La langue française

Semeur, semeuse

Définitions du mot « semeur, semeuse »

Trésor de la Langue Française informatisé

SEMEUR, -EUSE, subst.

I.
A. − [Corresp. à semer A 1] Celui, celle qui sème le grain. Le geste auguste du semeur (Hugo,Chans. rues et bois, 1865, p. 217).Un bon semeur fait la moitié de la récolte. Il faut de l'expérience, de l'observation, et un certain coup de bras (Pesquidoux,Livre raison, 1928, p. 2).
P. métaph. Comme un semeur divin qui sème où Dieu prescrit pour les peuples futurs les moissons de l'esprit (Lamart.,Chute, 1838, p. 969).Seigneur, vous aviez mis parmi nous ce docteur. Il était le semeur, Il était le pasteur, il enseignait d'en haut comme votre vicaire (Hugo,Légende, t. 6, 1883, p. 359).
Parabole du semeur. Parabole où Jésus ,,compare sa parole − la parole de Dieu − à la semence qui tombe en des terrains différemment préparés (...). Il faut semer la parole de l'Évangile`` (Marcel 1938). Ah! qu'il vienne, le Semeur de la parabole, et qu'il jette à pleines poignées la semence de résignation et de solidarité chrétiennes sur cette société moderne (Coppée,Bonne souffr., 1898, p. 119).
B. − P. anal. ou au fig.
1. [Corresp. à semer A 2] Arg., pop. Semeur de virgules. ,,Instituteur`` (Sandry-Carr. 1963).
2. [Corresp. à semer A 3] Semeur de troubles, de désordres; semeur de faux bruits, de fausses nouvelles. Vous êtes ici-bas les semeurs de l'effroi (Hugo,Légende, t. 3, 1877, p. 400).Nous avons été deux semeurs de doutes, mon vieil ami (Martin du G.,J. Barois, 1913, p. 549).
[Plus rarement le compl. déterminatif a une valeur positive] Avec la locomotive, semeuse de civilisation (P. Rousseau,Hist. techn. et invent., 1967, p. 350).
II. − AGRIC., subst. Machine servant à semer les grains. Synon. semoir.
Rem. ,,On dit improprement « semeuse »`` (Forest. 1946).
Prononc. et Orth.: [səmœ:ʀ], fém. [-ø:z]. Barbeau-Rodhe 1930: le semeur [ləsmœ:ʀ]. Ac. dep. 1694: semeur, le fém. en 1935. Étymol. et Hist. 1. a) Ca 1220 masc. semere « celui qui sème » (Gui de Cambrai, Barlaam et Josaphat, 1266 ds T.-L.); 1remoit. xiiies. [ms.] semur (Marie de France, Fables, éd. K. Warnke, XVII, 14, var.); 1875 semeur mécanique (Lar. 19e); b) 1234 fém. semerasse « celle qui sème » (doc. Arch. Moselle ds Gdf.); 1762 semeuse (Encyclop. Planches t. 1, 1, p. 1, Planche 1, 4); 1893 « machine à semer » (DG); 2. fin xiiie-déb. xives. [ms.] p. anal. « celui qui répand quelque chose » semere d'aumosnes (Prière de Théophile, 93b ds T.-L.); 3. ca 1434 semeurs de courrous et de zizanie (Mém. à Isabelle de Bavière, éd. M. Deprez ds Bibl. Ec. Chartes, 6esérie, t. 2, p. 149); mil. xves. [un Cordelier] semeur de bonne doctrine (Journal d'un bourgeois de Paris, éd. A. Tuetey, § 497, p. 234). Dér. de semer*; suff. -eur2*; cf. lat. seminator « semeur », d'où semere (supra ca 1220). Fréq. abs. littér.: 175.

Wiktionnaire

Nom commun

semeur \sə.mœʁ\ ou \smœʁ\ masculin (pour une femme on dit : semeuse)

  1. Celui, celle qui sème du grain.
    • Un semeur habile et diligent.
    • La pièce, le timbre à la semeuse : (Numismatique) (Philatélie) La pièce d’argent, le timbre français dont la vignette porte l’image d’une semeuse.

