La langue française

Sous-pied

Sommaire

  • Définitions du mot sous-pied
  • Étymologie de « sous-pied »
  • Phonétique de « sous-pied »
  • Images d'illustration du mot « sous-pied »
  • Traductions du mot « sous-pied »

Définitions du mot sous-pied

Wiktionnaire

Nom commun

sous-pied \su.pje\ masculin

  1. Bande de cuir ou d’étoffe qui passe sous le pied et qui s’attache des deux côtés au bas d’une guêtre ou d’un pantalon, de manière à le retenir et à l’empêcher de remonter.
    • Ils tiennent à honneur, comme presque tous les bourgeois des villes d’Espagne, de montrer qu’ils ne sont pas pittoresques le moins du monde et de faire preuve de civilisation au moyen de pantalons à sous-pieds. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
    • Il perdit d’abord son chapeau, puis les étriers. Son pantalon sans sous-pieds lui remontait jusqu’aux genoux de la façon la plus grotesque. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, 1840, édition Charpentier, 1859)
    • son pantalon sans sous-pieds, qui se relevait et s’arrêtait aux genoux, laissait voir à nu ses mollets rougis par le frottement des étrivières, avec ses bas bleus descendus sur le bord de ses souliers. — (Gustave Flaubert et Maxime Du Camp, Par les champs et les grèves (Voyage en Bretagne), 1886, Le Livre de poche, 2012, page 42)
    • Les dernières grimaces de moribonds en bonnet de coton et caleçons à sous-pieds élargissaient dans des lèvres distendues des dentitions et des bouches de prophètes. — (Jean Giono, Le hussard sur le toit, 1951, réédition Folio Plus, page 191)
    • Porter, mettre des sous-pieds.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SOUS-PIED. n. m.
Bande de cuir ou d'étoffe qui passe sous le pied et qui s'attache des deux côtés au bas d'une guêtre ou d'un pantalon, de manière à le retenir et à l'empêcher de remonter. Porter, mettre des sous-pieds. Ce sous-pied est cassé.

Littré (1872-1877)

SOUS-PIED (sou-pié) s. m.
  • Bande de cuir ou d'étoffe qui passe sous le pied, et qui, s'attachant des deux côtés au bas d'une guêtre ou d'un pantalon, les empêche de remonter.

    Au plur. Des sous-pieds.

HISTORIQUE

XVe s. Dès qu'il n'avoit que treize ans, Charles VI le prit en son service [Raoul de Gaucourt], et voulut qu'il fust son valet tranchant ; et, pour ce qu'il estoit petit, le roy fit faire un sous-pied [marche-pied], où il se tenoit quand il le servoit à table, Godefroy, Annot. sur l'hist. de Charles VI, p. 778.

XVIe s. Il eut le sous-pied de l'esperon et la semelle de la botte emportée d'une mousquetade, D'Aubigné, Hist. II, 455.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « sous-pied »

Sous, et pied.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

 Composé de sous et de pied.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « sous-pied »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
sous-pied suspiœ

Images d'illustration du mot « sous-pied »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « sous-pied »

Langue Traduction
Anglais underfoot
Espagnol debajo de los pies
Italien sotto i piedi
Allemand unter den füßen
Chinois 脚下
Arabe تحت القدمين
Portugais sob os pés
Russe под ногами
Japonais 足元
Basque underfoot
Corse underfoot
Source : Google Translate API
Partager