La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « sémanticien »

Sémanticien

Définitions de « sémanticien »

Trésor de la Langue Française informatisé

SÉMANTICIEN, -IENNE, subst.

Spécialiste de sémantique. Indiquons (...) quelques domaines où l'étude des LD [langages documentaires] et des thesaurus documentaires (c'est-à-dire des listes de mots LN [de langues naturelles] correspondant aux léxèmes documentaires) intéresse le sémanticien (Coyaud, Introd. ét. lang. docum., 1966, p. 132).
REM.
Sémantiste, subst.,rare, synon. de sémanticien, -ienne.Ces « sémantistes » qui, en nous restituant l'histoire de mots particulièrement lourds de sens, écrivent du même coup des chapitres précis d'histoire des idées (L Febvre, Hist. et psychol., [1938] ds Combats, 1953, p. 219).
Prononc.: [semɑ ̃tisjε ̃], fém. [-jεn]. Étymol. et Hist. 1913 (Esnault ds R. Philol. fr. t. 27, p. 186). Dér. de sémantique*; suff. -ien*; cf. sémantiste « id. » (1897 (A.) Thomas Essais, p. 170).

Wiktionnaire

Nom commun - français

sémanticien \se.mɑ̃.ti.sjɛ̃\ masculin (pour une femme, on dit : sémanticienne)

  1. Linguiste spécialiste de l'étude de la sémantique.
    • Que l'on nous permette de citer ici un excellent sémanticien, un illustre confrère…
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « sémanticien »

(Siècle à préciser) Formation sur sémantique avec le suffixe -ien sur le modèle de optique, opticien.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « sémanticien »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
sémanticien semɑ̃tisjɛ̃
sémanticienne semɑ̃tisjɛ̃n

Citations contenant le mot « sémanticien »

  • 5Faire œuvre : voilà le trait dominant partagé par les extraits significatifs scrutés par un sémanticien non-conformiste, partisan de lectures enrichies de l’infini ondoiement des textes, anciens et étrangers, colligés par les intertextes mondiaux en partage, ceux-là restant « la médiation majeure entre la linguistique interne et la linguistique externe ». Car ce sont les réécritures, les métamorphoses, le déroulement subverti mais chatoyant dans le ramage de l’écriture qui scellent justement l’appartenance des textes à la catégorie d’œuvre. , L’herméneutique comme rupture d’accoutumance (Acta Fabula)
  • Le linguiste et sémanticien François Rastier, directeur de recherche, ER-TIM, Institut National des Langues Orientales, Paris, présente une conférence intitulée :  «Linguistique et science de la littérature» L'ACTU de l'Université de Franche-Comté, Linguistique et science de la littérature | L'ACTU de l'Université de Franche-Comté
  • Auteur d’une oeuvre considérable, le sémanticien François Rastier revient, pour Conspiracy Watch, sur les propos tenus par le philosophe italien Giorgio Agamben, théoricien de « l’état d’exception », au sujet des mesures prises par les pouvoirs publics pour endiguer l’épidémie de coronavirus. Conspiracy Watch | L'Observatoire du conspirationnisme, François Rastier | Conspiracy Watch | L'Observatoire du conspirationnisme
  • Plus généralement, cette fixité du sens propre à la Novlangue paraît presque « idéale » au sémanticien ou au sémioticien. Si une certaine rigidité est possible, voire souhaitable, dans le monde scientifique, elle est tout bonnement impossible dans la vie de tous les jours, au vu du biais presque définitoire de la cognition humaine pour l’analogie. Ainsi, un morphologue maori utilisera, pour parler de suffixes, le mot « hiku », qui signifie queue de poisson. L’occidental se targuera d’être plus abstrait grâce aux mécanismes de formation des mots à partir des racines grecques et latines, mais il élaborera tout de même la notion de « champ » magnétique ou sémantique, parlera de « séisme » lorsque le FN grappillera à peine 10% des votes de l’ensemble de la population, ou d’« heures sombres de l’histoire », de « bête immonde », d’« hydres », etc., etc. Ça n’est pas par la rigidité du sens que nous évoluons, dans quelque sens que ce soit, mais par notre capacité presque irrépressible à faire des analogies. Contrepoints, De la pertinence du concept de Novlangue | Contrepoints
  • Résumons : barricadés dans un aéroport pendant un ouragan, un homme et une femme se souviennent de leurs études de philosophie, qui les ont liés puis séparés. A Diana, qui lui oppose ce que c'est, pour elle, que de parler et de penser librement, Cratyle expose la martingale révolutionnaire qui le rendra riche. Après avoir travaillé comme sémanticien sur les big data, Cratyle en est venu à cette "idée de génie" : breveter le langage, le privatiser et le vendre. La robotisation et la numérisation, dans sa vision du monde, ont réduit le langage à une série d'ordres auxquels tout obéit. "Démarre", ou "tourne à droite", demande le passager à la voiture sans pilote, et le robot d'obtempérer. Le langage se transforme immédiatement en action : "Il faut payer pour qu'une parole ait un sens, c'est-à-dire pour créer un état de choses qui lui corresponde. Le monde devient une gigantesque imprimante 3D. Commandez, et vous serez servi ".  LExpress.fr, Ce que parler veut dire - L'Express
  • Il est en effet très rare qu'un patron du CAC  40 prenne ainsi la parole dans sa sphère professionnelle sur sa vie privée aussi bien que ces valeurs humanistes. D'autant plus quand il décide de s'emparer de ces valeurs comme le pilier de l'exercice de son leadership et de son management. Emmanuel Faber fait partie de cette catégorie de dirigeants qualifiés d'"engagés authentiques" par la sémanticienne Martine Calligaro et le PDG de l'Académie du Service Jean-Jacques Gressier. Pour les auteurs du nouvel ouvrage Managers, Dirigeants, Libérez-vous! (éd. Vuibert), Emmanuel Faber rejoint en effet le clan -pour l'heure assez restreint- de ces patrons qui "reconnaissent que seule l'exemplarité enrichit la culture de l'entreprise et ses pratiques et invite fortement à la considération et au respect d l'Homme Client comme de l'Homme Collaborateur".  Challenges, Management: les étonnantes recettes des patrons de Michelin, Danone ou Kiabi pour libérer leur entreprise - Challenges

Traductions du mot « sémanticien »

Langue Traduction
Anglais semanticist
Espagnol semántico
Italien semanticist
Allemand semantiker
Chinois 语义主义者
Arabe الدلالي
Portugais semanticista
Russe семантик
Japonais 意味論者
Basque semanticist
Corse semanticistu
Source : Google Translate API

Sémanticien

Retour au sommaire ➦

Partager