Nom commun 1

semeuse \sə.møz\ ou \smøz\ féminin

  1. Machine qui sert à semer. Référence nécessaire.
  2. (Agriculture) Récipient ressemblant à un seau légèrement aplati que l'on porte sur le ventre à l'aide de deux bretelles, et qui sert à mettre les graines que l'on est en train de semer à la volée.
  3. (Ornithologie) Autre nom de la bergeronnette.

Nom commun 2

semeuse \sə.møz\ féminin (pour un homme on dit : semeur)

  1. Celle qui sème du grain.
    • […] la liturgie nous dit ce qu’était sainte Cécile : une semeuse de pures résolutions, une ourdisseuse de nobles pensées, une argumentatrice. — (Église catholique, diocèse de Rouen, La Semaine religieuse du diocèse de Rouen, Edmond Fleury, 1894, p. 260 → lire en ligne)

Nom commun 1

semeuse \sə.møz\ ou \smøz\ féminin

  1. Machine qui sert à semer. Référence nécessaire.
  2. (Agriculture) Récipient ressemblant à un seau légèrement aplati que l'on porte sur le ventre à l'aide de deux bretelles, et qui sert à mettre les graines que l'on est en train de semer à la volée.
  3. (Ornithologie) Autre nom de la bergeronnette.

Nom commun 2

semeuse \sə.møz\ féminin (pour un homme on dit : semeur)

  1. Celle qui sème du grain.
    • […] la liturgie nous dit ce qu’était sainte Cécile : une semeuse de pures résolutions, une ourdisseuse de nobles pensées, une argumentatrice. — (Église catholique, diocèse de Rouen, La Semaine religieuse du diocèse de Rouen, Edmond Fleury, 1894, p. 260 → lire en ligne)

Nom commun 1

semeuse \sə.møz\ ou \smøz\ féminin

  1. Machine qui sert à semer. Référence nécessaire.
  2. (Agriculture) Récipient ressemblant à un seau légèrement aplati que l'on porte sur le ventre à l'aide de deux bretelles, et qui sert à mettre les graines que l'on est en train de semer à la volée.
  3. (Ornithologie) Autre nom de la bergeronnette.

Nom commun 2

semeuse \sə.møz\ féminin (pour un homme on dit : semeur)

  1. Celle qui sème du grain.
    • […] la liturgie nous dit ce qu’était sainte Cécile : une semeuse de pures résolutions, une ourdisseuse de nobles pensées, une argumentatrice. — (Église catholique, diocèse de Rouen, La Semaine religieuse du diocèse de Rouen, Edmond Fleury, 1894, p. 260 → lire en ligne)

Nom commun 1

semeuse \sə.møz\ ou \smøz\ féminin

  1. Machine qui sert à semer. Référence nécessaire.
  2. (Agriculture) Récipient ressemblant à un seau légèrement aplati que l'on porte sur le ventre à l'aide de deux bretelles, et qui sert à mettre les graines que l'on est en train de semer à la volée.
  3. (Ornithologie) Autre nom de la bergeronnette.

Nom commun 2

semeuse \sə.møz\ féminin (pour un homme on dit : semeur)

  1. Celle qui sème du grain.
    • […] la liturgie nous dit ce qu’était sainte Cécile : une semeuse de pures résolutions, une ourdisseuse de nobles pensées, une argumentatrice. — (Église catholique, diocèse de Rouen, La Semaine religieuse du diocèse de Rouen, Edmond Fleury, 1894, p. 260 → lire en ligne)

Nom commun 1

semeuse \sə.møz\ ou \smøz\ féminin

  1. Machine qui sert à semer. Référence nécessaire.
  2. (Agriculture) Récipient ressemblant à un seau légèrement aplati que l'on porte sur le ventre à l'aide de deux bretelles, et qui sert à mettre les graines que l'on est en train de semer à la volée.
  3. (Ornithologie) Autre nom de la bergeronnette.

