballon de toi, Éditions Balland, 1987, chap. 14)
    • — Tu veux que je te le montre ?
      — Quoi ?
      — Mon soutif. Tu n’arrêtes pas de le zieuter pendant que je te parle.
      — (Amélie Nothomb, Robert des noms propres, Albin Michel, Paris, 2002, p. 141)
    • En disant ça, elle a attrapé ses seins des deux mains en rigolant.
      « Et pour chaque soutif, au moins les deux slibards assortis. Choisis-en un qui te plaît, je te l'offre.»
      — (Nadia Bouzid, Quand Beretta est morte, Éditions Grasset, 2008)
    • Le « sous-off » Coutard […] s’agace: « Les curés obligeaient les montagnards viets à porter des vestes et leurs femmes des soutifs, c’était n’importe quoi. Habillés, ils avaient l’air barbare, de loquedus. » — (Arnaud Vaulerin, « Coutard l’Asiate », Libération, vendredi 5 novembre 2010, p. 37)
    • Bah y a plus d’place dans l’soutif
      Quand tu ondules sous Lexomil.
      — (Stupeflip, Gem lé moch sur l’album The Hypnoflip Invasion, 2011)

  1. (Désuet) habile, adroit, ingénieux, avisé, subtil, minutieux. Sens en partie repris par le mot subtil.
    • livre soutive, la livre juste par opposition à la livre bon poids (Lexique de l'ancien français / Frédéric Godefroy, 1990).
    • elle était soutive et ingénieuse, et curieuse d'apprendre (Merlin : roman en prose du XIIIe siècle. Tome 1 / publ. avec la mise en prose du poème de Merlin de Robert de Boron d'après le manuscrit appartenant à M. Alfred H. Huth par Gaston Paris et Jacob Ulrich , 1886)
    • S'il chante de lointaine amour, Et remontait douce douleur, Soutif aller, soutif venir, parfont penser et long soupir (Partonopeus de Blois. Tome 1, Crapelet, Paris, 1834 )
    • Tant fut fait que l'image fut faite, De bonne oeuvre soutive et nette, Et couverte d'or et d'argent, Qui sied moult bien à toutes les gens (Nouveau recueil de fabliaux et contes inédits, des poètes français des XIIe, XIIIe, XIVe et XVe siècles)
  2. Seul, unique, solitaire, retiré, caché, écarté. (Glossaire de langue d'oïl (XIe-XIVe siècles) : contenant les mots vieux-français hors d'usage, leur explication, leur étymologie et leur concordance avec le provençal et l'italien, ouvrage à l'usage des classes d'humanités et des étudiants / par le Dr A. Bos , 1891)
    • Il est (dit un traité des vices) une hypocrisie orde, une sote, une soutive. (...) S'ils sont hypocrite soutif qui soutivement veulent en haut monter, et embler les dignités et les baillées. (...) C'est cet hypocryte soutif, superbe, méchant et avare que semble figurer ce monstre (Mémoire sur 32 statues symboliques, 1847)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « soutif »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
soutif sutif

Citations contenant le mot « soutif »

