La langue française

Slikke

Sommaire

  • Définitions du mot slikke
  • Étymologie de « slikke »
  • Phonétique de « slikke »
  • Citations contenant le mot « slikke »
  • Traductions du mot « slikke »

Définitions du mot « slikke »

Wiktionnaire

Nom commun

slikke \slik\ féminin

  1. Partie basse de l’estran, qui n’est découverte que lors des basses marées.

Verbe

slikke

  1. Lécher, caresser, effleurer, flatter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « slikke »

Du néerlandais slijk (« boue »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « slikke »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
slikke slikk

Citations contenant le mot « slikke »

  • – la slikke : zone de vasières recouverte par la mer deux fois par jour – le schorre (ou « mollières ») : recouvert seulement lors des grandes marées. Geo.fr, Guide de voyage Baie de Somme - Geo.fr
  • Mais peu à peu, au cours des XVe et XVIe siècles, le Zwin s'est ensablé, coupant Bruges de la mer et provoquant son déclin. L'ancien bras de mer est ainsi devenu ce bout de terre soumis aux rythmes des marées. Il abrite de nombreux biotopes. Des plages et des dunes. Des polders – ces terres gagnées sur la mer, maintenues par des digues, mais qui demeurent sous le niveau de l'eau. Puis, surtout, ce que l'on appelle ici «les slikkes» et «les schorres». En patois flamand, la slikke, c'est la boue. Il s'agit donc de la partie basse de l'estran, inondée deux fois par jour et transformée en vasière. Le schorre, c'est l'alluvion. Le mot désigne la partie haute, les prés-salés, qui ne goûtent à l'eau de mer que lors de grosses tempêtes ou de marées exceptionnelles. Le Figaro.fr, Entre plages et dunes, direction le Zwin Parc Nature, perle du littoral belge
  • La baie des Veys est composée de différents habitats : bocage, polders (parsemés de mares et sillonnés par des canaux), dunes, plages, prés salés (ou herbus ou schorre) (uniquement submergés aux grandes marées) et vasières (slikke) (recouvertes à chaque marée haute).   Les polders de la baie des Veys (Petit Saint-André, Rouff, Sainte-Marguerite, Saint-Clément et Carmel, Sainte-Marie-du-Mont) ont été créés au 19ème et au 20ème siècle. Ce sont des étendues planes (l’altitude moyenne est de deux à trois mètres) dépourvues de végétation arbustive, pâturées ou cultivées (céréales) et bordées de hautes digues. Plusieurs inventaires botaniques dans la baie ont permis de détecter des espèces protégées ou menacées comme le Vulpin bulbeux (Alopecurus bulbosus) dans les prairies les plus anciennes, le Polypogon de Montpellier (Polypogon monspeliensis) dans les prés salés ou la Fougère langue de serpent (Ophioglossum vulgatum) et la Renoncule de Baudot (Ranunculus peltatus baudotii) en bordure ou dans les mares et les fossés légèrement salés. Les prés salés à Obione (Obione portulacoides), salicorne (Saliconia sp.) et spartine (Spartina sp.) et les vasières (slikke) couvrent de grandes surfaces.  Ornithomedia.com, La baie des Veys (Manche), une zone humide méconnue | Ornithomedia.com
  • Dans les régions intertropicales, la mangrove colonise en partie ou en totalité de l'espace situé entre cette basse slikke et la terre ferme. Les « marais maritimes tropicaux » sont appelés « marais à mangrove » du fait de la présence de cette dernière. Futura, Les marais à mangrove | Dossier

Traductions du mot « slikke »

Langue Traduction
Anglais slikke
Espagnol slikke
Italien slikke
Allemand slikke
Chinois 滑行
Arabe slikke
Portugais slikke
Russe slikke
Japonais スリック
Basque slikke
Corse slikke
Source : Google Translate API
Partager