Nom commun 2

semeuse \sə.møz\ féminin (pour un homme on dit : semeur)

  1. Celle qui sème du grain.
    • […] la liturgie nous dit ce qu’était sainte Cécile : une semeuse de pures résolutions, une ourdisseuse de nobles pensées, une argumentatrice. — (Église catholique, diocèse de Rouen, La Semaine religieuse du diocèse de Rouen, Edmond Fleury, 1894, p. 260 → lire en ligne)

Nom commun 1

semeuse \sə.møz\ ou \smøz\ féminin

  1. Machine qui sert à semer. Référence nécessaire.
  2. (Agriculture) Récipient ressemblant à un seau légèrement aplati que l'on porte sur le ventre à l'aide de deux bretelles, et qui sert à mettre les graines que l'on est en train de semer à la volée.
  3. (Ornithologie) Autre nom de la bergeronnette.

Nom commun 2

semeuse \sə.møz\ féminin (pour un homme on dit : semeur)

  1. Celle qui sème du grain.
    • […] la liturgie nous dit ce qu’était sainte Cécile : une semeuse de pures résolutions, une ourdisseuse de nobles pensées, une argumentatrice. — (Église catholique, diocèse de Rouen, La Semaine religieuse du diocèse de Rouen, Edmond Fleury, 1894, p. 260 → lire en ligne)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SEMEUR, EUSE. n.
Celui, celle qui sème du grain. Un semeur habile et diligent. La pièce, le timbre à la semeuse, La pièce d'argent, le timbre français dont la vignette porte l'image d'une semeuse. Fig., Semeur de discorde, semeur de zizanie. Celui qui se plaît à brouiller, à diviser les esprits. Semeur de fausses nouvelles, Celui qui répand de fausses nouvelles.

SEMEUSE. se dit aussi d'une Machine qui sert à semer.

Littré (1872-1877)

SEMEUR (se-meur) s. m.
  • 1Celui qui sème du grain. Un semeur expérimenté est un homme infiniment précieux, Genlis, Maison rust. t. III, p. 20, dans POUGENS.

    Fig. Mais le temps, grand semeur de la ronce et du lierre, Touche les monuments d'une main familière, Hugo, Voix, 4.

    Le semeur éternel, Dieu, la force qui produit tout. Pareil au temps ce faucheur sombre Qui suit le semeur éternel, Hugo, Voix, 5.

  • 2 Fig. Celui qui distribue à droite et à gauche. Vous souhaitez un Montausier… le semeur de négatives, Sévigné, 17 nov. 1675.
  • 3 Fig. Celui qui répand, propage. Le semeur de rapports souillera son âme ; et il sera haï de tout le monde, Sacy, Bible, Ecclésiastiq. XX., 31. On dit que c'est [Jésus] un semeur de nouvelles doctrines, qui abuse le peuple, Bossuet, Instr. aux Ursul. sur le silence, 3.

    Semeur de faux bruits, celui qui répand de fausses nouvelles.

    Semeur de discorde, etc. celui qui se plaît à brouiller, à diviser les esprits. Un semeur de zizanie, Voltaire, Lett. Damilaville, 11 mai 1764.

  • 4Semeurs de peste, gens qu'on accusait de propager la peste en semant çà et là des linges provenant de pestiférés.
  • 5Hochequeue ou lavandière.

REMARQUE

L'Académie ne donne pas le féminin semeuse. Rien pourtant ne doit empêcher de l'employer.

HISTORIQUE

XIIIe s. Qu'il [les oisillons] alassent les lins mengier, Qu'il ne puissent fructefier ; Mais li plusur nel volrent [voulurent] faire ; Au semeour i vunt retraire, Marie de France, Fables, 18. Uns semere issi pour semer, Gui de Cambrai, Barl. et Jos. p. 34.

XVe s. Semeurs de courrous et de zizanie, c'est à dire faiseurs de noises et de guerres, Bibl. des ch. 6e série, t. II, p. 149.