  • Adieu soutif ! Une étude récente de l’IFOP souligne que de nombreuses femmes ont laissé au placard leur soutien-gorge et proclamé la liberté du téton. Le hashtag #freethenipples semble avoir de beaux jours devant lui. À la faveur du confinement nous avons été nombreuses à garder l’habitude d’une poitrine libérée. Je ne porte moi-même plus de soutien-gorge depuis un peu plus d’un an. J’ai plutôt une petite poitrine qui tient bien, et mon seul sport consiste à courir après le bus ou me promener à vélo. Lorsque j’ai interrogé mes amies, j'ai réalisé que je n'étais pas la seule à avoir remisé au placard ce vêtement. Personnellement j’ai décidé de me passer de soutien-gorge par un flegme inhérent chez moi. Cela a certainement dû se passer ainsi : plus de soutifs propre en vacances ou panne de machine à laver, et je me suis aperçue que c’était hyper confortable et paf ! Le pli était pris. Si cette transition a pu se faire en douceur, c’est aussi peut-être car je porte assez peu de décolleté sauf en vacances, et ai donc peu affaire à des regards concupiscents ou des remarques Tartuffe type : “Couvrez ce sein que je ne saurais voir ! “ Depuis que je n’en ai plus, mes seins ont (un peu) grossi et se sont remontés (si, si). Même constat chez mes copines : “mes seins tiennent mieux “ me confie l’une d’entre elles. Lorsque j’ai interrogé mon entourage sur l’abandon du soutien-gorge, on retrouve partout cette envie de confort. Les personnes que j’ai interrogées se divisent en trois catégories classiques : celles qui ont passé le cap; celles qui y vont progressivement; celles qui ne pourraient jamais. On retrouve pourtant partout un mot fort : LIBÉRATION ! Parmi tous les témoignages que j’ai recueillis, j’ai divisé aussi entre celles qui ont une forte poitrine et celles qui en ont une plus menue, car cela n’implique pas les mêmes choses au niveau du confort ou de la perception de cette tenue. aufeminin, No-Bra : "Depuis que je ne porte plus de soutifs, mes seins tiennent mieux et ils ont même un peu grossi"
  • Avoir des bretelles de soutif qui dépassent est généralement vu comme « vulgaire ». madmoiZelle.com, Cacher ses bretelles de soutien-gorge : pourquoi donc ?
  • 2 400 m2 de shopping 2.0Une expérience immersive et digitale blindée d'écrans connectés, avec notamment au rayon enfants un espace interactif permettant d'essayer les chaussures. Autre bonne idée : ce corner "Nike by You" pour customiser chaque produit Nike à votre guise ! Et l'espace "Bra Fit" pour permettre aux sportives de créer le soutif de leurs rêves, parfaitement adapté à leur corps et poitrine. N'oubliez pas : cette année, les soldes c'est jusqu'au 11 août ! Time Out Paris, La plus grande collection de sneakers d’Europe débarque sur les Champs-Elysées !
  • Les 3/4 des filles à petits seins avaient déjà comme réflexe de balancer le soutif dès la porte de chez elle passée. Et c'est peut-être bien parce ces trucs ont été conçu uniquement pour les filles qui ont des seins (des vrais...). Plus les seins sont petits, plus ils sont accrochés hauts, la gravité sur un demi abricot ça pèse pas lourd. Et plus on monte dans le thorax, plus il est large, jusque là tout le monde est d'accord. Sauf que plus le bonnet est petit, plus le tour est petit aussi ! Cherchez l'erreur ? Si je place mon soutif 2cm sous ma poitrine je respire de nouveau et je n'ai plus cette douleur dans les omoplates. Mais dès que je lève les bras, zioup, il remonte inévitablement jusqu'aux seins, voir sur les seins. On est dans le paradoxe stupide ou ce sont les seins qui tiennent le soutif et pas l'inverse... Je passe la moitié de ma journée à redescendre mon soutif quand j'en porte un. Mais si je ne tire pas sur les bretelles, j'ai trop de tissu. Et si je prends plus petit, bah je n'arrive même plus à le fermer dans le dos et les bonnets ne sont carrément pas en face des seins tellement ils sont rapprochés. Je crois que personne n'a jamais pris le temps de regarder l'anatomie des petits nichons... ce n'est pas une homothétie en miniature des gros, on a certes pas de seins mais on a quand même des poumons bordel ! Je crois que l'origine du problème est quelquepart par là... Brut., Ne plus porter de soutien-gorge, un geste loin d'être anodin | Brut.
  • Une chose en entraînant une autre, les journées passent, les douches s’espacent (ne me jugez pas, on sait tous que la France entière s’est beaucoup moins lavée pendant le confinement), et le soutif ne refait son apparition qu’un jour sur trois, jusqu’à être finalement oublié au fond du panier de linge sale pour une durée indéterminée. Lyon CityCrunch, J'ai égaré mon soutif à tout jamais pendant le confinement, et ça va !
  • T-shirt illustrant la page Facebook Sans soutif / No Bra Slate.fr, Elles ont laissé tomber le soutif et leurs seins se portent très bien | Slate.fr

Images d'illustration du mot « soutif »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « soutif »

Langue Traduction
Anglais bra
Espagnol sostén
Italien reggiseno
Allemand bh
Chinois 胸罩
Arabe حمالة صدر
Portugais sutiã
Russe бюстгальтер
Japonais ブラジャー
Basque bra
Corse bra
Source : Google Translate API

Synonymes de « soutif »

Source : synonymes de soutif sur lebonsynonyme.fr
Partager