La langue française

Solmiser

Sommaire

  • Définitions du mot solmiser
  • Étymologie de « solmiser »
  • Phonétique de « solmiser »
  • Images d'illustration du mot « solmiser »
  • Traductions du mot « solmiser »
  • Synonymes de « solmiser »

Définitions du mot « solmiser »

Trésor de la Langue Française informatisé

SOLMISER, verbe trans.

HIST. DE LA MUS. [Avant l'établissement de la gamme actuelle] Solfier dans le système des hexacordes. (Dict. xixeet xxes.).
Prononc.: [sɔlmize]. Étymol. et Hist. 1. Av. 1598 « prob.: chanter » (Marnix, Differens, I, IV, 13 ds Hug.: une galante messe bien solmisee et bien gringottee), seulement chez cet aut.; 2. 1812 « solfier » (Boiste). De sol2*, mi* avec la dés. -er; cf. 1703 solmifier (Brossard, tabl. synoptique).
DÉR.
Solmisation, subst. fém.,mus. a) ,,Méthode de pédagogie musicale élaborée au xies., consistant à chanter les notes à l'aide de syllabes ou voix (...) au lieu de les désigner par des lettres ou clefs (...) et permettant de reconnaître les qualités des intervalles, en particulier de discerner l'emplacement des demi-tons`` (Mus. 1976). C'est à cause de lui [le diabolus in musica, c'est-à-dire le triton fa-si] que ni Gui d'Arezzo ni ses successeurs n'avaient voulu donner de nom à la septième note [si] de la gamme; ce qui les avait conduits à adopter un mode de solmisation des plus incommodes, celui des nuances (Lavignac, Mus. et musiciens, 1895, p. 461).b) Action, fait de solfier. La solmisation de ce morceau est d'une habileté remarquable, sans artifice comique, et elle déchaîne cependant le rire; cette scène confine du reste au chef-d'œuvre (L. Schneider, Maîtres opérette fr., 1924, p. 196). [sɔlmizasjɔ ̃]. 1reattest. 1821 (Castil-Blaze, Dict. de mus. mod., II, p. 263 ds Quem. DDL t. 21); de solmiser, suff. -(a)tion*.
BBG. Quem. DDL t. 12 (s.v. solmisation); 25.

Wiktionnaire

Verbe

solmiser \sɔl.mi.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Musique) Chanter, lire (un morceau de plain-chant), en prononçant la syllabe assignée à chaque note par la méthode des hexacordes et des muances.
    • Ce propos a quelque chose d'ambigu puisque solmiser signifie précisément ne pas entonner au moyen des lettres (claves) (3), mais avec la série des syllabes(voces) dans laquelle passent les degrés sol et mi. — (Daniel Paquette, Aspects de la musique baroque et classique à Lyon et en France, 1989)
    • Même après avoir adopté le si, on continua à solmiser : E par exemple s'appelait E-la-mi-si. — (Jacques Chailley, La musique et le signe, 1967)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

SOLMISER (sol-mi-zé) v. a.
  • Ancien terme de musique. Chanter, lire un morceau de plain-chant, en prononçant le nom assigné à chaque note par la méthode des muances ; c'est le même sens que solfier.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « solmiser »

(Date à préciser) Composé de sol, mi et -iser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Sol, et mi.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « solmiser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
solmiser sɔlmize

Images d'illustration du mot « solmiser »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « solmiser »

Langue Traduction
Anglais solicit
Espagnol solicitar
Italien sollecitare
Allemand erbitten
Chinois 征求
Arabe استجداء
Portugais solicitar
Russe solicit
Japonais 懇願する
Basque eskatu
Corse richiede
Source : Google Translate API

Synonymes de « solmiser »

Source : synonymes de solmiser sur lebonsynonyme.fr
Partager