XVIe s. Les traistres, les mutins, les semeurs de querelles, Desportes, Rodomont.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

SEMEUR, s. m. (Agricult.) celui qui seme. Voyez Semaille, Semencer, Semer & Semoir.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « semeur »

 Dérivé de semer avec le suffixe -eur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Wallon, semeu ; provenç. semenaire, semenador ; espagn. sembrador ; portug. semeador ; ital. seminatore ; du lat. seminatorem ; de seminare, semer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « semeur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
semeur sœmœr

Citations contenant le mot « semeur »

  • […] Pendant que, déployant ses voiles, L'ombre, où se mêle une rumeur, Semble élargir jusqu'aux étoiles Le geste auguste du semeur. Victor Hugo, Les Chansons des rues et des bois, Saison des semailles, le Soir
  • Semez le grain ! Vous êtes le semeur et le grain, Et le semeur se sème lui-même. De La Bible / Dialogues avec l'ange
  • Dieu est le semeur : tout part de lui, et rien n'y revient. Dieu n'a pas de gestes de seconde main. De Malcolm de Chazal / Sens-plastique
  • Du geste dansé au geste musical, trois artistes visitent la figure du semeur, qui, par son mouvement, relie la terre au ciel. Entrant en résonance avec les espaces qu’ils traversent, ils jouent avec l’’espace et le temps, suspendant, étirant, compressant… Unidivers, La Ballade des Semeurs – Cie du Porte-Voix Théâtre du Parc Floral Paris vendredi 4 septembre 2020
  • Dimanche dernier, le Christ nous a révélé à travers la parabole du semeur, l’étrange mais admirable bonté de cœur d’un semeur tellement prodige, qu’il sème sans distinction ni restriction de terrain. Dieu ne se contente pas de semer sur un terrain fertile. Dès qu’il y a un cœur, Dieu le veut. En ce dimanche, c’est à partir de trois autres paraboles sur le royaume des cieux, à savoir celle du bon grain, de la moutarde et celle du levain, que le Christ nous révèle la miséricorde, la justice et la patience de notre Dieu, ainsi que l’espérance qu’il fonde sur chacun de nous, ses fils en mission dans le monde. La Croix Africa, Homélie du dimanche: « Dieu n’a pas créé le mal, car tout ce que Dieu a créé est bon » - La Croix Africa
  • «Il y a plus de deux mille ans déjà que ‘le semeur est sorti pour semer’, et l’on est parfois tenté de dire: quel gâchis que ces semailles!» cath.ch, Evangile de dimanche: les semailles du gâchis? – Portail catholique suisse
  • [email protected]semeuse.fr +33 3 24 33 77 20 http://www.villers-semeuse.fr/ Unidivers, Concours de Maisons Fleuries à Villers Semeuse Villers-Semeuse vendredi 31 juillet 2020
  • La radio semeuse de paroles et quêteuse d'écoute n'a-t-elle pas, comme l'écrit, fondamentalement partie liée avec le concept, la pensée, l'intelligence critique ? De Jean-Claude Guillebaud / Les Dossiers de l’Audiovisuel
  • […] Pendant que, déployant ses voiles, L'ombre, où se mêle une rumeur, Semble élargir jusqu'aux étoiles Le geste auguste du semeur. Victor Hugo, Les Chansons des rues et des bois, Saison des semailles, le Soir
  • [email protected]semeuse.fr +33 3 24 37 30 15 http://www.villers-semeuse.fr/ Unidivers, Conc’air d’été de Villers Semeuse – Moi et mes copains auteurs ardennais Villers-Semeuse vendredi 31 juillet 2020

Traductions du mot « semeur »

Langue Traduction
Anglais sower
Espagnol sembrador
Italien seminatore
Allemand sämann
Chinois 播种
Arabe الزارع
Portugais semeador
Russe сеятель
Japonais 種まき
Basque ereillebat
Corse seminatrice
Source : Google Translate API

Synonymes de « semeur »

Source : synonymes de semeur sur lebonsynonyme.fr

Semeur

Retour au sommaire ➦

Partager