La langue française

Soprano

Sommaire

  • Définitions du mot soprano
  • Étymologie de « soprano »
  • Phonétique de « soprano »
  • Citations contenant le mot « soprano »
  • Images d'illustration du mot « soprano »
  • Traductions du mot « soprano »
  • Synonymes de « soprano »

Définitions du mot « soprano »

Trésor de la Langue Française informatisé

SOPRANO, subst.

MUSIQUE
A. − Subst. masc. Partie supérieure d'une polyphonie. Synon. dessus2.
1. [Dans une compos. polyphonique] Les œuvres incomplètes ont été réunies sous le n oXXI et ne trouveront place que dans les fac-similés et dans la table thématique, à l'exception de KI auquel manque le soprano et par conséquent le thème conducteur (Écorcheville, Suites orch., 1906, p. 1).
2. [Dans le chœur; p. oppos. aux autres voix du quatuor] Voix la plus aiguë, chez la femme ou chez l'enfant; plus rarement, voix de castrat. Quand une femme, à la voix de soprano, émet ses notes vibrantes et mélodieuses, à l'audition de cette harmonie humaine, mes yeux se remplissent d'une flamme latente et lancent des étincelles douloureuses, tandis que dans mes oreilles semble retentir le tocsin de la canonnade (Lautréam., Chants Maldoror, 1869, p. 181).Un soprano féminin s'éleva seul dans le chœur (J.-R. Bloch, Dest. du S., 1931, p. 36).
Soprano aigu, léger, coloratur. ,,Voix la plus haute et la plus brillante [se prêtant] à la virtuosité et à l'agilité, excellant dans les traits, les vocalises, les trilles et tous les ornements`` (Mus. 1976).
Soprano dramatique. Voix possédant ,,un timbre sombre et épais, volumineux dans le médium, recouvrant une tessiture variable, grave, centrale ou aiguë`` (Hist. de la mus., t. 1, 1960, p. 73 [Encyclop. de la Pléiade]).
Soprano lyrique. ,,Soprano central ou aigu, au timbre étouffé et mordant, prenant du volume dans la force`` (Hist. de la mus., t. 1, 1960, p. 73 [Encyclop. de la Pléiade]).
B. − P. méton., subst.
1. Femme ou enfant qui possède cette tessiture. Le chant des soprani reprend, Chant frêle, chant mouillé parmi la vaste église, Montant dans le silence (Rodenbach, Règne sil., 1891, pp. 119-120).Voir madame Grisi, soprano dramatique, créer Don Pasquale (Saint-Saëns, Portr. et souv.,1909, p. 229).
2. Sopraniste ou castrat. L'homme à la voix claire est accueilli par une volée de coups de bâton (...) « Ah! scélérat de soprano, lui crie-t-on, je t'apprendrai à faire le galant! » (Stendhal, Rome, Naples et Flor., t. 1, 1817, p. 31).Un gras soprano tord ses mâchoires béantes, C'est un charivari d'enfer! (Gautier, Poés., 1872, p. 181).
C. − P. anal. Instrument dont le timbre et la tessiture se rapprochent de ceux de la voix féminine. Ce beau soprano instrumental [la clarinette], si retentissant, si riche d'accents pénétrants quand on l'emploie par masses, gagne dans le solo en délicatesse, en nuances fugitives, en affectuosités mystérieuses ce qu'il perd en force et en puissants éclats (Berlioz, Instrument., 1844, p. 138).Le violon est avant tout un organe mélodique, le splendide et étincelant soprano des instruments à cordes (Lavignac, Mus. et musiciens, 1895, p. 155).
Empl. adj. [En parlant d'un instrument] Dont le timbre (excepté celui du sopranino) est le plus élevé. Ligature cuivre, saxophone soprano (Catal. Couesnon, 1934, p. 93).
Prononc. et Orth.: [sɔpʀano]. Ds Littré, etc., forme soprane [-pʀan] ou [-pʀa:n], transpos. graph. d'une prononc. à l'ital. accentuant [-pʀan] avec amuïssement de la voy. finale. Att. ds Ac. dep. 1835. Plur. soprani (Besch. 1845, Littré, etc.), sopranos (Ac. 1935, etc. et prop. du Conseil sup. de la lang. fr. ds J.O., Éd. des Doc. admin., 6 déc. 1990, p. 15, v. des scénarios). Étymol. et Hist. 1768 (Rousseau, s.v. castrato). Mot ital. att. comme terme de mus. dep. 1618 (Buonarroti ds Tomm.-Bell.), d'abord adj. « qui est au-dessus », du lat. vulg. *superanus (souverain1*). Fréq. abs. littér.: 61.
DÉR. 1.
Sopraniser, verbe intrans.,mus. Chanter en soprano. On l'avait chassé honteusement de la maîtrise, lui, le petit de circoncis, qui n'était plus bon à sopraniser (Arnoux, Rossignol napol., 1937, p. 15). [sɔpʀanize], (il) sopranise [-ni:z]. 1reattest. 1910 (Rostand, Chantecler, III, 4, p. 164); de soprano, suff. -iser*.
2.
Sopraniste, subst. masc.,mus. Chanteur adulte qui a une voix de soprano. Synon. castrat, fausset, haute-contre.Avant que Glück n'intervînt pour donner une importance égale ou supérieure à la musique par rapport aux chanteurs, le « sopraniste » régnait en maître sur les scènes lyriques italiennes (L'Œuvre, 16-17 nov. 1941). [sɔpʀanist]. 1reattest. 1842-43 (Sand, Consuelo, t. 3, p. 108); de soprano, suff. -iste*.
BBG. Hope 1971, p. 365. − Quem. DDL t. 12, 34.

