La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « sécularisme »

Sécularisme

Définitions de « sécularisme »

Wiktionnaire

Nom commun - français

sécularisme \se.ky.la.ʁism\ masculin

  1. (Religion) Doctrine selon laquelle l'Église ne doit pas avoir de pouvoir politique ni influencer le gouvernement d'un pays.
  2. (Politique) Doctrine qui prône la séparation des religions et de l'État.
    • L'ambivalence et le laxisme des autorités de l'État laïque et de la nouvelle intelligentsia séculière ébranlèrent le sécularisme même. Dès l'instant […] où l'influence européenne diminua, la laïcité déclina et son attrait se volatilisa. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p.97)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « sécularisme »

(Siècle à préciser) Du latin saecularis (« séculaire »), voir séculier pour le sens, avec le suffixe -isme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « sécularisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
sécularisme sekylarism

Citations contenant le mot « sécularisme »

  • Le musée, si cher à l’auteur du « Musée de l’innocence », est redevenu une mosquée : « Il appartient à la nation de décider du destin d’Ayasofya. Mais, comme moi, des milliers de Turcs croient au sécularisme et s’y opposent. » Le Soir Plus, Orhan Pamuk: «Le choix populiste qui a été fait pour Sainte-Sophie est une erreur qui nous coûtera cher» - Le Soir Plus
  • Pour raconter l’Inde dirigée par M. Narendra Modi, l’auteur nous embarque en 1975, quand s’instaure le régime dictatorial d’Indira Gandhi, fille du premier chef de gouvernement de l’Inde indépendante, Jawaharlal Nehru. Musèlement de la justice et de la presse, emprisonnement des opposants, stérilisations forcées, culte de la personnalité : les graines de l’autoritarisme ont été plantées par le Parti du Congrès lui-même, à travers la dynastie Nehru-Gandhi. Tout comme le début de la fin du sécularisme : en 1984, le pouvoir a laissé faire un pogrom antisikhs (plus de trois mille morts) après l’assassinat d’Indira Gandhi. Toutefois, la « terreur » d’aujourd’hui a surpassé déjà celle des années 1970-1980, comme le démontre la deuxième partie de cet excellent livre : réécriture de l’histoire, meurtres de journalistes, milices hindoues tuant des membres de minorités religieuses avec l’aval des autorités. L’auteur appelle à « se réapproprier la République », celle où l’on peut être à la fois musulman et indien. Le Monde diplomatique, Malevolent Republic. A Short History of the New India, par Naïké Desquesnes (Le Monde diplomatique, août 2020)
  • La tolérance instituée par l’Édit de Nantes (1598) n’a duré qu’un siècle avant d’être rétablie un an seulement avant la Révolution. Ainsi le sécularisme français, que l’on commence à appeler « laïque » sous la IIIᵉ République, dut s’imposer à une Église catholique restée hégémonique. The Conversation, Laïcité : l’exception n’est pas là où les Français la voient
  • Deux jours après l’attaque de ce bastion intellectuel de la gauche, qui a fait 36 blessés, dont certains suffisamment gravement pour devoir être hospitalisés, aucun de la centaine d’assaillants qui ont semé la terreur parmi les enseignants et les étudiants, dimanche 5 janvier, n’a été interpelé ni même identifié par les caméras de surveillance. Vers 16 heures, des jeunes au visage dissimulé par des foulards, des cagoules et des capuches ont cassé du matériel et frappé tous ceux qu’ils croisaient, alors que l’association des professeurs de la JNU était réunie pour défendre la laïcité à l’indienne, le « sécularisme » mis à mal, selon eux, par la politique du gouvernement. Le Monde.fr, Inde : la police en accusation après l’assaut d’une université progressiste à Delhi
  • "Soupçonner le maire de Vesoul de christianophobie serait paradoxal vu mon patronyme [ndlr : Alain Chrétien]. En fait, il y a eu une grande maladresse de service. Le sujet est tellement inflammable que les services sont tétanisés. Il existe une tension dans la société sur ce sujet, car on confond laïcité et sécularisme. La laïcité garantit l'égalité des religions ; le sécularisme, c'est l'absence de faits religieux dans la société. Le sujet n'est pas consensuel parce que chacun a sa propre définition. La loi de 1905 est très claire, mais la société a besoin d'une vision unique, partagée sur ce sujet. Une bonne sœur, un imam ou un rabbin ont tout à fait le droit de porter des habits religieux dans un espace public. Comme n'importe quel citoyen". Atlantico.fr, Vesoul : une religieuse catholique privée de maison de retraite pour son voile | Atlantico.fr

Traductions du mot « sécularisme »

Langue Traduction
Anglais secularism
Espagnol laicismo
Italien secolarismo
Allemand säkularismus
Chinois 世俗主义
Arabe علمانية
Portugais secularismo
Russe секуляризм
Japonais 世俗主義
Basque laicismo
Corse laicismu
Source : Google Translate API

Sécularisme

Retour au sommaire ➦

Partager