La langue française

Sérasquier

Définitions du mot « sérasquier »

Trésor de la Langue Française informatisé

SÉRASKIER, SÉRASQUIER, subst. masc.

HIST. Dans l'Empire turc, titre donné à un général d'armée ou au chef suprême des forces militaires. Le prince marche vers le sérasquier Hussein-Pacha, posté près de la ville d'Ismaïl (Le Moniteur, t. 2, 1789, p. 289).Le messager (...) frappa dans ses mains. À ce signal, quatre soldats du séraskier Kourchid accoururent, et Sélim tomba percé de cinq coups de poignard (Dumas père, Monte-Cristo, t. 2, 1846, p. 269).P. anal. Iahvé eut un généralissime de ses armées, un séraskier, qu'on rencontrait quelquefois, l'épée nue à la main, et qu'on n'abordait qu'avec tremblement (Renan, Hist. peuple Isr., t. 1, 1887, p. 286).
Prononc. et Orth.: [seʀaskje]. Ac. 1762-1878: -quier (id. ds Littré); Gattel 1841: -quier, -kier; Besch. 1845: -ker, -kier, -quier. Étymol. et Hist. 1535 cherlesquier (Premier traité officiel de la France avec la Porte ds E. Charrière, Négociations de la France dans le Levant, t. 1, p. 285: Ybrahim, cherlesquier soltan [...] c'est lieutenant général d'exercite) forme isolée; 1670 seraiker [sic] (P. Briot, Hist. de l'empire ottoman, p. 311: le Général, que l'on appelle en Turc Seraiker); 1694 seraskier (Mén.); 1752 sérasquier (Trév. Suppl.). Empr. au turcserasker « général d'armée », lui-même empr. au persan sar-i- askar « chef de l'armée », comp. du persan sar « tête, chef » et de l'ar. askar « armée » (Lok. n o1847 et FEW t. 19, p. 155). Cf. cadilesquier, s.v. cadi et lascar.

Wiktionnaire

Nom commun

sérasquier \se.ʁa.skje\ masculin

  1. (Histoire) Général, chef suprême des forces militaires de l’Empire ottoman.
    • Au moment de nous séparer, il s’adressa à votre serviteur, à raison de mes fonctions de chancelier du Divan, que j’étais à cette époque, pour m’annoncer que Sa Hautesse, prenant en considération la requête qu’il lui avait présentée, de concert avec le sérasquier, avait bien voulu rendre la liberté à Stéfanâki, destiné à être interprète de l’armée, et à l’exilé Yacovâki, dont le sérasquiérat utiliserait les services. Il me donna, en outre, personnellement, l’ordre de promulguer, dès mon arrivée à la Sublime-Porte, les firmans relatifs à leur mise en liberté et de les délivrer au sérasquier. — (Akif-Pacha, Un diplomate ottoman en 1836 (affaire Churchill), Ernest Leroux, Éditeur, Paris, 1892, traduction annotée d’Arthur Alric)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

SÉRASQUIER (sé-ra-skié) s. m.
  • Titre donné en Turquie aux pachas qui commandent les troupes d'une province, et surtout au chef suprême des forces militaires de l'empire.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « sérasquier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
sérasquier seraskie

Traductions du mot « sérasquier »

Langue Traduction
Anglais serasquier
Espagnol serasquier
Italien serasquier
Allemand serasquier
Chinois serasquier
Arabe serasquier
Portugais serasquier
Russe сераскьер
Japonais serasquier
Basque serasquier
Corse serasquier
Source : Google Translate API

Sérasquier

Retour au sommaire ➦

Partager