Wiktionnaire

Nom commun

soprano \sɔ.pʁa.no\ masculin et féminin identiques

  1. (Musique) Voix du registre le plus élevé, qu’on appelait autrefois dessus.
  2. (Par extension) Personne qui possède ce registre de voix.
    • Ce motif est d’abord chanté par les sopranos.
    • (Par apposition)En l'espace de quelques années, il fit évacuer tous les falsettistes restants pour les remplacer par des castrats sopranos, les parties d’alto demeurant encore assez longtemps confiées à des faussets. — (Patrick Barbier, Histoire des Castrats, Grasset , 1989, page 17)
  3. (Musique) Au sein d’une famille d’instruments de musique, instrument dont l’ambitus se situe au-delà de celui de l’alto.
  4. (Musique) (Familier) Dans un orchestre de jazz, ellipse pour saxophone soprano.
    • Sidney Bechet jouait de la clarinette et du soprano.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SOPRANO. n. m.
T. de Musique emprunté de l'italien. Voix du registre le plus élevé, qu'on appelait autrefois Dessus. Il se dit, par extension, de la Personne qui possède ce registre de voix. Ce motif est d'abord chanté par les sopranos.

Littré (1872-1877)

SOPRANO (so-pra-no) s. m.
  • 1 Terme de musique. La voix qu'on appelait autrefois dessus ; c'est la plus élevée de toutes. Cette chanteuse possède un très beau soprano.
  • 2Le chanteur qui a cette espèce de voix. Un soprano.

    Pour éviter toute confusion avec le sens du numéro 3, on dit : il a une voix de soprano.

    Au féminin, une chanteuse soprano, et même une soprano. Mlle Falcon était une remarquable soprano.

  • 3 Par euphémisme, il se dit pour castrat.

    Au plur. on dit soprani. Castil-Blaze, dans ses ouvrages, francise complétement le mot, et dit : un soprane, des sopranes.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « soprano »

De l’italien soprano.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

De l'italien soprano.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ital. soprano, de sopra, dessus, sur, qui vient du lat. supra (voy. SUR).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « soprano »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
soprano sɔprano

Citations contenant le mot « soprano »

  • «On parle toujours des ténors du barreau en oubliant les femmes. Eh bien la mort de Gisèle Halimi, c’est la disparition de la plus grande soprano du barreau. Elle a très longtemps été le seul modèle de la profession pour les femmes. Dans les années 70, c’est la seule femme avocate visible dans un univers masculin et à laquelle une jeune fille peut s’identifier et se dire : "Je ferai comme elle, je serai Gisèle Halimi." Libération.fr, Mort de Gisèle Halimi : «Elle était la plus grande soprano du barreau» - Libération
  • L’association Sous l’Opalétuvier honore une nouvelle fois la musique classique et, grâce à son réseau, offre un concert exceptionnel de la soprano Jodie Devos ce mercredi, à Pittefaux. La Voix du Nord, À Pittefaux, la célèbre soprano Jodie Devos sera en concert mercredi
  • Une dispute familiale tourne au drame, la soprano varoise Monique Borelli a été mortellement poignardée par son fils de 18 ans. France Musique, La soprano Monique Borelli mortellement poignardée par son fils
  • La soprano Florie Valiquette dans le rôle de Frasquita, de l'opéra Carmen, au Festival de Verbier, en 2016. Radio-Canada, Les aigus de la soprano Florie Valiquette voyagent en Europe | Pétillant et corsé
  • La soprano bulgare évoque ses projets à venir et le souvenir du festival de Radio France à Montpellier 2016, lors duquel elle brillait dans le rôle titre de l'opéra "Iris" de Mascagni. Une retransmission de ce concert est prévue samedi 25 juillet à 20h sur France Musique. France Musique, La soprano Sonya Yoncheva est l'invitée du jour

Images d'illustration du mot « soprano »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « soprano »

Langue Traduction
Anglais soprano
Espagnol soprano
Italien soprano
Allemand sopran
Chinois 女高音
Arabe السوبرانو
Portugais soprano
Russe сопрано
Japonais ソプラノ
Basque soprano
Corse soprano
Source : Google Translate API

Synonymes de « soprano »

Source : synonymes de soprano sur lebonsynonyme.fr
Partager